Fédérale 2 – Un Gaillac “primeur” s’adjuge un chaud derby face à Saint-Sulpice

0

Après la longue attente due à l’épidémie de Covid-19, le championnat de Fédérale 2 reprenait ce weekend. Et quoi de mieux qu’un derby entre vieilles connaissances pour démarrer tambour battant. Déjà pensionnaires de la même poule 5 l’an passé, le Rugby Club Saint Sulpice XV et l’Union Athlétique Gaillacoise se retrouvaient au Complexe de Moletrincade pour une rencontre tarnaise qui s’annonçait haute en couleurs… (Par Marco Matabiau/ Photos Fidelop’Host).

Les deux équipes s’observaient en début de rencontre et s’appuyaient sur des défenses agressives et une omniprésence dans les zones de ruck, à l’image de ce plaquage du Saint Sulpicien Vincent et de cette récupération au sol de son capitaine Galinier. Gaillac manquait pourtant d’ouvrir la marque sur une pénalité de son ouvreur Girou (7è). La conquête directe posait aussi problème, les deux équipes se montrant incapables d’avoir des ballons propres sur leurs lancers en touche. Le Gaillacois (et ex-Vauréen) Lane faisait d’ailleurs un malheur en contre, tout comme le troisième ligne Noyer dans l’autre camp. Les locaux allumaient la première mèche sur une trouée du centre costaricien Ortiz mais l’action ne donnait rien (14è). Quelques instants plus tard, l’ouvreur saint sulpicien Sirven ouvrait le score des quarante mètres sur une pénalité consécutive à un plaquage à deux sur l’arrière Delbos (3-0, 19è). Dans la foulée, son homologue Girou lui répondait des 20 mètres en face (3-3, 21è).

DSCN2610
Lane a réalisé une belle performance, notamment quand il s’est agi de contrer l’alignement du  RCSP XV.

Le jeu prenait alors de l’ampleur, les espaces se créant quelque peu, peut-être à cause d’une fatigue engendrée par la forte chaleur qui régnait sur le Tarn ce dimanche. Le demi de mêlée Pages s’échappait côté droit sur une 89, trouvait son ailier Migayrou au relais, mais la défense visiteuse faisait front et gagnait une pénalité (22è). L’UAG se retrouvait à 14 après le carton jaune reçu par le troisième ligne Merancienne (27è) mais manquait d’inscrire un essai quand Delbos, optant pour le “petit par-dessus”, se faisait contrer. Garrigues récupérait, poussait intelligemment au pied mais le retour du seconde ligne Iragne (transfuge de Tournefeuille) devançait les attaquants rouge et noir dans l’en-but (28è). On assistait ensuite à des accrochages ça et là. Bilan: un carton jaune de chaque côté, un pour Goze (UAG), un pour Vincent (30è). Saint Sulpice finissait mieux et Sirven concrétisait par deux fois cette domination (34è, 38è) pour donner six points d’avance aux siens (9-3). Toutefois, l’ouvreur commettait une faute flagrante dans ses dix mètres et écopait d’un carton jaune (40è). La pénalité qui suivait était transformée par Girou (9-6, 40è). M. Janotto sifflait alors la pause.

DSCN2618
Sirven (Luc) a inscrit les neuf points de son équipe lors du premier acte.

Gaillac resserre peu à peu son étreinte

Dès le retour des vestiaires, Gaillac profitait de sa supériorité numérique: le seconde ligne Ourgaud (ex-protégé de Didier Herrerias et Cédric Fargues à la Vallée du Girou) perçait plein champ et maintenait le ballon en vie. Sur le retour, le troisième ligne Gerbaud servait dans l’intervalle son acolyte Merancienne pour l’envoyer derrière la ligne. Girou transformait (13-9, 41è). Pour ne rien arranger à leurs affaires, les Saint Sulpiciens perdaient coup sur coup leur talonneur Bortolozzo, touché aux ischios (44è), et leur troisième ligne Noyer sur carton jaune, suite à une charge jugée dangereuse (coude en avant, 48è). Girou rajoutait trois points (16-9, 48è). Le RCSP XV ne s’en laissait pourtant pas compter: Ortiz s’arrachait plein axe, trouvait Sirven (Léo) à hauteur, puis le ballon allait jusqu’à l’aile vers Marion, mais ce dernier n’assurait pas sa passe intérieur vers Vincent alors que l’essai semblait imparable (50è). “Saint Sul” perdait ensuite une mêlée dans ses trente mètres, et les esprits s’échauffaient grandement. Une bagarre générale s’en suivait. Une fois la poussière retombée, M. Janotto voyait rouge, il envoyait le capitaine gaillacois Gisquet et le troisième ligne adverse Carmouze (qui avait remplacé Marsoni dix minutes auparavant) prendre leur douche avant leurs camarades (54è). Suite à cela, Girou passait trois points supplémentaires (19-9, 55è).

ST SUL GAILLAC 062 copie
L’intervention de l’entraîneur gaillacois Sylvain Dupuy (brassard jaune) ne pourra empêcher cet accrochage de dégénérer en bagarre générale.

Gaillac maintenait le rythme et accentuait sa pression défensive. Delbos avait pourtant la possibilité de ramener les siens à sept points, mais sa lointaine tentative fuyait les barres (62è). Les visiteurs portaient le coup de grâce à une dizaine de minutes du terme. Sur une action bien menée, après un pilonnage dans l’axe et une belle intervention du nouvel entrant Laforgue, le ballon volait jusqu’à l’aile droite où, bien servi, l’arrière Goze réalisait un “cad’ dèb” d’école dans un mouchoir de poche et marquait en coin. Girou réussissait la délicate transformation du bord de touche (26-9). Gaillac pouvait alors penser au bonus offensif, mais ce sont au contraire les Saint Sulpiciens qui relevaient la tête, par deux fois sur ballon porté: Laporte profitait tout d’abord du bon travail de son paquet après une prise à deux mains de Gauthier (26-14, 77è). C’est ensuite tout le pack qui, suite à une nouvelle belle prise d’Iragne, s’effondrait dans l’en-but rouge et noir pour arracher le point de bonus défensif au bout des arrêts de jeu (26-19, 80è + 2).

ST SUL GAILLAC 092 copie
Le pilier gaillacois Zulian (ballon en mains), auteur d’une bonne entrée en jeu, s’apprête à défier Galinier et Gauthier.

Pour cette reprise après six mois d’interruption, ce derby tarnais a tenu ses promesses. Joué devant un nombreux public, il a concentré tout ce qui fait un derby, à savoir de l’intensité, de l’agressivité et une tension qui est montée au fil des minutes. Après une entame plus qu’encourageante, Saint Sulpice a peu à peu perdu de son liant et n’a jamais vraiment réussi à enchainer. Il faut dire que la conquête en touche a été défaillante une grande partie de l’après-midi et que la ligne d’attaque a souvent été mise sous l’éteignoir par la défense gaillacoise. Citons tout de même les performances de Noyer, toujours performant dans son rôle de perforateur – dynamiteur et d’Ortiz, qui a su trouver quelques espaces, notamment en première mi-temps. L’obtention du bonus défensif en toute fin de rencontre fait tout de même ressortir le fait que le groupe n’a jamais désarmé. Il faudra s’appuyer là-dessus pour le délicat déplacement à Nègrepelisse, qui jouera alors sa première rencontre officielle de la saison.

ST SUL GAILLAC 106 copie
La défense gaillacoise a tué dans l’œuf la plupart des offensives saint sulpiciennes, dont celles de Sirven (Léo).

Même s’ils ont pu un temps espérer repartir de Moletrincade avec le point de bonus offensif, les Gaillacois se satisfont très certainement de ce premier succès hors de leurs terres (qui ne se trouvent néanmoins qu’à 20 petits kilomètres). Appliqués et méthodiques, ils ont d’abord endigué les velléités de leurs adversaires avant d’imposer leur façon de jouer, écartant les ballons et donnant de la vitesse au jeu, sans pour autant négliger le combat sur les points de rencontre. La deuxième ligne Lane – Ourgaud s’est montrée complémentaire et efficace, la charnière Vaissière – Girou a parfaitement mené le jeu, Garrigues a fait un festival en défense, tuant dans l’œuf les offensives des locaux, et l’arrière Goze a dévoilé de belles qualités de vitesse. De quoi emmagasiner de la confiance avant de recevoir le Rugby Olympique Agathois (vainqueur de Gruissan 18 à 11) le weekend prochain pour un gros choc entre prétendants aux premières places…

Vaissiere
Vaissière (porteur de la balle) a fait des misères à la défense saint sulpicienne.

Réactions

Philippe Garrigues (Entraîneur, Gaillac):Une première mi-temps compliquée au cours de laquelle on n’a pas réussi à mettre notre jeu en place. On avait décidé de multiplier les temps de jeu pour les déplacer. Physiquement, ils sont plus lourds que nous, il faisait chaud. On n’a pas réussi à le faire. Le score à la pause est donc logique. Il a aussi fallu s’adapter à plusieurs nouvelles règles.  Difficile à arbitrer et à mettre en place sur le terrain. En seconde mi-temps, on a su mettre un peu plus de volume. On a marqué des essais et on a fait la différence (…) Notre défense a été un point fort aujourd’hui. On va chercher l’adversaire très haut. C’est donc difficile pour lui de gagner la ligne d’avantage. Même si on prend deux essais sur des ballons portés en fin de rencontre. On n’a pas le droit de prendre des essais comme ça. C’est ce qu’on leur dira mardi à l’entraînement“.

Garrigues
Philippe Garrigues (ici au second plan derrière le manager Jérôme Arru) était dans l’ensemble satisfait de la prestation de son équipe.

Eric Roca (Entraîneur, Saint Sulpice):Déçu parce que je pense que malgré ce que l’on a montré en première mi-temps, on les laisse dans le match, on n’assure pas les sorties de camp. On manque deux grosses occasions sur pénal touches. Du coup, ils reviennent notamment sur nos fautes. Après ça se joue à des détails, on joue à 13. On prend d’ailleurs un essai à ce moment-là. Comme à chaque début de saison, un manque de rythme qui nous coûte cher. D’autre part, il va falloir que le corps arbitral se mette d’accord sur l’application des nouvelles règles. On ne peut plus avancer quand on a été mis au sol, tenu ou pas. On prend deux essais sur ce type de situations. On nous sanctionne depuis deux weekends de matchs amicaux. Aujourd’hui, ce n’est pas sanctionné. Néanmoins, on ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes (…) On a été contré en touche. Eux étaient bien organisés, ils ont réussi à nous lire. A nous de travailler pour avoir nos ballons. On sauve le bonus, ce qui est positif. On n’a rien lâché, ce qui prouve qu’on était déterminés. On est tout simplement tombés sur meilleur que nous“.

ST SUL GAILLAC 043 copie
Après la rencontre, Coach Roca reconnaissait que ses joueurs avaient manqué des occasions dans leurs temps forts.

Feuille de match

A Saint Sulpice la Pointe (Complexe de Moletrincade):  Union Athlétique Gaillacoise bat Rugby Club Saint Sulpice XV 26 à 19 (mi-temps: 9 à 6 pour Saint Sulpice).

Arbitrage: M. Rémi Janotto (Ligue Occitanie).

Cartons jaunes: à Gaillac, Merancienne (27è), C. Goze (30è); à Saint Sulpice, Vincent (30è), Luc Sirven (40è), Noyet (48è).

Cartons rouges: à Gaillac, Gisquet (55è); à Saint Sulpice, Carmouze (55è).

Pour le RCSP XV: 2 essais Laporte (77è), collectif (80è + 2), 3 pénalités (19è, 34è, 38è) Luc Sirven

Pour l’UAG: 2 essais Merancienne (41è), C. Goze (71è), 4 pénalités (21è, 40è, 48è, 55è) et 2 transformations Girou

Composition RCSP XV: Delbos; Migayrou, Marion, Ortiz, Sirven Léo; Sirven Luc (o), Pages (m); Noyer, Marsoni, Galinier (cap) ; Iragne, Vincent; Bazet, Bortolozzo, Martinet.

Sur le banc: Navarro, Laporte, Gauthier, Salinier, Carmouze, Danil, Pignol.

Entraîneurs: Eric Roca et Laurent Barbe.

Composition UAG: Goze C.; Goze T., Adel, Garrigues, Bourgade; Girou (o), Vaissière (m); Tomasi, Gerbaud, Merancienne; Ourgaud, Lane; Fasan, Bekhtari, Gisquet (cap).

Sur le banc: Zulian, Laforgue, Jany, Arroyo, Servat, Arru, Bouygues.

Entraîneurs: Sylvain Dupuy et  Philippe Garrigues.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here