1ère série : Launaguet, l’invité surprise

0

D’entrée de jeu, c’est Verdun qui prend le jeu à son compte avec l’appui du vent mais ne se montre pas dangereux. Launaguet se montre plus réaliste et score par Stephane Bricka (3-0, 4ème). Exploitant au mieux les turn-over, les jaune et noir vont enfoncer le clou. Grâce à une percée de 40m du pilier Xavier Mongin , qui passe entre les centres adverses, et finit sa course folle entre les poteaux (10-0, 13ème). Verdun ne baisse pas la tête et repart à l’attaque, et monopolise le ballon. Les Tarn-et-garonnais pilonnent la ligne d’essai, mais la défense de Launaguet tient bien le choc au ras, et ne cède pas un pouce de terrain. Qu’à cela ne tienne, Cazorla ouvre alors pour ses arrières, et c’est le centre Poveda qui conclut logiquement (10-7, 17ème). Launaguet a de la ressource mentale, et se retrouve à deux doigts de marquer un nouvel essai, par Yohan Crespy et son véloce ailier Yann Leurent. Au contraire, c’est Cazorla pour Verdun, qui ramène les siens à égalité sur pénalité à la demi-heure de jeu (10-10). Ses coéquipiers tenteront bien de prendre un peu plus le large avec l’appui du vent, mais le score ne bougera plus jusqu’à la mi temps. A la reprise le match s’équilibre. Il faut attendre un quart d’heure pour voir un mouvement qui fait mouche. Cazorla, encore lui, s’échappe dans un trou de souris et file à l’essai, qui ne sera pas transformé (10-15, 55ème). Launaguet n’est pas atteint pour autant, repart aussitôt à l’attaque, et oblige Verdun à commettre faute sur faute. L’une d’elles est sanctionnée d’un carton blanc. Grosse conséquence puisque sur la pénal-touche qui suit, Launaguet va à dame avec son pack et Loic Marty. Egalisation à 15-15 (63ème). Le promu semble plus en jambes. Mais le capitaine Bielack-Rouch est sorti sur carton blanc. Verdun en profite pour reprendre l’avantage 15-18 (69e). Launaguet pousse et Verdun continue d’enchaîner les fautes. Ils se retrouvent de nouveau à 14 pour carton blanc (79e) et Nicolas Lagane convertit cet avantage numérique en égalisant sur la pénalité, 18-18 à la dernière minute ! On s’achemine vers les prolongations. Mais Verdun se met encore à la faute, à 40m en face des poteaux. Le vent est fort, de travers, Sebastien Combettes meilleur joueur dimanche, se couche pour tenir le ballon, Lagane prend son élan, frappe le ballon haut qui… passe entre les pagelles. 21-18 ! L’arbitre siffle la fin sur cette ultime pénalité et envoie tout un village pour une 2ème finale consécutive.

En finale, Les guêpes joueront contre Lézat, leader incontesté de la poule, et grand favori pour le titre. Mais si cette finale est le remake des deux matchs de poule de la saison, nous pourrions assister à un festival offensif et de nombreux essais. Pour le président Christophe Vinazza qui s’est exprimé dans nos causeries d’après match : “notre saison est déjà très réussie”.

Rendez-vous ce dimanche à Cugnaux pour connaître le champion, et qui sait, peut-être un nouveau venu en promotion honneur…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here