Séries – Aussillon-Mazamet, le manager devient président et… inversement

0
De l’école de rugby à Mazamet jusqu’en cadets, en passant à Aussillon-Mazamet depuis 1998, David Cauquil aura endossé tous les costumes du rugbyman parfait : joueur bien sûr, entraîneur, dirigeant et président. Une présidence partagée les cinq premières années avec David Redon (président de l’école de rugby de Mazamet actuellement), et Frédéric Bonhomme pour les deux dernières. Le jeune quadra compte même une dizaine d’années comme arbitre fédéral aussi. Bref, le CV était presque complet. Ne lui manquait plus que le rôle de manager…
104482826_744569752973026_3344992221695415162_n
Cauquil di diou ! (photo Adeline Faral)
Et bien ce sera chose faite à partir de la rentrée prochaine. Encore fallait-il trouver la bonne personne pour le remplacer au poste présidentiel. Pour cela, nul besoin d’aller chercher bien loin dans le sud tarnais. Yannick Lagoute avait l’étoffe du parfait héros. Le néo quadra a l’avantage de bien connaître l’USAM XV lui aussi : “Après 18 ans au sein du club, d’abord comme joueur, puis entraîneur, dirigeant, et enfin manager pendant 3 ans, nous inversons les rôles avec David Cauquil oui. Un nouveau poste, mais avec l’idée de poursuivre l’aventure.”
L’ex troisième ligne (qui a rangé définitivement ses crampons au placard, il l’a promis) œuvrera aux côtés de Frédéric Bonhomme, avec les mêmes intentions : Les objectifs de cette nouvelle saison seront tout d’abord d’essayer de consolider et élargir notre groupe. Côté terrain, l’idée est d’aller chercher la qualification en phases finales du championnat Occitanie, et pourquoi pas, pour le championnat de France. Nous souhaitons travailler pour l’avenir, pérenniser notre club, c’est la priorité. Pour cela, nous sommes bien entendu ouvert à tout le monde, nouveaux joueurs et dirigeants, souhaitant s’investir, ils seront tous les bienvenus !”
104127893_720207215410277_5951470253700520855_n
Sur le terrain, il était difficile de passer entre Lagoute (photo Adeline Faral)
L’appel est lancé pour ce club créé en 1980 par… Mazamet, histoire de garder ses joueurs dans le bassin justement. Une anecdote quelque peu oubliée, qu’il convient de rappeler pour les plus jeunes. Aujourd’hui encore, la passerelle entre les deux clubs fonctionne bien.
Ce n’est donc pas tout à fait un hasard si Charles Martins, qui a passé 13 ans au Sporting Club Mazamétain comme joueur en fédérale 2 et 1, sera l’entraîneur de l’USAM en compagnie de Martin Fabre, qui lui, gérera les lignes arrières.
Au pied de la Montagne Noire, couleur chère à Aussillon-Mazamet, le rugby reste bien vivant, qu’on se le dise. Les séniors vont repartir en 1ère série Occitanie avec la ferme intention de redonner des couleurs aux All Blacks du Tarn. Et puis, pour ceux qui en doutent, le groupe vit bien : “Huîtres et vin blanc à la mi-temps !”

 

usam
David Cauquil à gauche, et Yannick Lagoute (à droite) entourent le duo des entraîneurs… (photo club)
941118_582020078488376_79760303_n77
Il y a les supporters de l’USAP, et ceux de l’UUUSAM ! (photo club)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here