Villemur : trois joueurs aux urgences

0

On a retrouvé le chemin de la victoire du côté de Villemur. Après un mois de janvier ponctué de quatre défaites pour autant de déplacements, les vert et noir viennent de battre Montech et Séverac. Mais à quel prix ?

villemur blessés
De gauche à droite : Nicolas Arnal, Grégoire Liabastres et Denis Cottin aux urgences de la clinique de l’Union, hier. Blessés, mais souriants, respect !

Après la commotion cérébrale annuelle d’Olivier Gauthier, dit “Boule”, le week-end dernier, l’infirmerie s’est garnie de trois nouveaux blessés hier. Denis Cottin, arrière, a été victime d’une fracture du petit doigt. Il a bien tenté de se “réparer” tout seul, mais la fracture était ouverte. Puis, les 3ème ligne Nicolas Arnal (côtes), et Grégoire Liabastres (cervicales et épaule), ont dû quitter leurs partenaires pour se rendre également aux urgences de la clinique de L’Union. Le président Stéphan Brunel, s’y habitue : “La semaine dernière, j’ai accompagné “Boule” aux urgences ici, je n’ai donc pas vu le match. Cette fois-ci non plus, puisque j’ai accompagné Denis, avant d’être rejoint par Nicolas et Grégoire. En même temps, ça fait deux fois que je passe mon dimanche après-midi aux urgences, mais on gagne, alors je ne me plains pas trop”. Passé le trait d’humour ironique, d’autant que Cédric Martinez était aussi victime d’une entorse du genou contre Séverac, le président espérait que l’hécatombe cesse : “On a beaucoup de blessés. Ce match contre Séverac a laissé des traces, on s’en doutait un peu. On va jouer à L’Union ce dimanche, qui n’a pas d’équipe réserve, ce qui va nous aider quelque peu. Puis il y aura un week-end de repos qui n’aura jamais aussi bien porté son nom !”

S’il arrivait quelque chose à L’Union (on touche du bois), les joueurs de Villemur n’auront jamais été aussi proches de la clinique. En attendant, nous souhaitons un bon rétablissement aux blessés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here