Décalé : les cagolins du week-end

0

Au menu de la semaine pour les Cagolins, des en avants, encore, et toujours. Mais pas que. Vous êtes formidables ! 

A Auterive, Alexis Tobia alias « Titus » pilier ou talon, a été largement plébiscité pour ses magnifiques lancers en touche tout au long du match. Tandis que son compère qui joue également au talon, mais en réserve, Benjamin Ceruti, s’est lui distingué par des crampes. Il était donc normal qu’ils soient à l’honneur…

mms_img 18216046621
Une belle paire

 

Etienne Sahuc, le centre de l’entente st jory bruguières n’a pas seulement raté une action, mais à peu près tout ce qu’il a tenté. L’élection du cagolin était donc assez facile, et Etienne est reparti avec le renard empaillé

etienne sahuc centre de l'entente st jory bruguières a tout raté
Les mêmes crocs

 

Guillaume Noyé a commis un en avant remarquable et reamrqué, puisque dans la continuité, son équipe de l’Honor de Cos a encaissé un bel essai en contre. Le seconde ligne tarn et garonnais a donc reçu le déguisement du cagolin, qui lui va à ravir…

Guillaume noyé seconde ligne 3 en avant décisif et un essai pris par sa faute ho,or de cos


 

Pierre Germa dit la Germe, est ouvreur à Hers Lauragais. Comme vous le remarquez sur la photo ci-dessous, il est sorti quelque peu mâché de son match. Il aurait pu faire partie des maffrés, masi ses en avants répétés l’ont propulsé en tête de l’élection du cagolin. Il s’est donc plié de bonne grâce au déguisement et aurait largement contribué à servir les bières, sans en consommer. Mais vous n’êtes pas obligés de croire tout ce que l’on dit aussi…

Pierre germa dit la germe, marqué et soûl d’hers lauragais


 

Captain Santamans a montré l’exemple à tous ses coéquipiers, en prenant le match à bras le corps. Mais en prenant surtout un carton jaune au bout de 8 secondes de jeu. Le cagolin de la Saudrune n’a pas été compliqué à élire…

mms_img 6354727361
Santamans Corcovado

 

Le président Flo Thuries s’est fendu d’une sortie verbale qui n’est pas restée sans lendemain : « On va pas sortir du terrain en ayant les c….  pleines ! » lui a valu une nomination méritée pour le cagolin du week-end, et un déguisement « Durex » bien dans la continuité de sa phrase qui risque de faire date. Quant à Tripou, déguisé en fille donc, il s’est tout simplement mis de la vaseline sur les genoux avant la rencontre. Un peu gênant quand on est sauteur. Les deux font la paire de…. cagolins !

42520869_623247531444570_5081979267982557184_n
Le ministère de la santé devrait utilisé cette photo pour la prévention

 

Les cagolins du Saint-Orens se sont fait doublement remarqués dimanche dernier. En déplacement à Laroque-Bélestat, Thomas (celui qui est déguisé en gambas) a coûté 14 points avec l’équipe fanion, tandis que William (déguisé en tube de mayonnaise), en réserves, a cru bon, lui, de se mettre en  garde comme un boxeur lors d’une pseudo-bagarre qui n’a jamais démarrée finalement. Mais comme si cela ne suffisait pas, les deux cagolins du jour se sont signalés un peu plus tard sur le chemin du retour, en se prenant pou des gendarmes mobiles. Mais étonnamment, aucun des véhicules « flashés » imaginairement ne s’est arrêté…
42530779_1825101430930037_7915729304686690304_n
Les jumelles étaient de sortie au péage

42458923_2390371924308084_4767458323270205440_n


 

Au Toulouse Athlétic Club, Kévin est reconnu pour être un ailier supersonique. Le problème, c’est qu’il a oublié son sac dimanche dernier. Alors le cagolin était tout trouvé pour les pensionnaires de 4ème série.

42539872_311385476110782_9090526288912842752_n


 

Et on termine cette belle série de cagolins par un coach. Celui des avants de Muret, car oui Rémi Biaggini a réalisé une causerie des plus appuyées dimanche dernier, en distribuant quelques claques amicales à ses joueurs…et même à son co-entraîneur des trois-quarts, tout surpris d’en prendre une.

42363928_2313546955340105_7674497153632305152_n
42363928_2313546955340105_7674497153632305152_n

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here