L’interview décalée de…Jérémy Marcet (La Salvetat-Plaisance)

0

Il est parti deux fois de La Salvetat pour y revenir deux fois, comme quoi on revient toujours à la source. Jérémy Marcet le sait bien et c’est lui le talonneur qui est à l’honneur cette semaine dans l’interview décalée. Parce que le rugby commence devant et se finit par des piques par derrière…

Ton surnom (et pourquoi) ? 
Jéjé à La Salvetat, La Marce et Pascal le gitan dans les autres clubs où je suis passé. 

Ton fantasme féminin ? 
Ma copine et un peu Eva Mendes aussi… 

Ta principale qualité ? 
La générosité, toujours là pour les copains 

Ton principal défaut ? 
Impulsivité, j’agis et ensuite je réfléchis… ou pas 

Ce qui te comble de bonheur ? 
Un dimanche avec trois mi-temps réussies 

Ce qui t’énerve ? 
Les profiteurs 

Une couleur ? 
J’hésite entre le jaune et le bleu 

Un fruit ? 
La poire et comme je suis généreux, j’essaye de les distribuer mais malheureusement j’en prends plus que je n’en donne. 

Un alcool ? 
Le jaune sans le bleu en revanche. 

Un plat ? 
Une côte à l’os de Lolo Vignère avec des frites sans oublier la salade. 

Un livre ? 
Le midol 

Un film ? 
Les collègues 

Une chanson, un chanteur, un groupe ? 
IAM. Je danse le mia 

Un numéro ? (et pourquoi) 
Le 6 car quand j’avais des cannes c’était ma place. 

Un jour de ta vie ? 
Pour le moment aucun mais le championnat de France arrive à grands pas, je ne serais pas contre passer quelques tours. 

Un endroit en Haute-Garonne ?
Le stade des baraques à La Salvetat ou chez moi à Fontenilles il y a 3 km entre les deux quand même. 

La première chose que tu fais en te levant ? 
J’éteins le réveil 

La dernière chose que tu fais avant de te coucher ? 
Tout dépend si ma copine a pris un doliprane ou pas. 

Ton passe-temps favori ? 
Le rugby, la péche. 

Ta plus grosse honte ? 
Le ridicule ne tue pas 

Ta dernière grosse colère ? 
Le match de Beaumont en quart de finale cette année. Je fais un match catastrophique j’ai fait le pizzaïolo tout l’après-midi, je perds 3 mêlées et pour finir je prends un jaune. J’ai du mal à m’en remettre. 

Ton joueur préféré ? 
Serge betsen 

Ton club préféré ? 
La Salvetat Saint-Gilles 

Ton meilleur souvenir ? 
La victoire contre Tyrosse avec Tournefeuille il y a 4 ans. J’avais passé une saison énorme j’étais comme un gamin de pouvoir jouer en fédérale 1 malgré la descente en fin de saison. J’y ai connu des personnes énormes ( Salib, Andrew, Poms, Perdje, Alex) sauf Jérémy Coudrais. 

Ton pire souvenir ?
 
Une défaite en cadets avec La Salvetat en championnat de France contre Castelsarrasin 17-18 avec deux essais refusés mais M. l’arbitre a toujours raison… 

Le coach (ou dirigeant) qui t’a marqué ? 
Comme disait Daniel Guichard « mon vieux », mon pére sans hésitation toujours là pour me remettre dans le droit chemin. 

La phrase préférée du coach ? 
« En face, ils sont comme nous ils ont 15 bras, 15 jambes » 

Comment définirais-tu ton club ? 
Ma maison, une famille, un club qui vit autour de valeurs fondamentales : l’amitié, la solidarité et la passion. 

Le comique de l’équipe ? 
Le problème c’est qu’il y a beaucoup de comiques alors je vais sortir un trio de tête avec Sylvain Libralato, Benjamin Foret Mathieu Louge. 

Le plus fêtard en 3ème mi-temps ? 
Mathieu Louge et Maxime Gouaze, ils ont d’ailleurs fait leur coming out. 

Le plus fashion ? 
Benji Pelvet et Antoine Ferrieu 

Sur le terrain, tampon ou tant pis ? 
Tampons quand le mec ne court pas trop vite et tant pis les copains seront là pour rattraper ma connerie. 

La question qu’on ne t’a pas posée ? (et la réponse…) 
Qui est le mieux monté de l’équipe ? Mr Kouame dit l’hélicoptere. Il pourrait faire compléxer pas mal de monde. 

Jérémy Marcet en bref… 

Né le 17/01/88 à Toulouse 

Parcours sportif : La Salvetat, Blagnac, La Salvetat, Tournefeuille, La Salvetat 

Parcours professionnel : Etudiant en école infirmier 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here