Fédérale 1 – Graulhet, la semaine de tous les dangers

0

Le Sporting Club Graulhétois a vécu une semaine aussi agitée que pénible. La défaite à Mauléon a laissé des traces, au point de pousser Renaud Gely, co-entraîneur depuis huit ans au club, vers un retrait de son poste. Son discours ne passant visiblement plus auprès des joueurs, c’est Franck Maréchal qui est devenu entraîneur-joueur. Le néo-capitaine, passé par Grenoble, Albi et Castres a vécu une première tendue contre Valence d’Agen, et une victoire à l’arrachée 17-16.

graulhet valence d'agen 02 15 c fabries
Essai et victoire du Sporting (photo C. Fabries)

Il fallait gagner, c’est fait. Les supporters des rouge et noir ne retiendront que cela après tout. Il reste encore trois marches à gravir pour espérer un maintien in extremis. Battre Valence d’Agen, en lice pour une qualifiaction, n’était pas évident, car les Tarn-et-Garonnais venaient avec des ambitions comme le confirme David Tastet le coach valencien : “C’est un grosse désillusion car on n’a pas su saisir notre chance. Un match qui nous tendait les bras, que l’on a galvaudé par de multiples fautes et de pénalités. Le rugby se joue avec la tête, et nous aujourd’hui, il nous faudrait un sophrologue”. 

graulhet valence d'agen 0215 cfabries
Un parcours semé d’embûches attend encore Graulhet (photo C. Fabries)

Graulhet aussi aurait pu avoir très mal à la tête dimanche soir. Mais cette victoire permet aux Tarnais de se déplacer ce dimanche à Lannemezan avec le couteau entre les dents, et toujours l’espoir d’une qualification. Le manager de Graulhet, Christian Delfaut le confirme : “Une victoire extrêmement importante oui, car elle redynamise le groupe, et nous sort d’une très mauvaise semaine, avec l’éviction de Renaud Gely. C’est une décision collégiale pour mettre un terme à ses fonctions, qui très respectueusement, s’est mise au second plan. Benoît Bellot, après réflexion a décidé de terminer l’aventure. On peut se poser la question de la pertinence d’une telle décision à trois journées de la fin. Mais le résultat de Mauléon (défaite 24-16) a été la goutte d’eau. Pour certains joueurs, quelque chose s’est cassé ce jour là. En aucun cas, ce n’est ni la valeur humaine, ni les compétences de Renaud qui sont remises en question, simplement son discours qui, visiblement, ne passait plus”.

Sans détours, le manager n’oublie pas de préciser que les joueurs “ont des droits, ils ont été entendus, maintenant, ils ont aussi entendu qu’ils avaient des devoirs”. Pas besoin de lunettes pour lire entre les lignes, les joueurs sont mis face à leurs responsabilités, dès dimanche, pour un match qui ressemble fort à un premier quitte ou double. Christian Delfaut le concède bien volontiers, “il est vrai qu’il reste trois matchs à très fort enjeu. Mais je reste confiant car il n’y a pas de déchirement entre les hommes, les relations sont saines, les entraînements sont de qualité, les garçons sont très impliqués. On peut le faire”. Réponse dimanche à 17h.

Résultats

Bagnères 27-10 Blagnac

Graulhet 17-16 Valence d’Agen

Mauléon 35-15 Lannemezan

Pays d’Aix 15-16 Auch (voir le résumé et les réactions)

 

Classement

classement f1 p4

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here