Mercatovale : Jérémy Marcet quitte l’AST pour le SCR

0

Il est de tous les combats, et de ceux dont on dit qu’il vaut mieux jouer avec que contre. Jérémy Marcet à 30 ans passés, et après avoir quitté La Salvetat-Plaisance pour Tournefeuille il y a deux ans, vient de tourner la page pour en écrire une nouvelle, avec un nouveau défi à la clé…

marcet jeremy
Jérémy Marcet (photo Roger Laffont)

“J’avais besoin d’un nouveau challenge”, nous a confié le talonneur : “et le projet de Rieumes m’a semblé intéressant. C’est un club qui a des valeurs, identiques aux miennes. De plus, je connais beaucoup de joueurs là-bas, dont mes cousins. L’ambiance a l’air d’y être bonne et festive, avec des bénévoles dévoués pour le club. Je viens surtout surveiller Floch pour qu’il freine un peu sur l’apéro hélicoptère. Je tenais à remercier tous mes copains de l’AST, et mes deux coachs pour ces deux saisons magnifiques. J’en profite aussi pour remercier chaleureusement Géraldine, Samy, Domi, Jean Marc Teillol, Bernard, et Robert Touffe, dit Roro le pineur, ils se reconnaîtront. Sans dirigeants, il n’y a pas de clubs. Je pars le coeur gros et leur souhaite le meilleur… J’espère aussi que Paul Cattanéo trouvera les fonds nécessaires pour refaire son nez !”

Jérémy aura sûrement l’occasion de le vérifier par lui-même lors de retrouvailles programmées entre Rieumes et Tournefeuille dans une poule de fédérale 2 qui s’annonce musclée. Il aura aussi tout loisir de taquiner Bastien, son frère : “Il a dit que j’allais moucher rouge, mais bon il restera toujours le petit frère (rires)”. Nous avons donc demandé l’avis à Bastien, qui joue au centre : “Je ne jouerai plus avec mon frère… mais contre ! Ca sent la bagarre (rires) !”

On parie que les deux frangins vont cocher les dates dès la sortie du calendrier officiel…

Revoir l’interview décalée de Jérémy Marcet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here