Rugby amateur – Rugby pro : la LNR va (enfin) indemniser les clubs formateurs

0

C’était un dossier ouvert depuis plusieurs années. Bernard Laporte nous l’avait confié en 2016. Quatre années auront donc été nécessaires pour aboutir à un résultat concret : la Ligue Nationale de Rugby va indemniser les clubs formateurs, dont leurs joueurs évoluent au niveau professionnel. Un avancée importante, et somme toute, plus que légitime…

EMMA 33 MISS RA

La LNR a ainsi confirmé que dans le cadre de la Réforme des Indemnités de Formation, créée l’an dernier (*), la somme de 500 000 euros sera débloquée pour être distribuée auprès de 386 clubs. Ces indemnités seront calculées « en fonction du parcours de formation du joueur, de l’école du rugby au centre de formation, indexées chaque année sur son niveau de rémunération et versées chaque saison pendant la carrière professionnelle des joueurs, à compter de la signature du premier contrat professionnel, et ce, pendant 10 ans. »

A titre d’exemple, Charles Ollivon, formé à Saint-Pé sur Nivelle « rapportera » 20 000€ au titres des années passées dans son école de rugby. Mazamet touchera 27 000€ pour la formation de Thomas Ramos, ou encore l’UA Vicoise recevra un virement de 21 500€ pour celle d’Anthony Jelonch. Le rugby amateur est (enfin) récompensé. Et les clubs qui misent sur la formation avant tout. Un juste retour des choses donc, et une rentrée financière pour bon nombre de clubs qui sont en souffrance avec la crise sanitaire. Ce que reconnaît bien volontiers Paul Goze, président de la LNR : « Rugby amateur et rugby professionnel construisent ensemble l’avenir du rugby français, la performance des clubs et du XV de France. En soutenant la formation française tout au long du parcours de formation des joueurs, nous encourageons l’excellence. Le dispositif RIF marque le soutien et la solidarité indéfectible des clubs professionnels et de la Ligue Nationale de Rugby auprès des clubs amateurs et des centres de formation ».

(*) Sur 4 saisons (2019-2020 à 2022-2023), le montant bénéficiant aux clubs amateurs et fédéraux formateurs des joueurs évoluant dans le secteur professionnel, sera de 3 M€. Il vient compléter la « Contribution Spéciale pour la Formation et du secteur Amateur » de 22 millions d’euros, versée par le secteur professionnel à la FFR sur la même période. 

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here