Séries : un forfait général en Occitanie

0

Un forfait général, un de plus. Cette fois, c’est le championnat de 3ème/4ème série de la Ligue Occitanie qui est touché. Triste et inquiétant…

31172279_1289870167812388_7143784804821593628_n
Il n’y aura pas de rugby à Puygouzon jusqu’à la fin de cette saison… et plus tard ? (photo club)

En entente avec les villages de Cambon et Cunac jusqu’à la saison dernière, Puygouzon (81) avait décidé de voler de ses propres ailes cette année. L’effectif semblait suffisant en quantité et en qualité pour se le permettre. Après 6 défaites consécutives, dont deux scores très lourds, les Tarnais ont enregistré leur premier succès le 25 novembre dernier. De quoi regonfler le moral des troupes, en théorie. Mais en pratique, une nouvelle défaite lors de la journée suivante a remis les têtes sous l’eau. Cette baisse de moral, et sans doute d’intérêt, a peut être été la cause d’un premier forfait juste avant les fêtes. Le deuxième lors de la reprise début janvier, était plus inquiétant. Et ce qui semblait inéluctable s’est produit ce week-end. Le groupe ne s’est pas déplacé non plus chez le leader de la poule, Finhan. Un troisième forfait synonyme de forfait général, en application des règlements en cours. Pour le plus grand désarroi du coach Jessy Mercadier : “C’est désolant, on a tout fait pour remonter ce club, mais trop de joueurs ont confondu rugby loisirs et de compétition. C’est dommage, car avec un effectif d’une trentaine de joueurs, on pensait pouvoir assurer cette saison”.

Puygouzon (et non pas l’entente Cambon-Cunac-Puygouzon, la FFR n’a pas encore corrigé sur Ovale2) disparaît donc du paysage rugbystique. Une nouvelle bien triste. Après Marssac en septembre dernier, le Tarn perd un nouveau représentant, prouvant un peu plus le mal être de ce rugby que l’on appelle affectueusement “d’en bas”. Comme le moral de bon nombre de clubs et d’équipes qui peinent de plus en plus à (sur)vivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here