Honneur – Tarascon s’invite à la table des grands

0

Le match nul 15-15, obtenu à Tarascon laissait penser que Caussade avait fait le plus dur. Mais le scénario de la rencontre et les forces en présence permettaient de croire aussi à un exploit. Les joueurs et le staff ariégeois en étant convaincus, les supporters, venus en nombre, aussi… (par David Campese – Photos C. Bravo)

caussade tarascon 1er avril 18 c bravo (7)
Caussade fait sonner la charge de ses avants. Une technique qui a fonctionné…une mi-temps

Botella, le buteur tarn-et-garonnais, ouvrait le score dès la 10ème minute, avant de doubler la mise avant la demie heure de jeu (6-0). Les erreurs, nombreuses, de ses coéquipiers, ne permettaient pas de creuser l’écart. A l’inverse, Tarascon, se montrait plus réaliste en inscrivant le premier essai du jour juste avant la pause (6-5).

Les deux équipes prouvent encore une fois leur niveau, et leurs intentions d’envoyer du jeu. Ce second acte sera marqué du sceau de l’offensive, avec pas moins de 6 essais inscrits, 3 de chaque côté. A l’heure de jeu, Bastien Botella permet à l’USC de recoller à 18-19. Il ne reste que dix minutes à jouer, la qualification va se jouer à quelques détails. Les Caussadais ont la balle de la victoire au bout du pied, mais optent pour une pénal touche. le lancer ne sera pas droit. La pénalité elle, était dans le domaine du réalisable. Tarascon a senti le vent du boulet, et au bout d’un contre qui traversait presque tout le terrain, enterrait les derniers espoirs des Chapeliers, grâce à un Albérich opportuniste. A 18-26, la cause est entendue. Pourtant, à l’orgueil, les locaux vont mettre un point d’honneur à inscrire un essai, en force, pour recoller à 23-26. Mais ce sera le dernier du jour.

Tarascon venait de renouer avec l’histoire, celle qui l’avait vu décrocher un billet en demi-finale honneur remontait déjà à 18 ans. Et quoi de mieux pour fêter cela que de retrouver un voisin du pays, St Girons ? La première manche de ce derby 100% ariégeois aura lieu au Moulin Neuf ce dimanche. Gageons qu’il y aura autant de monde à l’aller qu’au retour. Comme ce fut le cas à Caussade, où les supporters rouge et blanc ont joué leur rôle de 16ème homme à fond.

Pour Caussade, cette défaite met un terme à une saison plutôt réussie malgré tout, même si les pronostics les voyaient aller plus loin. Surtout qu’il concèdent là, leur unique défaite à domicile de l’année, au plus mauvais moment donc.

caussade tarascon 1er avril 18 c bravo (3)
Les avants de Tarascon enclenchent un ballon porté…
caussade tarascon 1er avril 18 c bravo (9)
…gagnant !

Réactions

Patrick Rescanières (co-entraîneur Tarascon) : 18 années sans demi-finale en honneur sont effacées ce soir. Les joueurs ont fait fort en proposant du jeu tout au long de la rencontre. Félicitation à eux. Maintenant nous sommes qualifiés pour le championnat de France. Nous allons pouvoir prolonger la saison sans objectif particulier, si ce n’est le plaisir d’être ensemble. Félicitations aux joueurs et merci aux supporteurs pour leur formidable soutien.

Laurent Betton (manager Caussade) : J’avais dit avant le match aller qu’il n’y avait pas vraiment de favori dans cette opposition, qu’il fallait se méfier de cette double confrontation et même si nous étions l’équipe la mieux placée après la première manche les matchs retour de ce dimanche, hormis Saint Girons, qualifient trois équipes qui étaient en déplacement, ce qui n’est pas anodin. Nous finissons la saison avec quatre rencontres sans succès, je pensais qu’après trois déplacements infructueux, ce match à domicile était l’endroit et le moment idéal pour remettre la machine en route. C’est dommage de concéder notre seule défaite de la saison sur notre pelouse ce dimanche. Mais nous ne concrétisons pas assez nos temps forts en première période et l’essai encaissé juste à la fin de cette mi-temps nous coupe les pattes. En seconde période, Tarascon prend sa chance, y croit plus que nous et concrétise ses temps forts. Nous, on court après le score, pour échouer de très peu. On est tous extrêmement déçus bien sûr, mais il faut aussi et surtout féliciter Tarascon, à qui nous souhaitons une longue route.

Julien Huguet (blessé mais premier): C’était un joli match à voir, deux équipes qui envoient du jeu, on ne s’ennuie pas. C’était un match à suspense, mais la victoire est méritée. les copains ont été appliqué et sérieux, on a répondu présent dans le combat malgré nos faibles gabarits. Gros combat devant et de la vitesse derrière, voilà le secret. Maintenant place aux demi-finales, un derby….. advienne que pourra.

caussade tarascon 1er avril 18 c bravo (4)

Sylvain Delmas (pilier Tarascon): Je n’avais pas remis les crampons depuis novembre, la chasse, une sciatique, un peu de flemme aussi. Mais après une reprise la semaine dernière en barrage perdu avec la réserve, gagner un 1/4 à l’extérieur, un lendemain de soirée, même fait énormément plaisir.

Teddy Coisnard (ailier Tarascon) : Grosse performance collective aujourd’hui, on avait pas mal de regrets après le match aller, mais ça nous a donné pas mal de motifs d’espoir au final en se disant qu’on ne pouvait faire que mieux. Il faut dire aussi que leurs déclarations dans le journal local nous ont pas mal motivé. Il faut féliciter nos avants pour leur gros match face à un très beau pack. Nous, derrière, on a su concrétiser leur bon boulot. On est une équipe jeune, maintenant on joue sans pression, ce n’est que du bonus… et du très bon. Grosse mention à nos supporters qui ont été exceptionnels !
 
Thibaut Dupuy (capitaine Tarascon) : En venant à Caussade on avait à coeur de faire un gros match, se racheter du match aller aussi. Donc quel bonheur de vivre ces moments, un énorme merci pour tous les supporters qui nous soutiennent. Allez l’UST !

caussade tarascon 1er avril 18 c bravo (1)


Feuille de match

CAUSSADE 23 – TARASCON 26 (M-T : 6-5).

Pour Caussade : 3 essais de Cacho (54e), Botella (70e) et collectif (80e+1); 1 transformation de Llopis (70e) et 2 pénalités de Botella (10e, 29e).

Pour Tarascon : 4 essais de Sanchez (40e), Audabram (47e), Théry (63e) et Alberich (78e); 3 transformations d’Audabram (47e) et Marfaing (63e, 78e).

Evolution du score : 3-0, 6-0, 6-5 / 6-12, 11-12, 11-19, 18-19, 18-26, 23-26.

US CAUSSADE: Hébrard; Cacho, Palot, Botella, Bessières; (o) Llopis, (m) Gonzalez; Cubaynes, Carbonnel, Barot; Combelle, Gaubens; Carles, Lacroix, Valette. Sont entrés en cours de jeu : Malby, Benrabah, Brassac, Seelunthner, Escudié, Chamlali, Artoux. Entraîneurs : Alexandre Aymar et Jean-Paul Berc.

Carton blanc : Carles (62).

US TARASCON: Marfaing; Coisnard, Alberich, Commenge, Sanchez; (o) Audabram, (m) Laffont; Vaquie, Dupuy, Dumas; Stroh, De Almeida; Colleoni, De Oliveira, Fournié. Sont entrés en cours de jeu : Delmas, Lafaille, Afkir, Théry, Pittaresi, Pesquié, Sayo. Entraîneur : Patrick Rescanières.

Carton blanc : Afkir (80).

caussade tarascon 1er avril 18 c bravo (2)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here