Honneur (Play Off) – Causeries et debrief

0

Poule 1

Beaumont de Lomagne devait réagir après deux revers consécutifs et le moins que l’on puisse dire, c’est que les hommes de Combalbert et Taupiac ont répondu présent face à Auterive. Ils repassent devant la Vallée du Girou, qui tombe à Sor Agout. Les Tarnais redressent la barre et peuvent encore espérer une hypothétique qualification, à condition de remporter son match en retard contre Saint-Gaudens. Les Commingeois qui se sont fait peur face à Moissac. C’était une course à quatre pour la qualif, peut-être faudra-t-il rajouter un cinquième larron. Eléments de réponse ce dimanche avec Vallée-Beaumont et Sor Agout-Moissac. Saint-Gaudens n’aura pas droit à l’erreur à Auterive, qui ne voudra sûrement pas s’incliner à nouveau chez lui.

sor agout vallée jr huc 0215
La Vallée du Girou, en blanc, s’est heurté au mur castrais de Sor Agout (photo JR HUC)

Réactions

Franck Mondon (président Vallée du Girou) : Une fois de plus, on ne marque pas sur des occasions pourtant nettes. A l’inverse de notre adversaire, qui sur deux coups, nous marque deux essais. On revient à 17-13, avec une pénal touche à suivre, mais on cafouille et on prend une dernière pénalité. On savait Sor Agout capable d’une belle opposition. Ils étaient remontés de 27-6 à 34-30 au match aller. Maintenant, puisqu’on n’est pas capables de gagner à l’extérieur, il faut tout gagner à la maison, à commencer par Beaumont, puis Auterive.

Julien Pelou (centre Saint-Gaudens) : On a commencé le match avec beaucoup de pression de l’adversaire, on a bien tenu en défense, mais fait beaucoup trop de fautes, même si elle n’y étaient pas toujours. On a pas été avantagé par l’arbitrage. On a surtout fait des fautes de mains d’école qui nous coûtent un essai. Sur la 2ème mi-temps, on a commencé à envoyer du jeu devant puis derrière et on s’est refait stopper encore une fois pas l’arbitrage qui nous laisse un carton blanc, puis un jaune… Bref on a serré les lignes jusqu’à la dernière minute, pour s’imposer de peu, face à une équipe vaillante de Moissac.

Olivier Guy (joueur Sor Agout) : Ce fut un match propre avec beaucoup de volume de jeu de la part des 2 équipes. Les 5 premières minutes ont été largement à l’avantage de la Vallée avec quelques franchissements de leur part. Puis grâce à notre envie et avec l’appui du vent, nous avons su scorer par 2 fois. A la mi-temps on savait qu’il serait difficile de tenir le résultat mais nous avons fait preuve de vaillance et de courage pour repousser les vagues du Girou. Cette victoire fait un grand bien au mental et nous permet d’envisager une fin de play off haletante. C’était en plus mon retour sur les terrains après ma blessure au genou, donc je suis d’autant plus ravi.

Résultats

Beaumont de Lomagne 33-3 Auterive

Sor Agout 20-13 Vallée du Girou

Saint-Gaudens 12-9 Moissac

h-1p

sor agout 02 15
La joie des joueurs de Sor Agout au coup de sifflet final (photo A. Farral)

 

Poule 2

Il fallait bien que cela arrive. La Salvetat a perdu son premier match dans cette poule, mais pour un tout petit point seulement. Un point qui en vaut quatre pour Saint-Affrique. Revel, sans pitié pour La Saudrune, remporte une victoire bonifiée et revient à trois points du leader. Mais le gros coup de la journée a eu lieu à Laroque Belesta. Les Ariégeois étaient menés 0-18 à la pause face à Montesquieu, et ont réussi le tour de force de marquer trois essais, dont le dernier à trois minutes de la fin pour l’emporter d’un point. Les Montesquiviens passent ainsi à côté de gros points et le regretteront sûrement à l’heure du décompte final. Pour Laroque en revanche, avec un match en moins à disputer contre une équipe de La Saudrune quelque peu désemparée, tout peut encore arriver. Dans cette poule 2 aussi, la course à la qualif, notamment pour la troisième place, reste ouverte.

54eb41205110d_lasaudruneRCR
Revel a enfoncé une équipe de la saudrune qui ne se bat pas dans la même catégorie (photo Mic le Toutou)

Réactions

Jean-Christophe Lanta (entraîneur de Revel) : On va retenir une bonne prestation défensive qui nous permet de tenir le coup pendant le premier quart d’heure où on prend un peu la grêle avec 6 points d’entrée. Le point positif est qu’on ne prend pas d’essai en première mi-temps, contre le vent. Le point négatif, c’est que nous sommes parfois impatients sur des coups qu’on doit terminer et qu’on joue avant de les avoir construit. Le deuxième point positif, c’est la conquête. Nous avons fait le boulot en touche comme nous l’avions travaillé cette semaine. Troisième point positif : on repart avec le bonus alors que personne n’est venu le prendre ici. Ce n’était pas l’objectif mais c’est la cerise sur le gâteau. C’est intéressant pour la suite du championnat parce que malgré tout, on va essayer d’aller chercher la première place. Avec beaucoup de modestie et d’humilité mais on la veut. Saint-Affrique est la prochaine étape. On va la préparer sereinement et tranquillement parce qu’à mon avis, c’est la meilleure équipe que nous avons rencontrée cette saison. On va se concentrer sur cette équipe dans un premier temps.

Thierry Saint-Romas (entraîneur de La Saudrune) : On savait que ça allait être difficile face à une équipe de Revel qui est un ton au-dessus de nous. De notre côté, nous sommes dans le dur avec une cascade de blessés. On essaye de finir la saison convenablement mais c’est compliqué. Le score est un peu lourd parce qu’on lâche un peu à la fin avec des essais que nous aurions pu éviter. Après, sur le groupe des joueurs, je ne peux pas leur reprocher grand chose. Nous avons essayé de faire front. Nous sommes encore un peu en dedans au niveau de la concrétisation. On est sur la ligne, ça ne passe jamais, on n’arrive pas à marquer et concrétiser nos temps forts. Ca devient forcément compliqué. On ne va rien lâcher, on va essayer de remettre le bleu de chauffe sur les deux ou trois matchs intéressants qu’on a encore à jouer et on va finir la saison tranquillement en essayant d’accrocher un résultat.

michael cantegreil montesquieu
Michael Cantegreil (Montesquieu) pris dans l’étau de Laroque (photo A. Picard)

Michael Cantegreil (joueur Montesquieu): Nous n’étions pas venus à Laroque pas en victime mais revanchards de la défaite à domicile à la phase aller. Nous faisons une excellente entame pour pas dire une excellente première mi-temps. Sachant que Laroque est solide devant nous alternons bien le jeu avant/trois quart pour les déstabiliser, du coup ils ont fait beaucoup d’erreurs. Cela a permis à nos 3/4 de trouver des failles sans arriver en terre promise. Notre buteur Romain Rouaix de s’illustrer en marquant la totalité des 18 points à la pause. Et en deuxième période c’était l’effet inverse, ne sachant pas contrôler le jeu et notre avance, nous avons rendu beaucoup trop de ballons. Nous sommes fébriles, et on encaisse un premier essai à la 60ème. On est incapable de garder la main sur le ballon et de fermer le jeu, notre conquête déraille et à 3 minutes de la fin, on perd un ballon en touche important dans leurs 22m. S’en suit une relance plus que fatale puisque ça va à dame. Il faut signaler que le joueur qui a marqué était devant son coéquipier quand il lui a fait la passe au pied. Leur buteur Cathala pas trop en réussite, nous crucifie à l’aide de la transversale pour passer devant d’un point. Score final 19-18. Un dimanche plus amer que d’autres , nous menions 18-0 à la pause et on repart juste avec le point de bonus défensif, et Laroque prend le bonus offensif en marquant 3 essais.

Résultats

Saint-Affrique 12-11 La Salvetat Plaisance

La Saudrune 6-43 Revel

Laroque Belesta 19-18 Montesquieu (voir le résumé et les réactions)

h-2p

saint affrique salvetat
Saint-Affrique fait tomber pour la première fois, mais de justesse, la Salvetat (photo T. Chassagne)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here