PH – Montech a pris le dernier quart contre Andorre

0

Même si Andorre n’inspire pas la même crainte que les saisons passées, c’était un adversaire à prendre très au sérieux. Montech a donc disputé son match de barrage avec une semaine de retard, mais était à l’heure au moment d’en découdre…

Un essai et une pénalité plaçait les Coquelicots en bonne position (8-0). Mais les Andorrans vont réagir par un groupé pénétrant gagnant. Sur le renvoi, ils profitent d’une interception pour marquer à nouveau. 8-14, tout est à refaire. Et les Montéchois vont s’appliquer à renverser la tendance avant la pause avec un deuxième essai, transformé (15-14).

La seconde période voit des Andorrans entreprenants, tenter de franchir à nouveau la défense tarn-et-garonnaise…en vain. Les joueurs de la Principauté, mobilisés par des rencontres internationales les deux week-ends précédents, étaient amoindris et émoussés. Crespo, le buteur maison, n’en avait cure et en profitait pour passer deux pénalités (21-8). Avant que son équipe ne clôture la marque par un dernier essai, qui tendait pourtant les bras des Andorrans, dominateurs, mais trop stériles. 28-14 score final, Montech atteint les quarts, et a rendez-vous avec Lézat (sur le terrain de la Salvetat) ce dimanche. La réserve montéchoise s’est aussi qualifiée et affrontera Arize à Fronton, ce samedi.

29983301_10156329429850802_3851028157494885488_o
Les ballons portés ont été légion dimanche (photo VPC Andorra)

Réaction

Norbert Meesseman (Manager Montech) On est qualifié mais inutile de pavoiser outrageusement : à cinq minutes de la fin le score était serré, et Andorre bénéficie d’une pénaltouche infructueuse mal négociée alors que précédemment, notre adversaire avait déjà marqué sur une action similaire. A ce moment là, on n’en menait pas large, mais ensuite nous marquons un essai qui nous fait du bien au score et qui plie la rencontre. Andorre s’est présenté avec les moyens du bord, des joueurs géorgiens ou argentins très fatigués par les rencontres précédentes en Bosnie ou à Malte et même leur entraneur-joueur est rentré pour jouer. Ceci dit, il nous manquait des joueurs aussi. Mais si nous ne sommes pas vigilants, ce style de rencontre peut tourner au match piège. Maintenant place au quart de finale contre Lézat avec la qualification en Championnat de France, qui reste un objectif à atteindre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here