Champ. de France Honneur – Des 8èmes merveilles… régionales

0

La très forte colonie de l’Occitanie et de la Nouvelle Aquitaine présente en 16èmes de finale, se retrouve mathématiquement en 8èmes. Même le Servette de Genève, rare candidat à pouvoir contesté l’hégémonie du sud ouest, n’a pas résisté…

Mauvezin mérite les lauriers après sa très grosse performance réalisée contre les grands suisses de Genève (voir notre article). Cette qualification “surprise” place les Gersois dans la position confortable de l’outsider, d’autant plus face à l’Isle en Dodon, vice champion d’Occitanie et solide au poste de candidat au titre national, malgré ce derby.

Car vu le nombre de représentants régionaux encore en lice, il est évident que les derbys sont nombreux. Outre celui-ci, il y aura un alléchant Caussade-La Saudrune. Les Caussadais jouant avec les nerfs de leurs supporters, après une victoire épique en prolongations contre La Salvetat, pourtant tombeur de Monaco au tour précédent.

Paul Schlegel, co-entraîneur du RCSP, était forcément déçu : “Un goût amer de perdre oui, surtout au vu du scénario. Je pense que ce n’était pas notre match le plus compliqué depuis quelques tours, mais trop d’approximations, trop de fautes de jeu et de mains ne nous ont pas permis de l’emporter. C’est dommage, je pensais que le plus dur était fait après cet essai de dernière minute et cet avantage en seconde période de prolongation, mais c’est comme ça les phases finales, ce sont des détails qui font la différence. Bonne continuation à Caussade pour la suite.”

Cyril Ricardo, pilier de l’USC, reconnaissait que son équipe, n°1 des phases qualificatives, était passée près de la sortie : “Nous sommes tombés sur une équipe de La Salvetat très complète, bien organisée et pleine de confiance après leur exploit face à l’ogre monégasque. De notre côté, nous étions moins en confiance sans la présence des trois cadres majeurs de l’équipe mais tout le monde a fait front et comme le reste de l’année, c’est le collectif qui a gagné ce match tendu jusqu’au bout. L’essai de la gagne marqué par Alexandre (Guagliardo) en est la preuve : il n’a pas été dans le groupe toute l’année, mais n’a jamais arrêté de bosser et il nous fait une rentrée primordiale. C’est la plus grande force de Caussade cette saison. La Saudrune dimanche partira favorite après son parcours sur toute la saison et les phases finales Occitanie. Nous nous attendons à un match âpre, notamment devant, mais avec les cadres qui rentrent chez nous, le match va être serré jusqu’au bout. Mais nous espérons franchir un nouveau palier bien sûr !”

La Saudrune donc, qui a battu Lectoure pour la troisième fois cette année (voir article), sera un adversaire de poids pour les Caussadais, à l’évidence. Un match qui sent bon les phases finales en tout cas, tant ces deux équipes ont des arguments à faire valoir, avant de se retrouver en septembre en fédérale 3.

IMG_2745
Les joueurs de la Saudrune se félicitent de leur performance contre Lectoure. Qu’en sera-t-il contre Caussade ? (photo Chris Farmer)

Sor Agout aussi sera un adversaire redoutable, et redouté, tant les Tarnais avancent dans la compétition avec un sentiment de force tranquille. La large victoire contre Biscarrosse a été suivie d’une maîtrisée contre Tullins, très bon élève en ligue Auvergne-Rhône Alpes pourtant. Causse Vezère est venu à bout de Saint-Céré (privant les Lotois d’une revanche contre les Sor Agoutois). Les Aquitains ont autant de mental que des jambes car leurs victoires contre Port la Nouvelle et donc Saint-Céré ont basculée en leur faveur pour deux et quatre points. Nous donnerons malgré tout le costume de favori à Sor Agout, un statut que les Tarnais semblent prêts à assumer.

IMG_4649
Il ne fait pas bon se trouver sur la route de Sor Agout pour le moment (photo Bernard Papet)

Oursebelille-Bordères, le champion d’Occitanie, ne réalisera pas le doublé. La route lui a été barrée par Argelès-Gazost, comme ils l’avaient fait eux-mêmes il y a un un opeu plus d’un mois dans un nouveau derby haletant. Mais cette fois, ce sont bien les montagnards qui ont eu le dernier mot. Et dans un nouveau “derby” de l’Occitanie, celui de la plus grande diagonale malgré tout (près de 500 km séparent les deux villes), il faudra en découdre avec Alès, tombeur de Pouyastruc. Si l’on s’en réfère aux résultats en phases de poules, Argelès Gazost partira avec les faveurs des pronostics, ce qui n’est absolument pas un gage de vérité absolue, on l’a vu.

Dans le tableau “haut” de la compétition, Urrugne poursuit son parcours parisien. Après avoir sorti Vitry, au forceps, les Basques vont se frotter à Vincennes, pour un choc nord-sud qui pourrait faire des étincelles. La Nouvelle Aquitaine aura un représentant en quarts de par le Monfort en Chalosse-Villefranche de Queyran de ce weekend dont il est difficile de faire un pronostic.

En revanche, s’avancer à dire qu’il y aura une équipe de l’Occitanie dans le dernier carré et en finale, n’est pas complètement utopique…

Honneur – résultat des 16èmes
Vitry (IDF) 13-26 Urrugne (NAQ)
Montfort-en-Chalosse (NAQ) 41-13 Dieppe (NOR)
Villefranche du Queyran (NAQ) 32-13 Pays du Médoc (NAQ)
Servette Genève (ARA) 26-29 Mauvezin (OCC) à Sorgues
Mourillon (PCA) 13-35 L’Isle-en-Dodon (OCC) à Maureilllas
Causse Vézère (NAQ) 19-17 Saint Céré (OCC) à Argentat
Sor Agout (OCC) 30-18 Tullins (ARA) à Uchaud (30)
La Salvetat Saint Gilles (OCC) 16-18 Caussade (OCC) (après prolongations)
Lectoure (OCC) 16-24 RC Saudrune (OCC) à L’Isle Jourdain
Oursbellile Bordères (OCC) 12-16 Argeles Gazost (OCC) à Lourdes
Pouyastruc (OCC) 13-14 Alès (OCC) à Conques sur Orbiel

Honneur – les 8èmes

Vesoul (BFC) – Tournus (BFC)
MLSGP XV (IDF)- Paris XV (IDF)

Urrugne (NAQ) – Vincennes (Idf)
Montfort-en-Chalosse (NAQ) – Villefranche du Queyran (NAQ)

Mauvezin (OCC) – L’Isle-en-Dodon (OCC)
Causse Vézère (NAQ) – Sor Agout (OCC)

Caussade (OCC) – RC Saudrune (OCC)
Argelès Gazost (OCC) – Alès (OCC)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here