Champ. de France Honneur – Un grand huit pour un dernier carré de feu

0

On connaît les huit derniers qualifiés prétendants au titre national du niveau Honneur. L’Occitanie compte encore quatre représentants dont un sera assuré d’arriver en finale. Dans le haut du tableau, tout reste possible pour 3 ligues…

Argelès-Gazost, après avoir conjuré le sort face au voisin Oursebellile-Bordères en 16èmes, vient de prendre le quart avec la manière en dominant cette fois Alès (RC Cévenol). Dans ce grand écart géographique occitan, l’USA s’est montré très uni, fort de gros contingent de supporters rassurés par un match maîtrisé de leurs favoris. Les montagnards vont avoir une belle montagne à franchir devant eux pour le prochain tour : Caussade.

Le n°1 des poules Honneur Occitanie était passé tout près de la correctionnelle au tour précédent, en s’imposant au forceps et durant les prolongations contre la Salvetat. Les Caussadais, qui récupéraient plusieurs absents pour ce 8ème de finale, dont leur entraîneur-buteur Yannick Ricardo, retrouvaient face à eux La Saudrune, l’autre grand animateur régional de cette saison. Un duel donné pour du 50-50, et qui a finalement tourné en faveur des Tarn-et-Garonnais.. Ces derniers menaient 14-0 rapidement, une avance qui s’avérait essentielle jusqu’à la fin puisque la Saudrune a couru après ce retard à lallumage, toute la partie, et s’est inclinée 30-15. Yannick Ricardo était forcément satisfait : “C’était un beau match avec deux belles équipes, chacune a eu l’occasion de gagner, la différence s’est faite sur le réalisme. Félicitations à tout le groupe qui sait faire front contre tout malgré les forfaits de dernière minute. On a un groupe qui vit bien ensemble, et au rugby c’est primordial, maintenant on verra bien pour la suite.”

61620064_10217446101479042_54442979674292224_o
Yannick Ricardo à la manoeuvre face à la défense de la Saudrune

L’autre quart de finale 100% Occitanie promet énormément. D’un côté, L’Isle-en-Dodon, vice champion régional, qui a puisé dans ses ressources profondes pour venir à bout d’une incroyable formation de Mauvezin. Incroyable, car après avoir fait tomber le Servette de Genève le weekend précédent, les Gersois ont failli récidiver face à une équipe pourtant présumée supérieure. Le match fut intense (voir le résumé, photos et réactions), et l’Isle-en-Dodon s’en sort avec la victoire finale. On se délecte à l’avance du dul qui l’opposera à un autre cador du niveau : Sor Agout.

Les Tarnais, menés à la pause par Causse Vézère (Limousin) ont rendu une meilleure copie en seconde période pour l’emporter 21-17. Frédéric Rascol, pilier de l’équipe sor-agoutoise, nous raconte le film du match : “Nous avons débuté contre le vent et avons remonté les ballons à la main. Causse Vezère avait de très bonnes qualités individuelles, athlétiques et surtout de replacement. Nous les avons resserré pour ensuite écarter quelques ballons où nos ¾ ont bien fini les actions. On les a bien privé de ballon sur leurs touches ce qui nous a permis de jouer chez eux. D’ailleurs c’est sur une dernière touche dans nos 5m qu’ils font une faute où l’arbitre siffle la fin du match. Un très bon collectif et un très bon buteur nous ont permis de l’emporter. Nous sommes donc en quart de finale contre L’isle en Dodon, ce sera compliqué, le bas de tableau reflète le bon championnat Occitanie ! Dimanche prochain nous soutiendrons la réserve qui est toujours en course pour leur championnat de France également. C’est bien pour le club d’avoir qualifié ses deux équipes à ce niveau. Nous sommes un très bon groupe de 60 copains où le chambrage et les phrases sont obligatoires à l’entrainement…”Ils ne sont pas prêts !”

60974675_10219009220771777_8488929369358598144_n
Frédéric Rascol n’a pas marché à côté de ses pompes très longtemps, pour le plus grand soulagement des supporters tarnais (photo Adeline Faral)

Si l’on sait déjà qu’il y aura un club occitan en finale, dans la partie haute du tableau, on sait juste qu’il y aura un club aquitain. En effet, un des quarts opposera Urrugne à Villefranche de Queyran. Les Queyrannais, solides devant, et efficaces derrière, ont su prendre la mesure de Monfort en Chalosse. Les Landais, à égalité à la pause (13-13) ont subi la loi des Aquitains, avec deux essais inscrits à la 60ème et 70ème. Seule ombre au tableau, un carton rouge, le troisième dans ces phases finales. Mais à signaler 3 juniors au coup d’envoi tout de même.

Urrugne s’est rendu au centre de la France pour y affronter Vincennes. Deux grosses équipes très éloignées géographiquement, mais tellement proches pour leur niveau de jeu, et l’envie Les deux formations se sont rendues coup pour coup, avec une victoire “au point”, et un seul, des Basques. Qui sera le dernier représentant de la Nouvelle Aquitaine ? Les paris sont ouverts.

61324809_10219633946909186_503323424962117632_o
Les Urrugnars à l’heure du repos d’avant match sur la route qui les menaient à Ruffec, en Charente (photo Club). 

Tout comme pour Vesoul, de la Bourgogne France Comté, dont les Parisiens de Laffitte-St Germain-Poissy devront se méfier pour accéder dans le dernier carré national. D’autant plus que les joueurs de l’Ile-de-France disputeront leur premier quart de leur histoire.

Rendez-vous est pris le 9 juin prochain, pour continuer à rêver. Et pour trois équipes, en profiter pour espérer encore grimper en fédérale 3…

61186599_2227918347245794_8032505183382536192_n
Le MLSGP tout à sa joie après avoir remporté le derby de l’Ile de France contre le RC Paris XV (photo club)

Honneur – 8èmes
Vesoul 20-8 Tournus
Laffitte St Germain Poissy 31-12 RC Paris 15
Urrugne 20-19 Vincennes
Montfort en Chalosse 18-28 Villefranche du Queyran
Mauvezin 16-20 L’Isle-en-Dodon
Causse Vézère 17-21 Sor Agout
Caussade 30-15 RC Saudrune
Argeles Gazost 48-22 Cevenol

Les quarts de finale
Vesoul –  Laffitte St Germain Poissy
Urrugne – Villefranche du Queyran

L’Isle-en-Dodon – Sor Agout
Caussade – Argelès Gazost

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here