Fédérale 1 – Lavaur se replace

0

La couche de givre matinale s’était estompée, la pluie annoncée n’était pas encore arrivée, la météo était somme toute clémente pour la saison, autant essayer de profiter d’une bonne après-midi au grand air des Clauzades se sont dits les amis du rugby amateur dans le vaurais, surtout après une disette de deux mois sans ballon ovale… (par FidelopHost – photos Richard Schittenhelm)

ASV-ASVEL HECKER
Hecker en action file à l’essai dès la première minute de jeu

Les adeptes du fameux “quart d’heure de politesse” si cher à notre région ont du se mordre les doigts d’avoir respecté ce précepte pour cette première journée retour en Fédérale 1. Sur leur première possession, les Vauréens vont enchaîner les temps de jeu, avancer dans l’axe, puis écarter pour Baptiste Ecker qui déborde sur l’aile pour marquer un essai transformé dès la première minute. Et ce, avant que Luc Sirven ne passe 3 nouveaux points au bout de 5 minutes de jeu. A 10-0, on pense que la machine tarnaise était en marche et que le score pourrait être lourd pour les banlieusards lyonnais.

Mais l’A.S.V se mit à ronronner, à retomber dans ses travers, ce qui eut le don de réveiller une vaillante équipe de Villeurbanne. Et si leur buteur avait été plus en réussite, peut-être que le score final aurait été différent. Un premier essai, au terme d’un léger en-avant et de négligences défensives tarnaises, ramènera les rhodaniens dans la partie (10-7 à la 20ème). Lavaur fit alors parler la puissance et de la qualité de son pack pour se donner un peu d’air grâce à Cyril Galy. Mais comme souvent depuis le début de saison, c’est quand ils pensent tenir le bon bout, qu’ils tombent dans la facilité et offrent littéralement un essai à Villeurbanne après une relance catastrophique dans leur 22 mètres. Sur l’ultime mêlée de la première mi-temps, le pilier villeurbannais trop souvent à la faute se voyait pénaliser d’un carton blanc. De bon augure avant la seconde période ?

Dominer n’est pas marquer…

ASV-ASVEL SALINIER
Salinier auteur d’un essai à la 52ème

Au retour des vestiaires, c’est au contraire de surprenants rhodaniens en infériorité numérique qui marquent leur 3ème essai et reviennent à 2 points des tarnais. Décidemment, il ne faisait pas bon être en retard dans cette partie. Lavaur accentuait alors sa pression et alors que Villeurbanne se voyait pénaliser d’un nouveau carton (jaune cette fois), c’est à 13 contre 15 qu’il allait enfin trouver la faille au terme d’un maul grâce à Damien Salinier (52è). Durant tout le reste de la partie, les Vauréens ultra dominateurs beaucoup trop brouillons dans leur jeu (75 % de possession de balle) ne purent aggraver la marque. Certes, l’arbitre refusera deux essais à Lavaur (le premier à Anthony Migayrou pour un écran, le second à Nicolas Clergue par manque de visibilité), rien n’y fît et c’est surtout la maladresse qui prenait le dessus. Dans les dernières minutes, Villeurbanne jouera, en vain, son va-tout pour essayer de ramener un point de bonus défensif.  Au final, Lavaur s’impose logiquement 27-19, face à une équipe venue pour jouer les troubles fêtes et qui mérite sûrement nettement mieux que son classement actuel…

Réactions

Mathieu Bonello, Entraineur ASV Lavaur : « Dans cette rencontre de reprise, nous n’allons retenir que la victoire car comme je le craignais on a manqué de rythme. Si on démarre bien le match, on s’endort ensuite et on redonne des espoirs à nos adversaires, on a manqué de constance. Il nous faut impérativement corriger ces lacunes pour établir une bonne série qui nous rapprocherait de la tête de la poule. Les déceptions ? Avoir une nouvelle fois dû concéder 3 essais et surtout tous ces placages ratés qui remettent nos adversaires dans la partie. »

Luc Sirven, demi d’ouverture ASV Lavaur : Dommage qu’on se laisse aller après avoir très bien démarrer la partie. On les laisse à portée de fusil toute la partie et s’ils n’arrivent pas arracher le bonus défensif, ils nous privent de l’offensif. Dans ces 2 derniers mois d’entraînement, notre jeu a gagné en fluidité, il nous reste encore à acquérir de l’efficacité. Personnellement, je me sens de mieux en mieux, il faut continuer trouver plus d’automatisme. Dès la semaine prochaine nous devrons aller chercher une victoire à Dijon. »

Romain Veniat, entraîneur ASVEL  : «Pour mon premier match en temps que coach, j’ai vu un bon match de rugby entre deux équipes joueuses. Après notre mauvais départ et un handicap de 10 points, on revient ensuite en portant bien le ballon, comme je l’avais demandé. Certes le résultat final est décevant comptablement, car nous aurions amplement mérité de ramener un point, mais je suis satisfait du contenu. En conservant un tel état d’esprit, j’ai vraiment bon espoir d’arriver à notre objectif initial du maintien en Fédérale 1. »

ASV-ASVEL GALY
Galy en fer de lance, et qui a inscrit un essai également

La fiche technique

ASV Lavaur : 3 E Ecker (1e), Galy (25e) Salinier (52e), 3 T Sirven (2e, 25e, 54e), 2 P Sirven (5e), Matier (37e)
ASVEL Villeurbanne :  3 E Valdant (21e), Causse (32e), Dalla Pria (41e), 2 T Bournel (21e, 42e)
Carton blanc Pivot 40e ; carton jaune Bournel 48e

LAVAUR 15. Matier; 14.Migayrou, 13.Hecker, 12. G.Bertrand, 11.Lasme (22. Tignères 68e); 10.Sirven (20.Q.Lenfant 77e), 9. Norkowski (21.A.Lenfant 62e); 7.Diez, 8. Durand, 6.Salinier (19.N.Clergue53e), 5. Potente, 4. Gauthier (18.Maury 62e); 3.Taumoepeau (17.Burtila 56e), 2. Galy (16.Ardiaca 56e),1.Simioni 23.F.Bertrand 56e)

VILLEURBANNE : 15.Boissiere; 14.Casali,13.Lochet, 12.Bourrin, 11.Dalla Pria (22.Jacquet 60e): 10.Bournel , 9.Frechet; 7.Guery , 8.Valdant , 6.Causse (20.Dennis 53e) ; 5.Milanole (18.Solnon66e), 4.Belliard ; 3.Pivot (17.Stankovic 60e , 2.Veniat (16.Vial 49e)  , 1.Jamet(23.Truchet 60e) .
) (19.Jayet ) (21.Glaise )

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here