Féminines : les affiches des phases finales nationales connues, les promues en Fédérale 1 aussi

0

Ce dimanche 8 Mai sonnait la dernière journée des phases qualificatives en Elites 1 et 2 ainsi qu’en Fédérale 1, tandis que la Fédérale 2 rendait le verdict de ses huitièmes de finale, dont les vainqueurs s’assuraient une montée à l’échelon supérieur. Faisons le tour de ce qui nous attend pour les quarts ou les demies à venir, niveau par niveau… (par Jeremy VdC)

Elite 1

Pour rappel, les quatre premiers de chaque poule se qualifient pour les quarts de finale, qui se jouent en match sec, sur la pelouse des mieux classés. De quoi donner les affiches suivantes, prévues le weekend des 14-15 Mai (après ajout des points administratifs aux classements par la fédération):

Stade Toulousain (1er poule 1) – Lyon OU (4ème poule 2)
ASM Romagnat (2ème poule 1) – Montpellier HR (3ème poule 2)
Blagnac RF (1er poule 2) – FC Grenoble Amazones (4ème poule 1)
Stade Bordelais (2ème poule 2) – AC Bobigny 93 (3ème poule 1)

Les Grenobloises ont le sourire en se qualifiant pour les quarts (crédit photo Karine Valentin)
Les Grenobloises ont le sourire en se qualifiant pour les quarts (crédit photo Karine Valentin)

Les vainqueurs s’affronteront ensuite le weekend des 28-29 Mai pour les demi-finales, sur terrain neutre. Enfin, les finalistes se retrouveront le 4 ou le 5 Juin, là aussi sur terrain neutre, lors de la Journée des Finales Féminines (dont l’organisation a été annoncée en Auvergne-Rhône-Alpes en début de saison, et regroupant les finales d’Elites 1 et 2, et de Fédérales 1 et 2).

En terminant cinquièmes de leurs poules respectives, le Stade Rennais et Chilly Massy ont pour leur part assuré leur maintien en Elite 1. Enfin, le Stade Français, Lons Section Paloise et Lille MRC Villeneuve-d’Ascq vont disputer les Play-Down, avec le maintien comme objectif. Première étape avec le duel entre les Pink Rockets et le LMRCV, dont le vainqueur affrontera Lons.

Elite 2

Dans ce championnat, les équipes ayant terminé aux quatre premières places de la poule unique se retrouveront le weekend des 21-22 Mai pour les demi-finales, sur le terrain des mieux classés. De quoi donner les affiches suivantes:

Valkyries Normandie Rugby (1er) – USA Limoges (4ème)
Stade Rochelais (2ème) – USA Perpignan (3ème)

Les finalistes se retrouveront ensuite lors de la Journée des Finales Féminines pour aller décrocher le titre en Elite 2. Mais tout ne sera pas fini pour le champion, qui devra jouer son accession au niveau supérieur lors d’un match de barrage face à l’équipe d’Elite 1 ayant perdu le deuxième tour des Play-Down. Le rendez-vous sera pris sur la pelouse du champion d’Elite 2, le 12 Juin. Le vainqueur jouera la saison 2022-2023 en Elite 1, le vaincu en Elite 2…

Notons enfin qu’en bas de tableau, en terminant bon dernier d’Elite 2, l’ES Bruges Blanquefort devrait retrouver la Fédérale 1 à la rentrée.

Les Valkyries Normandie et l'USA Limoges vont se retrouver en demie d'Elite 2 (crédit photo Jeremy VdC)
Les Valkyries Normandie et l’USA Limoges vont se retrouver en demie d’Elite 2 (crédit photo Jeremy VdC)

Fédérale 1

Les phases finales de cette division vont être divisées en deux, avec d’un côté les réserves des équipes d’Elite 1, et de l’autre les équipes « Une » jouant la montée en Elite 2 et le titre de champion de Fédérale 1.

Phase finale de Fédérale 1

Les deux meilleures équipes « Une » de chaque poule se qualifient pour les quarts de finale, disputés sur le terrain des mieux classés le weekend des 21-22 Mai. Pour cela, un classement interpoules est réalisé entre ces huit formations. De quoi donner les affiches suivantes :

Coyotes Bords de Marne / Vitry (1er interpoules) – Besançon Dole Auxonne (8ème interpoules)
UA Gaillac (4ème interpoules) – CA Brive (5ème interpoules)
US Joué-les-Tours (2ème interpoules) – Grenoble UC (7ème interpoules)
AS Béziers (3ème interpoules) – Entente Orsas Tarbes Ibos (6ème interpoules)

Les vainqueurs se retrouveront ensuite pour les demi-finales sur terrain neutre le 29 Mai, avant la finale le 4 ou le 5 Juin, également sur terrain neutre. Le champion de Fédérale 1 Féminine sera promu en Elite 2 pour la saison 2022-23.

Gaillac et Tarbes Ibos font partie des huit qualifiés (crédit Christophe Fabries)
Gaillac et Tarbes Ibos font partie des huit qualifiés (crédit Christophe Fabries)

Challenge Fédéral des équipes réserves

En utilisant le même principe de classement interpoules, les huit meilleures réserves se retrouveront le 22 Mai pour les quarts, selon les oppositions suivantes, sur les pelouses des mieux classés :

AC Bobigny 93 (1er interpoules) – ASM Romagnat (8ème interpoules)
Stade Bordelais (4ème interpoules) – Montpellier HR (5ème interpoules)
FC Grenoble Amazones (2ème interpoules) – Lille MRC Villeneuve-d’Ascq (7ème interpoules)
Blagnac RF (3ème interpoules) – Stade Toulousain (6ème interpoules)

Les qualifiés pour les demies se retrouveront le 29 Mai sur terrain neutre, avant une finale le 5 Juin, pour le titre honorifique de Challenge des Réserves.

Fédérale 2

Après les huitièmes de finale disputés dimanche dernier, les huit vainqueurs ont décroché leur précieux sésame pour les quarts, surtout synonymes de montée en Fédérale 1 pour la saison prochaine. Ainsi, les Occitanes de Colomiers/Léguevin, de Millau et des Petitas du Piémont Pyrénéen, les Normandes de l’Ovalie Caennaise et du Rheu, les Franciliennes du Racing 92 et les Auvergno-Rhônalpines de Grane et de l’EMS Bron Reel XV découvriront le niveau supérieur à la rentrée.

En attendant, les formations se retrouveront dès le dimanche 15 Mai pour les quarts de finale, sur terrain neutre, avec les oppositions suivantes :

Colomiers/Léguevin – Petitas du Piémont Pyrénéen (15h, à Samatan)
Ovalie Caennaise – Le Rheu (15h, à Coutainville)
Millau – Racing 92 (15h, à Montluçon)
EMS Bron REEL XV – Grane (16h, à Saint-Jean-de-Royans)

Après avoir sorti la réserve de La Valette, les Rouge et Blanc de Grane vont recroiser l'EMS Bron REEL XV (crédit photo Les Phénix de l'ASG)
Après avoir sorti la réserve de La Valette, les Rouge et Blanc de Grane vont recroiser l’EMS Bron REEL XV (crédit photo Les Phénix de l’ASG)

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here