Lionel Heymans (Saint-Girons) : “Je crois que notre sport est en danger”

0
 Saint-Girons n’est pas passé loin l’an dernier de retrouver une place en fédérale 3. Pourtant, le groupe relégué de fédérale 3 après avoir conquis les titres de champion des Pyrénées et de France en 2014 Honneur, avait évolué. Cette année encore, les Ariégeois ont vécu une inter-saison mouvementée tant au niveau des départs que des arrivées. Il serait malvenu de considérer cette équipe affaiblie, car les valeurs qui s’y transmettent en font la force. Un de garants de cette transmission est Lionel Heymans. Le coach nous a livré son sentiment sur cette période de “transferts” dans le rugby amateur. Il y pose un regard à la fois lucide et inquiétant. Mais reste le premier défenseur du rugby, et de son club de coeur…
lionel heymans
Lionel Heymans, entre motivation intacte et perplexité sur l’évolution du rugby (photo club)

“Je ne cache pas que les intersaisons sont de plus de plus difficiles pour le coach que je suis” commence-t-il. “De nos jours, trouver des joueurs sans attrait financier, ni professionnel, devient compliqué. La situation économique est devenue telle, que le moindre petit avantage financier fait pencher la balance vers d’autres cieux. Sans volonté de polémiquer, je ne sais pas jusqu’où ira la surenchère, mais je crois que notre sport est en danger. A force, il y a une pénurie de joueurs, de bénévoles, et même de dirigeants”.

Le coach ariégeois a en effet dû déplorer les départs suivants : Julien Laberty (parti tenter sa chance en fédérale 2 à Pamiers), Mathieu Collado (Laroque d’Olmes), Rémi Bigou et Guillaume Clément (Foix), Stephen Lozach, Pierre Dubost et Jérome Delrieu (à Mazères-Cassagne), Cyril Subra et Dorian Massat (au Mas d’Azil).

Mais le groupe s’est enrichi de nouveaux éléments de valeur, et des anciens, qui font leur retour à la maison. A commencer par le talonneur Damien Pons (Mas d’Azil) et l’ouvreur David Disségna (Auterive) qui reviennent au bercail, tout comme Julien Dariaux au poste d’entraîneur des 3/4. Vincent Oronos (ouvreur, centre de l’USHS) passé par les crabos de Colomiers, Xavier Pons (2éme ou 3eme ligne) de retour de Montpellier, Aurelien Cassaing (2éme ligne) de l’USHS, Vincent Lazerges (3ème ligne) de retour de La Barguillière, et Benjamin Klein (1ère ligne) de l’USCB117, sont les autres renforts de l’inter-saison. Sans oublier la montée de plusieurs juniors prometteurs. A noter en priorité le retour de Maxime Jaen, qui a fait quelque bouts de match en fin de saison déjà quasiment 2 ans après sa grave mésaventure à St Lary (voir article)

“Un groupe de qualité, avec des joueurs qui ont choisi d’être fidèles à leurs couleurs !”

Le staff aussi a connu quelques modifications, Lionel Heymans s’en explique : “Afin de renouveler le discours, j’ai aussi opté pour deux nouveaux entraîneurs séniors, Eric Heymans et Julien Dariaux, anciens champions de France, qui amèneront leur vision et leur enthousiasme.  Je serai donc désormais dans une position de Manager. On a aussi opté pour un préparateur physique Hugues Fortunat, qui amène aussi une vision nouvelle sur la préparation. Il y a aussi e retour de Didier Couzinet à la formation cadets/juniors”.

lionel heymansLa fameuse transmission des valeurs chères à Saint-Girons est donc plus que d’actualité. Restait à en connaître les ambitions. Le néo-manager ne fait pas dans la langue de bois, comme à son accoutumée : “On va avoir un groupe plus resserré, c’est certain, avec moins de possibilités de turnover, mais on va avoir, je pense, un groupe de qualité avec des joueurs qui ont choisi d’être fidèles à leurs couleurs. Des couleurs pour lesquelles ils ont envie de se battre, et c’est là le plus important. On continuera à concevoir le rugby de la même manière, sans artifice, mais avec beaucoup de plaisir, sur et en dehors du terrain”.

Le déplacement à Bressols sera donc un rendez-vous important pour Saint-Girons. Les vert et noir s’y déplaceront avec de belles intentions, mais sans Nicolas Caubère (double fracture de la main) et Clément Brugnara (luxation de l’épaule) blessés lors de la Coupe Voivenel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here