Fédérale 2 – Causeries et debrief

0

Poule 5

Pendant que le RC Montauban se faisait étriller à Céret, ce qui compte tenu du classement est une petite surprise malgré tout (les tarn-et-garonnais étaient deuxième avant le match), Castelsarrasin confirmait sa bonne forme en disposant de Prades. Les deux équipes se retrouveront ce dimanche pour un chaud derby. Saverdun n’a pas tenu la distance à Avignon. La belle perf est à mettre au profit des Balmanais, qui sont venus à bout de Millau.

BorcMillau-12
Les joueurs de Claude Guiraud sont allés au bout d’eux même pour remporter au finish une très belle victoire sur Millau (photo BORC)

Serge Pratmarty (président Balma) : Il a fait très chaud ce dimanche, et nous aussi nous avons eu très chaud. Mais la victoire a souri aux audacieux : à la 78ème en demandant la pénal´touche plutôt que de tenter la pénalité, Claude Guiraud a démontré sa parfaite connaissance du rugby. Résultat : touche, maul et essai… Ouf !

Fabrice Soldan (entraîneur RC Montauban) : On a rencontré une équipe de Céret très bien organisée et très complète. De notre côté, on a fait un non match, sans agressivité, en étant très passif et très approximatif. Je demande aux joueurs de vite se remettre en question et de se remobiliser très vite avant le derby contre Castelsarrasin. Je veux que l’on montre un autre visage que celui qu’on a montré à Céret, car ce n’était pas le nôtre.

Résultats

Castelsarrasin 37-17 Prades

Céret 55-5 RC Montauban

Balma 16-12 Millau

Avignon Le Pontet 31-14 Saverdun

 

 

Poule 6

Une pluie d’essais dans cette poule 6. Lavaur tout d’abord qui s’impose à Figeac, mais sans le bonus offensif, qui lui échappe sur la fin. Villefranche qui gagne à Sarlat par un score de super 15. Mazamet prend le bonus offensif. Cahors s’impose plus difficilement face à Belves mais occupe une solide 3ème place à égalité avec Decazeville. Les Aveyronnais pensaient tenir leur première victoire à l’extérieur, mais un essai dans les dernières secondes de Gaillac est venu séparer les deux équipes sur un score de parité (32-32).

gaillac decazeville
L’essai de la dernière seconde pour Gaillac. Mais qui ne sera pas transformé (photo Marine M.)

Dany Delmas (président UA Gaillac) : Ce match nul est équitable. Nous avons joué face à une formation de Decazeville solide qui a bien défendu et proposé du jeu. Ils ont su profiter d’une interception et d’un ballon qui a rebondi sur le poteau après une pénalité pour inscrire deux essais. Dans le jeu, ils ont aussi fait ce qu’il fallait, il n y a rien à dire, ils n’ont pas volé ce score. Nous aurions pu faire mieux de notre côté et nous sommes un peu déçus c’est vrai. A domicile, il est important d’assurer des succès pour exister dans cette poule et face à une formation du même niveau que le nôtre, nous n’avons pas su accrocher une victoire importante. En fin de match, la partie aurait pu tourner en notre faveur comme en notre défaveur. Heureusement que nous marquons un essai en fin de match sinon nous perdons la partie. Hélas, dommage que nous n’arrivons pas à transformer cet essai en coin car cela aurait pu nous permettre de l’emporter. Nous avons dominé le dernier quart d’heure mais il aurait fallu s’y prendre plus tôt dans la partie. Nous avons rapidement eu deux blessés importants dans cette rencontre en première mi-temps, nos deux centres Cédric Vaissière et Alexandre Fougedoire. Cela ne nous a pas arrangés. Le prochain match à Villefranche-de-Lauragais sera difficile mais nous essayerons de ramener quelques points de ce déplacement. Je pense que cette poule sera très serrée. Au vu de nos premières rencontres, toutes les équipes se valent et se ressemblent.

Julien Sidobre (entraîneur Villefranche-de-Lauragais) : On fait une bonne entame puisqu’on marque un essai dès la première minute suite à un bon mouvement. Après, on produit du jeu mais de façon stérile puis on encaisse des points en contre sur des essais suite à des passes au pied. Malgré notre maîtrise en conquête, eux sont très opportunistes et le score enfle, on est mené 25-8, heureusement on revient à neuf longueurs à la pause. On a dit aux joueurs de continuer, de ne pas s’affoler même si moralement ils étaient un peu touchés. Avec l’appui du vent on est revenu progressivement, en marquant des essais puis en passant devant. L’objectif d’une victoire à Sarlat est donc atteint. On peut être satisfait face à une bonne équipe qui a joué le jeu même dominé devant sans simuler les mêlées comme nos précédents adversaires. Il y a de la joie mais on va s’attacher à remobiliser le groupe pour la venue de Gaillac.

Résultats

Figeac 12-35 Lavaur

Gaillac 32-32 Decazeville

Sarlat 28-34 Villefranche-de-Lauragais

Cahors 24-19 Belves

Mazamet 42-16 Malemort

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here