Fédérale 3 – Causeries et debrief

0

La logique est respectée dans la plupart des cas, même si certains ont joué avec le feu. D’autres ont bousculé la hiérarchie. La montée en fédérale 2 promet de belles empoignades à partir de dimanche…

13174207_1295690483779715_2351580851009202766_n
Olivier Bouchard (ici au soutien) compte bien guider ses coéquipiers vers un exploit face à Pamiers (photo ADSCR)

Les quatre équipes de la poule 10 sont qualifiées et vont se disputer la montée lors de 16èmes de finale passionnants. Gimont n’a pas tremblé pour se qualifier. Ce sera une autre histoire en retrouvant Ger Seron, déjà rencontré en poule. Les deux équipes s’étaient imposées chez elles.

Pamiers non plus n’a pas tardé à se mettre à l’abri. Vainqueurs à Bizanos (31-20) les Appaméens ont largement rempli leur contrat retour (38-10). Annoncés comme les grands favoris à al montée, premiers de leur poule, les Ariégeois auront une dernière marche à franchir avant d’atteindre leur objectif.

Et il faudra pour cela venir à bout de Rieumes, qui même e ns’inclinant à Mouguerre (12-7), est tout de même qualifié. Pour son retour en phases finales de fédérale, le Sporting se distingue. Et si Pamiers endosse le costume de favori logiquement pour cette double confrontation, nul doute qu’il y aura match, et beaucoup de monde dans les tribunes à l’aller comme au retour.

Grenade tombe à Layrac. La victoire étriquée et non aboutie du match aller (18-16) en est sans doute la cause. Car les jaune et noir ont livré une belle bataille, mais échouent pour quatre points des Gascons, 22-16 (qui affronteront l’ogre Périgueux en 16ème).

Malgré 28 points d’avance, Tournefeuille s’est fait peur à Aubagne qui s’impose 43-19. 4 petits points d’écart au final mais la qualification au bout du suspense est acquise malgré tout. L’objectif de la remontée est donc plus que d’actualité, mais cela passera par des retrouvailles avec Prades. Ce sera du 50-50, mais ce sera électrique à n’en pas douter.

Castelnaudary s’était promis de se racheter d’un match aller en demie-teinte, c’est chose faite. Les Chauriens ont dominé la Valette 31-5, et accèdent eux aussi à cette dernière marche avant la montée. Les joueurs du Roc devront pour cela vaincre l’Etang de Berre, vainqueur de l’ES Catalane. Là aussi, difficile d’annoncer un favori.

pamiers fctt (2)
Allam Boumédienne et les damiers noirs et blancs sont à 160 minutes (ou plus) de la montée photo SCA)

Réactions

Anthony Pinarello (centre Tournefeuille) : On a voulu gérer notre belle prestation du match aller, et on est tombé face à une très belle équipe d’Aubagne, très complète. Ils nous ont proposé une belle opposition dans tous les compartiments du jeu. L’essai de Jérémy Coudrais nous permet malgré tout de continuer. Mais on sait qu’on a été mauvais, et la montagne Prades qui se dresse face à nous, ne nous permettra pas de faire l’impasse comme on a pu le faire à Aubagne.

Mathieu Richard (talonneur Tournefeuille) :  C’était un match très compliqué, en terrain hostile ! Aubagne était sur un nuage, tout leur réussissait, on a du cravaché sévère pour garder nos 4 petits points d’avance ! Merci à la coudre( Jérémie Coudrais pour avoir transpercer la défense et marquer un essai, et merci à Gratton au pied. Ce fut très dur mais on est passé, c’est le principal. Maintenant place à Prades, très gros morceau de notre poule, mais on est sans stress.

Olivier Bouchard (3ème ligne et capitaine Rieumes) : match très moyen, on a pas produit beaucoup de jeu et nous sommes sortis du cadre à plusieurs reprises. On a montré encore de belles valeurs en défense face à une solide équipe de Mouguerre revancharde du match aller. Mais l’essentiel est là, et pour nous, joueurs, entraîneurs , dirigeants, supporters, qui aurait pu croire il y a quelques mois encore, qu’on jouerait un match de montée en fédérale 2 ? Maintenant à nous de préparer au mieux ce 16ème de finale face à Pamiers sur notre terrain avant d’aller chez eux dans 15 jours !

Nicolas Rey (pilier Grenade) : On passe les 15 dernières minutes dans leur en-but. On marque trois fois sur des mauls, mais à chaque fois refusés. L’arbitre s’assure la sortie, c’est comme ça. On n’avait pas fait le boulot à la maison.

grenade layrac 05 16
Les avants de Grenade ont fait le boulot, mais le dernier quart d’heure passé dans les 5m de Layrac n’a débouché sur aucun point (photo club)

Eric Mercadier (entraîneur Castelnaudary) : On avait un peu la pression de re-mal faire et de ne pas passer ce tour. J’ai dit aux joueurs qu’après la saison mouvementée et réussie que nous avions traversée, on n’avait pas le droit de perdre sans défendre nos valeurs. Les gars ont répondu présents, avec une belle agressivité, on a été supérieurs dans tous les compartiments, la victoire est belle et méritée. L’Etang de Berre ? C’est costaud d’après ce que je sais, et en plus vu qu’ils ont terminé premiers de poule, on perd l’avantage du terrain pour le retour. On est aux portes de notre objectif, aux joueurs de se l’approprier, ça leur appartient maintenant. L’équipe deux est qualifiée, un grand bravo à eux aussi.

Allam Boumédienne (2ème ligne Pamiers) : Nous sommes extrêmement ravis d’être qualifiés pour les 16e de finale. Nous connaissons très bien notre prochain adversaire, une équipe redoutable. Le Rieumes d’hier, n’est plus le Rieumes d’aujourd’hui. C’est une équipe plus complète, qui monte en puissance. Pamiers n’est plus le favori, aujourd’hui c’est du 50 50. Nous avons hâte d’être à dimanche.

Fédérale 3 – 32ème retour (score du match aller)


Layrac
22-16 Grenade (16-18)
Castelnaudary 31-5 La Valette (13-18)
Aubagne 43-19 Tournefeuille (8-36)
Mouguerre 12-7 Rieumes (14-34) – Rieumes qualifié
Pamiers 38-10 Bizanos (31-20)
Gimont 42-25 Larressore (24-13)

Les 16ème

Castelanaudary – Etang de Berre
Prades – Tournefeuille

Pamiers – Rieumes
Ger Seron – Gimont

Perigueux – Layrac
Salles- Nogaro

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here