Régionale 1 – Le Canton Saint-Lys sur le fil face à Verfeil

0

Début ce dimanche du championnat de Régionale 1 de la Ligue Occitanie. Dans la poule 2, deux écuries annoncées comme prétendantes aux phases finales se faisaient face. L’US Canton Saint-Lys, après son gargantuesque recrutement lors de la dernière intersaison (plus de trente joueurs), n’avait guère l’intention de rater sa première à domicile. En face, l’US Verfeil Rugby, après un exercice 2022/2023 mitigé, se voyait bien faire un bon coup d’entrée loin de ses bases… (Par Marco Matabiau/Photos Alain Sabathier). 

Malheur aux retardataires ce dimanche à Saint-Lys. D’entrée, l’US Canton mettait la main sur le ballon et enchainait. Côté droit, bien servi par son trois-quarts centre Maitre, le talonneur Rodriguez décalait Cauret d’un superbe offload. L’ailier n’avait plus qu’à filer derrière la ligne pour déflorer le planchot. Finotto rajoutait deux points (7 – 0, 2ème). Une avance qui fondait de trois unités quand, sur le renvoi, les locaux commettaient une faute et permettaient à l’ouvreur Parriel, promu buteur en l’absence de Nogues (qui a quitté le club) et Cesses (blessé), de rapprocher les siens (7 – 3, 4ème). Les Verfeillois tentaient bien de lancer le jeu, mais la défense adverse faisait bonne garde et contrait, notamment par Maitre, toujours lui. Cela n’empêchait pas, après une belle charge du deuxième ligne Vicente, les Rouge et Vert de grignoter leur retard, encore grâce à la botte de Parriel (7 – 6, 10ème).

_DSC8599 1
Vicente (bandeau) tente de faire céder le verrou défensif saint-lysien.

Très pénalisés en ce début de rencontre, les Saint-Lysiens parvenaient enfin à se faire des passes. Celle du trois-quart centre Michard, entre les jambes, permettait de décaler Finotto. L’arrière se faufilait, mais les visiteurs se dégageaient. Pas pour longtemps, puisque l’ailier Davril relançait et était victime d’une obstruction sur son jeu au pied long. Pénalité au point de chute: le ballon flottant de Finotto ratait toutefois la cible (16ème). L’arrière local s’offrait ensuite une nouvelle trouée, provoquait une faute de la ligne défensive et rajoutait trois points (10 – 6, 20ème). L’euphorie était de courte durée, puisque le pilier et capitaine Lavigne écopait d’un carton jaune (21è ) pour un plaquage retourné sur Machicot, lequel avait choisi de jouer rapidement une pénalité. Parriel rajoutait ainsi trois points (10 – 9, 22ème). L’infériorité numérique saint-lysienne ne durait que quelques instants puisque le demi de mêlée Clair se voyait à son tour sanctionné pour un geste d’anti-jeu sur son vis-à-vis Fournil (25ème). Finotto, de son pied gauche, exécutait la sentence (13 – 9, 26ème).

_DSC8659 1
Bethencourt, en liberté dans la défense verfeilloise.

La valse des cartons se poursuivait quand Maitre, qui ne le restait pas de ses mouvements, plaquait un peu haut l’ex-Gaillacois Garrigues (le fils de Philippe). M. Poidevin appliquait le tarif: carton blanc (28ème). Les dix dernières minutes voyaient Finotto faire étalage de son potentiel: petit par-dessus, récupération et trouée dans la défense avant une dernière passe mal assurée (32ème). Qu’à cela ne tienne: quelques secondes plus tard, l’arrière remettait le couvert et finissait en solitaire au prix d’un cad’ dèb’ d’école sur Parriel, dernier défenseur. Avec la transformation, le « Canton » prenait 11 points d’avance, puis 14 après une belle chevauchée combinée de Bethencourt et Lacout (arrivé cet été de L’Isle Jourdain) et trois nouveaux points de Finotto (23-9, 37ème). Une USV pas à la fête en ce weekend de Saint-Mathieu. Dans la foulée, la pénalité lointaine (50 mètres) de l’arrière verfeillois Ducarne heurtait le poteau gauche (39ème). Pas résignés, les visiteurs relançaient un dernier ballon avant la pause et trouvaient la brèche: percée de Parriel, relais d’Eshun et Possamai avant que le pilier Zamorano, entré en jeu quelques minutes auparavant, ne soit servi en bout d’aile et ne passe la ligne. Une action limpide, et cinq points précieux aux citrons (23-14, 40ème + 1).

_DSC8671 1
Bien servi par son compère de première ligne Possamai, Zamorano (17) inscrit le premier essai de l’USV dans les arrêts de jeu du premier acte.

Une issue indécise jusqu’aux derniers instants

L’USCSL effectuait quelques changements, notamment devant, au retour sur la pelouse. Le talonneur Doom (revenu de L’Isle en Dodon) entrait en jeu, tout comme le troisième ligne Hannachi quelques instants plus tard. Les dix premières minutes manquaient quelque peu de rythme, mais un plaquage à deux sur Possamai permettait à Parriel de ramener les siens à 6 unités (23-17, 49ème). Le temps passait et Saint-Lys ne parvenait guère à imposer son jeu, remettant peu à peu les visiteurs dans la partie. Après une belle prise en touche et un bon petit maul porté, l’USV écartait le ballon jusqu’à Peyre. Le capitaine, venu de son aile, perçait le rideau et marquait le deuxième essai de sa formation. Parriel transformait. Verfeil passait devant (24-23, 58ème).

_DSC8729 1
Peyre permet à l’USV de prendre les devants. Marsaud ne peut que constater.

Malheureusement pour les protégés d’Hubert Véronèse et Eric Latieule, Ducarne recevait à son tour un carton pour un plaquage à retardement sur l’ouvreur Dumand (61ème). Finotto n’en profitait toutefois pas pour redonner l’avance aux siens, ne parvenant pas à régler la mire. Même constat quelques minutes plus tard, pourtant en bonne position après une charge du dynamique Bernetière (63ème). Le troisième ligne entrant ne se décourageait pas et allait justement être récompensé de ses efforts. Action côté droit, chevauchée de Finotto, relais et passes au contact de Michard et de l’ailier Sacareau avant la conclusion du troisième ligne saint-lysien. Finotto rajoutait les deux points de la transformation (30-24, 69ème).

_DSC8706 1
Duel de troisièmes lignes: Hannachi (19) raffute Milani.

Six points d’avance, puis seulement trois après une nouvelle réussite de Parriel (30-27, 72ème). Les cinq dernières minutes voyaient les visiteurs avoir la balle d’égalisation, mais mais le ballon botté par Ducarne, une fois encore des 50 mètres, fuyait les barres (76ème). Dans les derniers instants, l’US Canton Saint-Lys bénéficiait d’une énième pénalité et choisissait de la tenter. Finotto ne pouvait concrétiser. Verfeil héritait ainsi d’un ultime ballon de relance. L’action initiée par Parriel ne donnait rien, l’ailier Libert se faisant reprendre sur son aile gauche après avoir tenté de manœuvrer l’arrière-garde adverse. M. Poidevin donnait ensuite le dernier coup de sifflet de l’après-midi.

_DSC8752 1
Faye (ballon en mains) aura tout tenté pour déchirer le rideau défensif des locaux. En vain.

Qui dit match de reprise dit imprécisions, maladresses et réglages nécessaires. Cet affrontement n’aura pas dérogé à la règle. Cependant, malgré un manque de continuité, les deux équipes ont proposé des séquences de qualité. Après avoir pris une nette avance (+14 à trois minutes de la pause), l’équipe de Laurent Jalabert et Bastien Bourdette (soutenue entre autres par Agathe Lours et Manon Dorard en tribunes) aura laissé ses adversaires du jour revenir dans la partie, passer devant, avant de remettre la marche avant et de s’imposer avec trois longueurs d’avance. De leur côté, les Verfeillois du duo Laurent Cettolo – Geoffrey Accorsi auront manqué de constance et se seront montrés trop indisciplinés pour espérer mieux qu’un point de bonus défensif. Cette rencontre aura surtout valu pour le mano à mano entre l’expérimenté Parriel (meneur de jeu redoutable, auteur de 17 des 27 points de sa formation) et la jeune pépite Finotto, véritable feu follet, doté d’une pointe de vitesse ravageuse et capable de gestes de classe (comme sur le deuxième essai saint-lysien) des plus rares à ce niveau (sans parler de ses 20 points). Pour la prochaine journée, l’US Verfeil recevra l’Aviron Castrais (victorieux face au TLA 37-27) et le « Canton » se déplacera au Mazères Cassagne Sports, vainqueur au TEC (25-16) ce dimanche.

_DSC8652 1
Finotto par-dessus Durin. L’arrière du « Canton » a éclaboussé la rencontre de son talent.

Réactions

Laurent Jalabert (Entraîneur, Canton Saint-Lys): « Content d’avoir gagné. On parlera du contenu dans la semaine. Il fallait s’imposer. Beaucoup d’imperfections. Beaucoup de fautes, trop pour mettre en place ce qu’on voudrait faire. On sent que par intermittence, quand on a le ballon, on est capables de faire beaucoup de choses. Néanmoins, ce n’est pas suffisant pour tenir la dragée haute sur un match entier. Il nous manque la continuité. On va peu à peu rentrer d’autres joueurs. On va progresser, c’est sûr. Satisfait globalement, même si on a parfois manqué d’agressivité ».

_DSC8770 1
« Jaja » se satisfait de la victoire. Il sera toujours temps de revenir sur le contenu plus tard.

Laurent Cettolo (Entraîneur, Verfeil): « Très déçu car nous étions venus pour faire un résultat. Nous avons beaucoup trop subi sur les points de rencontre. On savait qu’ils jouaient près de la zone d’affrontement. On les a pris toute l’après-midi. On n’est pas allé les chercher. On savait que leur arrière avait des qualités. On l’a alimenté pour le faire briller. Il a fait un très bon match. On devait bloquer le fond en touche. On ne l’a pas fait. A l’extérieur, très difficile de s’imposer quand tu joues à 14. On prend 17 points en infériorité numérique. Trop de fautes, trop de négatif ».

_DSC8772 1
« Lolo » Cettolo regrettait que certaines consignes n’aient pas été respectées par son équipe.

Clément Finotto (Arrière, Canton Saint-Lys): « C’était vraiment rude. Ce n’était pas évident. On avait une belle équipe en face. Nous, on est une nouvelle équipe qui se crée. On a essayé de mettre en place des choses, et ça ne fait que commencer. On est contents, avec une victoire à la maison pour commencer le championnat de la meilleure des manières. On est heureux de ce qu’on a fait. Que ça continue comme ça ».

_DSC8766
Clément Finotto, ravi que la campagne2022/2023 saint-lysienne démarre par un succès.

Feuille de match

A Saint-Lys (stade municipal): US Canton Saint-Lys bat US Verfeil Rugby 30 à 27 (mi-temps: 23 à 14).

Arbitrage: M. Sébastien Poidevin (Ligue Occitanie).

Cartons blancs: au Canton Saint-Lys, Maitre (28è); à Verfeil, Clair (25è), Ducarne (61è).

Cartons jaunes: au Canton Saint-Lys, Lavigne (21è).

Pour le Canton Saint-Lys: 3 essais Cauret (2è), Finotto (34è), Bernetière (69è), 3 pénalités (21è, 26è, 37è) et 3 transformations Finotto.

Pour Verfeil: 2 essais Zamorano (40è +1), Peyre (58è), 5 pénalités (4è, 10è, 22è, 49è, 72è) et 1 transformation Parriel.

Composition Canton Saint-Lys: Finotto; Davril, Maitre, Michard, Cauret; Dumand (o), Fournil (m); Barrau, Bethencourt, Pailhac; Melo, Brigard; Lacout, Rodriguez, Lavigne (cap).

Sur le banc: Doom, Marsaud, Massat, Hannachi, Bernetière, Lando, Sacareau.

Entraîneurs: Bastien Bourdette et Laurent Jalabert.

_DSC8623 1
L’ailier Davril, finalement préféré à Sacareau pour démarrer le match, à la manœuvre face au talonneur Miquel.

Composition Verfeil: Ducarne; Peyre, Faye, Garrigues, Durin; Parriel (o), Clair (m); Ourliac, Chinette, Milani; Vicente, Machicot; Blanc, Miquel, Possamai

Sur le banc: Plautard, Zamorano, Eshun, Dos Santos, Salesses, Bertrand, Libert.

Entraîneurs: Geoffrey Accorsi et Laurent Cettolo.

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here