Fédérale 3 – Causeries et debrief

0

Poule 7

Grenade restait sur trois défaites consécutives, et s’impatienter de renouer avec le succès. Celui-ci est venu, non sans mal, face à une équipe de Fumel, qui était encore en course pour la qualification. Mais ce sont bien les jaune et noir qui ont pris quatre points précieux, qui les assurent de participer une nouvelle fois aux phases finales. Ils devront d’abord batailler pour remporter le derby face à Negrepelisse. En effet, les Diables Rouges, vainqueurs dans la douleur contre Souillac, dernier de la poule, ne sont toujours pas sauvés mathématiquement. En cas de défaite ce dimanche à Grenade, il faudrait disputer un dernier match face à un concurrent direct, Ribérac, pour savoir qui des deux se maintiendra en fédérale 3.

Christophe Géraud (co-entraîneur Grenade) : On a mangé notre pain noir, avec quelques blessés, et des mauvais résultats ces derniers week-ends. Il fallait casser cette spirale, contre une équipe de Fumel qui venait chercher des points.  On l’a fait, dans la douleur, mais on s’y était préparé. Nous voilà certains d’être qualifiés, mais comme on a passé 80% de la saison à la deuxième place, on espère bien la récupérer. Et récupérer aussi les blessés avant les phases finales.

joris jasinski
Captain Jasinski vient d’intercepter un ballon et file à l’essai. Des points qui compteront au final (photo A. Monté)

Résultats
Nègrepelisse 23-19 Souillac
Grenade 19-15 Fumel

rugbypass-prenez-le

Poule 10

Pamiers, en battant son dauphin, Gimont, chez lui, a envoyé un message fort et clair. Jamais la route de la fédérale 2 n’avait semblé aussi ouverte pour les damiers. Gimont devrait rester deuxième de cette poule. Rieumes, défait à la Salvetat, jouera sa qualif ce dimanche en recevant Vic, concurrent direct. Le FCTT pousse un gros ouf de soulagement après sa victoire ô combien vitale à Argelès. Les Toulousains ont souffert avant se prendre le dessus en deuxième période. Le match FCTT-Salvetat de ce dimanche vaudra cher, et le coup d’oeil…

100
Mon dieu que la montagne est belle pour le FCTT…(photo S. Chezeau)

Réactions

Hugo Cariat (co-entraîneur FCTT) : Même si rien n’est encore fait mathématiquement, on prend un peu d’avance sur les autres équipes contre qui on joue notre survie en fédérale. Au vu de ce que l’on a proposé sur ce match, notre position au classement nous laisse amer. On s’est fait peur en première mi-temps, on est mené 18-12. Cette équipe est jeune, et a trop souvent besoin de se retrouver au pied du mur pour réagir. En plus, on blesse notre charnière, donc on se dit que ça va être plus compliqué. Mais les remplaçants, Lenaïc, Perrin et Nacéri, malgré son physique de radio (rires) ont remis les choses dans l’ordre en permettant trois essais d’envergure. On savoure donc un de ces trop rares moments de victoire cette année, et on se prépare au gros combat de ce dimanche face à La Salvetat.

Philippe Galey (co-entraîneur Salvetat-Plaisance) : Cette victoire contre Rieumes nous permets de continuer à espérer. Nous avons réalisé un match propre et intelligent et avec un état d’esprit irréprochable, où la conquête et la lucidité dans nos choix de jeu de lignes, nous ont permis de ramener cette victoire face à une belle équipe de Rieumes . Nous allons aborder ce bloc de 3 matchs (le RCSP a un match en retard contre Ger) avec le même état d’esprit et avec la même volonté de  gagner. Nous n’avons pas toutes les cartes en mains pour écrire la fin de l’histoire, la seule chose à faire c’est de gagner, et ce que nous allons nous efforcer de faire. Peu importe les noms des clubs et leurs classements dans les rencontres à venir, à la maison ou à l’extérieur, pour espérer, il nous faut des victoires, donc  on va tout faire pour aller les chercher. Nous arrêtons de nous tordre l’esprit, chaque week-end sera un match couperet pour nous, espérons donc que le couperet passera à côté, et pas sur notre tète.

salvetat rieumes (1)
Grosse bataille entre la Salvetat et Rieumes, mais c’est la Salvetat qui l’emporte et se donne de bonnes raisons de croire au maintien (photo ADSCR)

Stéphane Bohn (entraîneur Rieumes) : Notre défaite ne souffre d’aucune contestation. Notre adversaire du jour a joué sa partition à merveille pendant que nous nous contentions d’être approximatifs dans l’engagement, les choix et la réalisation technique. Le bonus défensif que nous glanons est particulièrement flatteur. Encore une fois et au risque de ne faire preuve d’aucune originalité, une défaite est liée au choix et aux erreurs d’un ensemble, car c’est l’ensemble qui permettra à l’individu d’émerger lorsque que le moment sera venu. Dans notre cas, la patience sera relative car le moment évoqué ci-dessus arrive dimanche prochain où nous devons disputer un match, qui, en cas de victoire, doit propulser l’ensemble de la structure vers des phases finales de fédérale 3 que les supporters et le club attendent depuis plus de 15 ans. Nous allons le préparer de façon précise et engagée car notre adversaire de dimanche, Vic, nous a passé 50 points au match aller !

Adrien Rowling (Gimont) : La victoire de Pamiers est méritée. On a loupé notre entame, on était menés 22 à 3 au bout de 20 minutes ! Après, on est bien revenus, mais c’était trop tard malheureusement.

Matthias Lledos (deuxième ligne Pamiers) : Une victoire importante qui affirme nos ambitions, et surtout le travail effectué pendant la trêve. Le groupe trouve de plus en plus de repères collectifs. On a été agressifs en défense, face à une belle équipe de Gimont. Mais on a su se montrer plus réalistes, surtout dans la finition des actions offensives.

Résultats
Argelès-Gazost 18-35 FCTT
Gimont 27-32 Pamiers
La Salvetat-Plaisance 26-20 Rieumes

rugbypass-prenez-le

Poule 11

Dans une poule 11 marquée par deux matchs arrêtés (voir nos articles de lundi), c’est Tournefeuille qui a réalisé le bon coup en s’imposant à l’ES Catalane, une vraie performance, et le plein de confiance avant les phases finales assurément. Revel avait un joker avant son déplacement à Elne, mais l’a grillé trop facilement. Les Lauragais ont malgré tout leur destin en main à condition de remporter leur dernier match contre l’ESC BAC.

Jean-Christophe Lanta (co-entraîneur de Revel)  : Je suis très déçu du comportement des joueurs. Nous avons complètement lâché prise. On n’est pas descendu du bus. C’est dommage parce qu’il n’y a pas eu d’agressivité dans le mauvais sens du terme. Ils nous ont pris sur l’envie, sur le cœur et nous, on ne l’avait pas. On a reculé sur tous les impacts, on a perdu tous nos duels et nous n’avons pas pu produire du jeu.

Raymond Enrique (co-entraîneur d’Elne)  : Très satisfait parce qu’on fait un bon match et on prend le bonus. Je ne sais pas si ça va nous sauver au final, je pense que non, mais on avait notre honneur à sauver après la lourde défaite de dimanche dernier. On avait demandé aux joueurs de laver l’affront et sortir avec la tête haute de ce match.

Résultats
Castelnaudary 22-16 Avenir Bleu & Blanc (match arrêté)
ES Catalane 27-31 Tournefeuille
Elne 24-3 Revel
Prades 16-0 Côte Vermeille (match arrêté)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here