Honneur Réserves – Léguevin en finale du championnat de France

0
1436

Mais jusqu’où iront-ils ? Et bien déjà en finale du championnat de France. Oui, la réserve du Coq Léguevinois est en effet venue à bout de celle de Capbreton (16-10), dimanche dernier sur le terrain d’Eauze dans le Gers. Non sans mal, non sans devoir batailler fermer, et non sans être passé par toutes les émotions. Mais quoi de plus normal entre deux équipes championnes de leur Comité, et bien décidées à conclure cette saison de la plus belle des manières…

leguevin reserve 06 18
L’arbitre libère les Léguevinois : ils sont en finale ! (photo Sab)

Car la réserve de Capbreton-Hossegor restait sur un titre donc, mais aussi sur parcours national en tous points remarquable. Avec notamment des victoires remarquables et remarquées contre Caussade (20-11) et surtout face à Auch (26-23). Les Landais étaient presque favoris sur le papier. Mais Léguevin, bien soutenu par ses nombreux supporters, a des arguments à faire valoir aussi, et une solidarité à toute épreuve. Nous en avons eu encore une belle démonstration, car après avoir ouvert la marque et mené 10-3 à la pause, il a fallu faire preuve de courage pour repousser tous les assauts des maritimes.

Bertrand Cunnac, bien connu pour verser sa petite « larmichette » avant les matchs, quand il était encore en tenue de joueur avec l’équipe première il y a peu, était forcément ému, même dans son nouveau costume de coach, qu’il porte presque aussi élégamment que notre Zizou national : « Que ce fut dur face à cette équipe solide de Capbreton ! Les joueurs ont fait honneur aux trois « C » cher à Monsieur Urios (rires). Je suis très fier encore une fois de mes joueurs. Après un très bon début de match où nous prenons rapidement le score, nous avons laissé le ballon et les initiatives à nos adversaires, mais il se sont heurtés à notre défense, héroïque, tout en restant disciplinés. Les joueurs se sont offerts le droit de participer à une finale de championnat de France et vivre un week-end qui sera inoubliable. On va tout faire pour être prêts dimanche, et ramener le bouclier à Leguevin. Je finirai en ayant une grosse pensée pour Francois Ceratti qui est sorti blessé, assez gravement au genou, donc je lui souhaite plein de courage. »

Il en faudra du courage oui, pour tout le monde, car la finale, qui se jouera à Combronde (63), opposera le Coq à Vincennes. Et au vu du parcours des pensionnaires d’Ile de France, nul doute qu’ils ont eux aussi, envie de ramener un autre bout de bois à Vincennes.

35052166_1812891772106348_6882868160526024704_o
Un duel intense pendant 80 minutes (photos Sab)
35079424_1812956428766549_2848221563935784960_o
La belle haie d’honneur des vaincus aux vainqueurs, le bel état d’esprit de cette demi-finale est aussi à souligner
Partager

Réagir à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here