Séries : Occitanie, forfait général pour le COC

2

Le Cabestany Olympique Culturel avait déclaré forfait le weekend dernier, avant de se rendre à Fleury-Salles-Coursan. Un signe de plus qui laissait à penser que le COC pouvait à tout moment se retirer du championnat de Promotion Honneur Occitanie. Dès la reprise de l’exercice 2019-2020, les fondations semblaient fragiles pour construire un groupe solide tout au long de cette saison. Les craintes se sont confirmées rapidement, jusqu’à l’inéluctable…

59853743_10157153797628320_7852668524672581632_o
Plus assez de combattants à Cabestany (©photo C. fabriès, 32ème de finale mai 2019)

La saison 2018-2019 avait pris fin en mai, à Bressols, après un 32ème de finale du championnat de France de promotion perdu contre le Cap-Ferret. Une belle performance malgré tout pour une équipe avec un effectif déjà réduit (voir article). l’inter saison n’a pas apporté de garanties, au contraire, le groupe a perdu quelques éléments, comme l’explique le président Christophe Warth dans l’Indépendant : C’est la faute à un peu tout. Des mecs mutés professionnellement, d’autres qui ont tenté leur chance dans des clubs de niveaux plus élevés. Sur ce plan, nous l’avons vu, nous ne sommes pas les seuls touchés, regardez la Côte Vermeille (le club a déclaré forfait en septembre). Et surtout, une certaine difficulté à recruter. Nous n’avons pas de problèmes financiers, mais nous ne roulons pas sur l’or. Donc quand certains joueurs arrivent et disent, “ moi si on ne me donne rien, je ne joue pas “, c’est un peu dur à encaisser. Il y a des clubs qui se sont mis à payer des gars pour qu’ils viennent s’entraîner, donc forcément, les exigences augmentent. L’un d’entre eux m’a même dit, si vous ne payez pas, vous n’aurez personne. 

Un président dépité donc, comme tant d’autres, et qui rajoute : Je ne sortirai jamais d’oseille pour qui que ce soit. Nous avons décidé de ne payer personne, car si le mec n’est pas capable de venir se peler ou prendre des marrons pour l’amour de ce sport, ce n’est pas la peine. Des mots tranchés dans le vif d’un sujet qui fait débat depuis plusieurs saisons : l’argent, la perte de certaines valeurs ou le manque de motivation.Chez nous, c’est à la bonne franquette, un repas d’après entraînement, un coup à boire le dimanche. C’est cet esprit rugby amateur qui fait que les joueurs qui sont présents se sentent bien chez nous. Ah, ces fameuses valeurs, qui ont tendance à être écornées de temps en temps, comme un choc des mondes, où les anciens, plus ou moins âgés ne se retrouvent plus dans le comportement des plus jeunes.

Condamnés sportivement à la relégation, après 12 défaites et deux forfaits, le troisième, dimanche dernier, a donc été celui de trop. Mais Cabestany se préparait déjà à repartir en 1ère série, et si possible sur de nouvelles bases pour la saison prochaine, mais le président roussillonnais n’exclut aucun issue : “Nous savons d’ores et déjà que nous pouvons compter sur un noyau dur de 15 joueurs, plus d’autres qui souhaitent revenir au club. D’ailleurs, je voudrais remercier l’ensemble de ceux qui ont contribué à essayer de maintenir le cap dans cette saison galère : dirigeants, staff, et joueurs. Une nouvelle et bonne aventure nous attend l’année prochaine, et puis, au pire, même si nous ne repartons pas, il n’y aura pas mort d’homme“.

espérons tout de même pour le rugby catalan, et pour le rugby amateur en général, que Cabestany puisse s’aligner sur la ligne de départ en septembre prochain…

56295333_10217463976418559_1829148278407561216_o 768x512
Le club espère ne pas tomber dans le panneau et repartir sur de bonnes bases en 1ère série (photo C. Fabriès – RugbyAmateur)

2 Commentaires

  1. Le rugby du 66 est en difficultés car on a trop longtemps neglige la formation… L’educatif a ete oublie au detriment de la championnite et de l’artificiel… Duniach a tue le rugby catalan

  2. ET OUI AUTRES TEMPS AUTRES MOEURS NOUS AUSSI A PORT DE BOUC NOUS SOMMES EN TRAIN DE VIVRE LA MEME CHOSE QUE VOUS CELA EST TRISTE MAIS INELUCTABLE LE FRIC EST DEVENU LE FLEAU DU RUGBY AMATEUR A MON AVIS ET CELA N’ENGAGE QUE MOI , DANS UNE DIZAINE D’ANNEE IL N’Y AURA PLUS BEAUCOUP DE CLUB EN SERIE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here