2ème série : les excuses d’Eaunes à l’Union

0
12120135_1659202077693234_4433132134889281216_o
L’Union, ici contre Eaunes, tout simplement au dessus du lot en ce début de saison (photo club)

Baptiste Desor, joueur du club d’Eaunes, évoluant en deuxième série, nous avait fait part de sa déception, teintée de colère, dimanche dernier, après la défaite des siens face à l’Union, en tenant les propos suivants : “Ce n’est pas normal que des mecs qui ne veulent pas mettre la cabine en promotion honneur descendent autant de niveau pour faire autant les fanfarons. L’Union est une très bonne équipe, qui pour moi, sera au moins championne des Pyrénées. Mais avec une telle différence de niveau, il devrait y avoir des règles qui interdisent que tout un club de PH ainsi que des espoirs non renouvelés du Stade Toulousain, s’inscrivent à un moindre niveau comme la deuxième série. Qu’ils restent en PH et qu’ils ne viennent pas fausser la 2ème série”.

Des propos que le staff du RC Eaunois ne partagent absolument pas. Patrick Escudé, le coach de l’équipe, en premier, et a tenu à l’exprimer :

“Je tiens à présenter mes excuses au club de L’ Union et à ses joueurs, car le club de EAUNES et ses joueurs ne cautionnent en aucun cas les déclarations de notre joueur sur RugbyAmateur.fr. Ce dernier a réagi sous le coup de la frustration et certainement que ses dix points de sutures au crâne, lui ont quelque peu embrumé l’esprit. Il est vrai que nous avons rencontré une équipe qui a au moins deux niveaux de plus que nous, et je félicite nos garçons qui n’ont rien lâché à 14, car sinon, on aurait ramassé une cinquantaine de points au moins. Je souhaite féliciter cette équipe de L’Union, et je confirme ce que j’ai dit à leur entraîneur après le match : “vous serez champion des Pyrénées, voire plus, à condition que vous restiez humbles et respectueux”.”

l'union laurent theillaud
Laurent Theillaud veut que son équipe prenne du plaisir sur le terrain. A priori, cela fonctionne bien (photo club)

Laurent Theillaud, le coach de l’Union, nous a fait part de sa réaction également : “C’est mieux ainsi, l’histoire est oubliée. L’entraîneur d’Eaunes s’est montré très courtois, je veux le souligner. Cette réaction et ces propos à chaud ont eu un effet positif sur les joueurs finalement, puisque qu’ils se sont surnommés “Les Fanfarons”. Quant au fait d’être champion, on prend les matchs, les uns après les autres comme on dit, avec comme vrai moteur, de prendre du plaisir sur le terrain. Je suis Argentin, j’adore le rugby, je le respecte énormément, au même titre que chaque adversaire, c’est aussi pour cela qu’on ne se projette pas.”

Prochaine projection pour les Unionais, ce dimanche, à domicile contre Caraman. Eaunes se déplacera à Carbonne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here