Fin se saison, saison blanche, reprise… les clubs amateurs s’expriment

0

David Loubet (entraîneur Montredon, promu en Honneur Occitanie, 6ème de la poule 2) : 

Considérez-vous que la saison 2019-2020 soit terminée ?

J’espère tout d’abord que nous serons le moins touchés bien au-delà du rugby, que l’intégrité physique des gens sera le plus préservée possible. C’est très difficile pour tout le monde à l’heure actuelle. Pour répondre à votre question, je vais dire “Non, pas encore”. Il y a de nombreuses dates pour pouvoir encore faire quelques rencontres. Ce qui est certain, c’est qu’il n’y en aura pas assez pour le championnat de France, qui, en Amateur, ne pourra pas être récupéré. Le championnat Occitan lui, est encore réalisable, même si de nouvelles mesures sont attendues, la priorité reste à mon sens de privilégier cette dernière journée pas encore jouée pour au moins récompenser les clubs qui ont fait une bonne saison par une montée, ou une descente pour ceux qui étaient en difficulté et qui veulent rebondir plus bas.

Pensez-vous qu’il serait préférable d’annoncer que cette saison “blanche”, sans tenir compte des montées, ni des descentes ?

Non, j’ai le sentiment que pour l’équité et à une seule journée de la fin, on ne peut pas punir ou blanchir 17 journées sur 18, comme je l’ai dit, il faut récompenser les meilleurs et faire descendre les moins bons qui ont tous anticipé leur prochaine saison en fonction de celle qui s’est déroulée. Quitte à ce qu’il y ait une péréquation et pas de phases finales, mais au moins, tenir compte d’une saison presque arrivée à son terme.

83690982_4024611854231405_2082104328675393536_o
David Loubet (©photo Adeline Faral)

Au niveau sportif et financier, quelles seraient les conséquences d’une saison blanche ?

Sportivement, une saison blanche serait dégradante pour des premiers de poule qui méritent mieux qu’une fin en queue de poisson. Si on prend les mêmes et qu’on recommence, il sera difficile d’avoir des résultats similaires la saison suivante, les staffs en réussite le savent bien, c’est vraiment cruel pour eux, on ne peut pas imaginer des premiers avoir fait tout ça pour rien, sinon les gars seront démotivés par la suite. Il faut garder ces gens-là, alors il faut prendre des décisions réfléchies. Financièrement, il reste un déplacement ou une réception à chacun, pareil chez les jeunes, les budgets doivent être normalement bouclés pour tout le monde, donc pas d’incidence pour 2020. Par contre, la saison qui arrivera devra tenir compte des pertes financières des principaux pourvoyeurs habituels qui n’auront pas le portefeuille aussi large qu’à l’accoutumée, certains risquent de rencontrer des difficultés, mais c’est peut être une bonne chose pour assainir le milieu sportif.

Si la saison venait à reprendre, comment en voyez-vous la fin, en terme de (re)préparation physique pour que l’équipe soit performante, et au niveau de l’organisation des matchs/calendrier?

Effectivement si reprise il y a, la condition et les impacts seront une question prépondérante pour la sécurité, surtout au vu des dates qu’il restera. Ces risques seront-ils pris pour ré-attaquer la compétition amateur ? Au cas où les matchs reprendraient, il faudra d’abord jouer cette dernière journée pour une équité totale, et ensuite voir les dates de libre pour organiser “un bonus phases finales” attendu de tous. Mais tout cela se compromet à chaque jour qui s’écoule. On s’oriente de plus en plus vers un classement final avec péréquation… Que l’on dispute la dernière journée, qu’il y ait un classement qui détermine les montées et descentes, au moins ça.


 

Michel Audabram (co-président Tarascon, avant dernier poule 2 Honneur Occitanie) :

Considérez-vous que la saison 2019-2020 soit terminée ?

Compte tenu de l’actualité, il me semble qu’effectivement, nous pouvons considérer cette saison 2019/2020 comme terminée oui. Je ne vois pas comment avec l’interdiction d’accès au stade, ne serait-ce que pour les entraînements, et ce pour une durée d’au minimum un mois et demi, nous pourrions envisager une fin de saison. Ce pourrait être catastrophique au niveau des organismes de nos joueurs, même avec une préparation physique adéquate, sachant que nous allons être très certainement confinés, pendant une certaine période, faussant ainsi le calendrier prévu pour cette saison. On dit que le sport c’est la santé, mais dans ce cas la santé prime sur le sport !

Pensez-vous qu’il serait préférable d’annoncer que cette saison “blanche”, sans tenir compte des montées, ni des descentes ?

Selon moi, il faut qu’elle soit considérée comme blanche oui. Quant à savoir s’il faut valider les montées et les descentes, je laisse le choix aux élus de trancher sur cette solution en leur âmes et consciences. Il me semble quand même qu’au vue de la saison réalisée par certains clubs comme dans notre poule, notamment le Canton d’Alban (17 victoires en 17 matchs, premier et promu en fédérale 3), cela serait terrible pour eux, et pas très sympa, mais ce n’est pas du tout de notre ressort !

Au niveau sportif et financier, quelles seraient les conséquences d’une saison blanche ?

Au niveau sportif et financier, nous, clubs amateurs, ne subiront pas d’impact financier important comme la majorité des clubs professionnels. En tout cas, de façon moins visible sûrement.


Bernard Mauriès (co-président Canton d’Alban, 1er de poule 2 Honneur Occitanie, promu en fédérale 3) :
Alban Mret 09 2019 (6)
(©photo Christophe Fabriès)
Considérez-vous que la saison 2019-2020 soit terminée ?

Tout d’abord, nous exprimons toute notre reconnaissance à l’ensemble de nos Services médicaux qui vont devoir faire face à cette pandémie. Ensuite, pour répondre à votre question, nous sommes dans l’inconnu concernant la durée de cette crise. On l’a vu, celle-ci dépendra aussi du respect de nous tous pour appliquer strictement les consignes données par l’Etat. De fait, la fin de saison nous semble bien mal engagée, mais gardons espoir, il reste encore 3 mois et demi d’ici fin juin. Nous avons donné consigne aux joueurs de poursuivre leur préparation physique individuelle, pour éviter de perdre le rythme. En termes de calendrier, plus la crise durera, plus le calendrier se réduira, c’est évident, mais gardons à l’esprit de faire « matcher » les premiers du classement entre eux, histoire de garder un semblant de phases finales. Pourquoi ne pas démarrer en 1/4 ou en 1/2 que ce soit en Occitanie ou en Championnat de France ?

Pensez-vous qu’il serait préférable d’annoncer que cette saison “blanche”, sans tenir compte des montées, ni des descentes ?

Nous avons joué 17 matchs sur 18 de la phase régulière. Il serait préférable de figer cette situation plutôt que de déclarer une saison blanche, sans montée, ni descente. Prenons en compte le classement après 17 journées de championnat plutôt que de tout remettre à zéro. On récompense les bons élèves de la saison, ce qui est parfaitement légitime selon moi. Je suis conscient que notre club d’Alban fait partie des bons élèves, mais c’est aussi tout un travail qui mérite d’être reconnu. La décision d’un saison blanche aurait plus de conséquences négatives que l’inverse.

Au niveau sportif et financier, quelles seraient les conséquences d’une saison blanche ?

Les conséquences sportives pour nous, seraient une perte de joueurs, intéressants, qui chercheraient à évoluer dans des clubs de fédérale, puisqu’ils ont gagné sur le pré, le droit d’évoluer en F3, et ce, à 3 journées de la fin du championnat De fait, nous serions moins attractifs pour recruter si nous devions rester en Honneur. Avec un effectif déjà limité, ce serait terrible pour l’avenir de notre club.

Les conséquences financières,elles, seraient une perte importante de ressources à l’occasion des phases finales, mais aussi, une difficulté à mobiliser nos fidèles partenaires et aller en chercher de nouveaux pour nous aider à relever le challenge en Fédérale 3. A plus forte raison, si nous devions rester en Honneur sur une décision de « saison blanche administrative ».

D’ici là, prenons bien soin de nous et de nos proches, à très bientôt, et merci à vous, RugbyAmateur, de nous permettre de nous exprimer.


IMPORTANT  : Ces réactions ont été prises avant l’annonce hier de la (très probable) fin de la saison régulière en fédérale (voir l’article). 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here