Fédérale 3 – Un Tournefeuille-Castelnaudary à l’ancienne

0

Ce choc a dû raviver quelques souvenirs aux plus anciens présents sur le bord de touche. Dans le contenu, même si les intentions étaient manifestes, la rencontre ne laissera pas un souvenir impérissable. Le tableau d’affichage n’atteignant pas les deux chiffres, ni d’un côté, ni de l’autre. Mais sans doute que le principal était ailleurs…

tournefeuille castelnaudary R. laffont (5)
A l’image de Nicolas Berdja qui sonne la charge ici, Tournefeuille a voulu se rassurer devant (photo R. Laffont)

Sûrement que le souvenir du match aller perdu (40-19) dans l’Aude était encore vivace dans les têtes de Tournefeuille. Un match où les avants chauriens avaient mis en souffrance le pack bleu et noir. Ce qui explique peut être un début de match musclé, ponctué de deux cartons rouge. Sans pour autant offrir plus d’espaces aux 28 acteurs restants sur le pré. La rencontre est restée équilibrée jusqu’au bout, et s’est jouée à des petits détails. L’arbitre de la rencontre étant clairement dans le collimateur des joueurs audois, qui s’expriment sans détour à son sujet. Cette victoire étriquée, 8-6, permet à Tournefeuille  de prendre la troisième place provisoire, et ira la défendre dès dimanche à l’ES Catalane, qui compte un match en moins et quatre points de retard sur les banlieusards toulousains. Un bon résultat permettrait de valider officiellement la qualification. Côté ROC, cette défaite ne les fait pas descendre de leur seconde place, et nul doute que l’Avenir Bleu Blanc, qui s’y déplace ce week-end, risque de sentir le vent de frustration et de la colère passé tout près. L’officialisation de la qualification passe par là aussi.

tournefeuille castelnaudary R. laffont (10)
Damien Lyet, très en jambes, tente de naviguer dans la défense chaurienne (photo R. Laffont)

Réactions

Nicolas Berdja (troisième ligne Tournefeuille) : On recevait le second de la poule, on savait qu’il était solide devant ! Et vu le résultat du match aller, on se devait de faire une belle prestation pour garder notre invincibilité à domicile. C’était un match engagé avec deux belles défenses qui on pris le dessus sur les attaques. Les 2 équipes réduites à quatorze n’ont pas facilité le jeu non plus. Mais on a su patienter pour aller chercher cette belle victoire en fin de match. Ce qui montre que malgré ce qui se dit sur nous, nous avons du caractère. Maintenant il faut essayer de ramener quelque chose d’ Argelès pour assurer la qualif !

Adrien Rouzaud (capitaine Castelnaudary) : On pourrait écrire un roman par rapport à l’arbitrage qui invente des règles, qui te pénalise à tout va, et pour finir qui ose te dire dans les dernières minutes du match “je ne vais pas vous donner la pénalité de la gagne quand même !” . Alors que les deux fautes l’une après l’autre y étaient. Dommage, car le match était engagé et propre Tant pis pour nous et tant mieux pour Tournefeuille. nous sommes toujours second et comptons le rester jusqu’à la fin Mais pour ça, il faudra être sérieux jusqu’à la dernière journée.

Damien Lyet (arrière Tournefeuille) :  Nous avions à coeur de nous reprendre par rapport au match aller et aussi après notre dernier match à Capestang. Je suis très fier de mes gars qui ont fait face à cette très belle équipe de Castelnaudary. Nous avons réussi à garder notre ligne d’essai vierge, chose rare contre cette équipe qui marque souvent. Et heureux d’avoir vu des nouvelles positives à propos du joueur (Jordan Paycha, voir article d’hier)  sorti sur civière suite à son ko.

Guillaume Soum (deuxième ligne Castelnaudary) : Ce match avait un air de phases finales. Malgré la défaite, nous avons su montrer nos valeurs de solidarité et de combat qui font notre force. En première mi-temps notre buteur a pu concrétiser nos temps forts. Tournefeuille s’est montré plus dangereux que nous sur les attaques en première main, notamment lors de l’essai que nous encaissons juste avant la mi-temps, alors que nous étions réduits à treize. En seconde période, nous avons répondu présent en défense, et avons sur tenir le score jusqu’à ce que l’arbitre décide de donner une pénalité qui nous a parue plus que douteuse. Pénalité qui nous fera comprendre qu’on ne pouvait pas aller gagner à Tournefeuille, malgré les dix dernières minutes passées dans leur camp. Nous sommes tous très déçus de cette défaite, mais ce dimanche nous avons eu la nette impression que Tournefeuille jouait à seize. Pour terminer, un petit mot pour notre coach, Eric Mercadier, afin de lui souhaiter un bon rétablissement après son opération de chirurgie esthétique (rires)

Eric Mercadier, dans l’obligation de subir une intervention chirurgicale le samedi matin, n’a en effet pu suivre ses protégés à Tournefeuille le dimanche, à son grand regret. Mais il nous a tout de même rassuré sur son état de santé d’abord, puis sur sa façon bien à lui d’analyser le match de son équipe, avec sa pointe d’ironie bien connue : “On m’a remonté comme info que l’arbitre n’avait pas été très généreux envers nous. J’en suis très satisfait, car habituellement, on dit que c’est à cause du fait que je suis sur le bord de touche. Là, comme ce n’était pas le cas, ça me rassure !”.
Nous lui souhaitons un bon rétablissement.

tournefeuille castelnaudary R. laffont (7) tournefeuille castelnaudary R. laffont (13) tournefeuille castelnaudary R. laffont (1) tournefeuille castelnaudary R. laffont (11) tournefeuille castelnaudary R. laffont (12)

Merci à Roger Laffont pour ses photos

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here