Blessure : côte cassée et plèvre perforée pour Pierre Deylaud

0

Le derby à Saint-Gaudens qui recevait Mazères-Cassagne en match avancé samedi soir, a débouché sur une victoire plutôt inattendue du MCS, mais aussi et surtout sur une blessure aussi rare que grave du jeune ouvreur mazérien, Pierre Deylaud…

pierre-deylaud-mazeres
Pierre au milieu des tuyaux de transfusion

“En plaquant, je suis retombé sur le pied de leur arrière. En me relevant, j’avais des douleurs aux côtes”. Pierre Deylaud venait de se casser une côte en effet, mais ce qui aurait pu être une “simple” blessure, s’est avérée  beaucoup plus grave. “La côte cassée a fait un trou dans la plèvre, du coup j’ai eu un litre et demi de sang qui s’est écoulé entre les côtes et les poumons”. Transporté à l’hôpital de Saint-Gaudens, Pierre a été pris en charge rapidement pour lui enlever ce sang qui s’était mal répandu, pour le transfuser d’un nouveau afin de rééquilibrer l’ensemble. “En fonction de si ça se stabilise ou pas, on va me transférer à l’hôpital de Purpan, ou bien on m’opèrera ici. Pour le moment, je suis prévu pour rester encore une semaine à Saint-Gaudens”.

Pierre nous a confié son état de santé du jour : “Ca va mieux, mais je suis encore groggy. Le drain est douloureux mais avec les perfusions ça va”. il nous aussi indiqué que ” je vais avoir une longue période de convalescence, c’est ce qu’ont fait comprendre les médecins, qui ne se prononcent pas pour savoir si je pourrais rejouer au rugby, ou pas”.

Loin d’être la priorité du moment, l’infortuné joueur de 22 ans, à travers cet article, tenait à remercier “tous les membres du club de Mazères-Cassagne qui ont pris des nouvelles par le biais de mes parents, mais également le service hospitalier de Saint-Gaudens qui a fait du super boulot.”

Nous lui souhaitons bon courage et un très bon rétablissement bien sûr.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here