Champ. de France Fédérale 2B – Vainqueur de Lormont, Villefranche de Lauragais en finale

0

Le FCV et Lormont s’affrontaient pour une place en finale du championnat de France Fédérale B. Au stade de la Croix Daniel à Tournon d’Agenais, les deux camps de supporters, dont on connait la ferveur, étaient en fusion. Lormont qui avait sorti successivement Vichy, Issoire, et Boucau Tarnos présentaient de solides arguments. Mais Villefranche de Lauragais, qui avait épinglé Lombez-Samatan, Gaillac et Cahors, n’avait rien à envier à son adversaire du jour… (par TF1, photos “L’Ovalie de Valou”)

Image00001
Les Ultras du FCV ont encore joué un rôle prépondérant, un véritable 16ème homme

Les Lormontais insufflent le rythme d’entrée de jeu avec l’ouverture du score par leur buteur, avant que son homologue frappe à son tour (3-3). Un score qui ne bougera pas avant les citrons, logique, tant les deux équipes se tiennent. Romain Pissinis, le buteur villefranchois, est en feu dès le début de la seconde mi-temps : une deuxième pénalité, un drop, et une nouvelle pénalité, soit un 9-0 pour les Haut-garonnais, en dix minutes (12-3). Les Lormontais s’accrochent et finissent par inscrire un essai à l’heure de jeu, mérité, mais non transformé (12-8). Pissinis essuie son premier échec du jour, mais dans la foulée, Kevin Thomas suite à une grosse percussion, enclenche la marche avant. Les espaces sont créés, le ballon va à l’aile et Luc Bernadet marque en coin. L’ouvreur lauragais transforme. 19-8, il reste moins de dix minutes, le break est fait.

Le coup de grâce sera donné par Titouan Assalit dans les arrêts de jeu, qui en coin lui aussi, inscrit l’essai de la libération définitive. 24 à 8, le FCV est en finale ! Les Lormontais n’ont pas démérité, loin de là, mais les garçons de Sicard-Saffon filent vers une finale historique pour le club villefranchois, puisqu’il fallait remonter à 35 ans en arrière pour retrouver trave d’une présence lauragaise à ce niveau. Et ce sera face à l’US Montmélian tombeur du Paris Université Club sur le score de 13 à 11. Une superbe performance pour les Savoyards qui ont fait montre de tout leur caractère grâce à un essai transformé et deux pénalités. Il y aura donc du rouge et blanc et du vert et noir à Sorgues (84) où se déroulera cette grande finale…

Image00007

Réactions

Romain Fontez, capitaine FCV : “J’ai du mal à y croire. C’est énorme ce qui nous arrive. Une finale du championnat de France, on en parlé, on s’y préparait, mais sincèrement on ne pensait pas arriver jusqu’ici. Le mélange de jeunes de vieux a donné une bonne potion magique. On est tombé sur une très belle équipe de Lormont mais je pense que notre banc a fait la différence. Maintenant on espère aller chercher ce bout de bois !”

Yann Armengaud, pilier FCV : “On s’améliore de match en match. Petit club que nous sommes, nous voilà en finale et très heureux d’y être. On était très tendus, mais on a réussi à se libérer. On doit tout ça au village, au club, aux bénévoles, aux gens qui sont là tous les jours pour nous.”

Image00014

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here