Rugby amateur : suspension des championnats, rendez-vous en 2021

0

Vendredi 16 octobre dernier, Serge Simon, nous avouait que la suspension des compétitions n’était ni souhaitée, ni souhaitable, mais qu’elle restait plausible si le nombre de matchs reportés augmentait, ou s’il n’y avait plus aucun sens à continuer (voir l’interview vidéo). Et puis l’annonce officielle du confinement a mis fin à tout (faux) suspense…

118979221_10158561212338320_2765220269397706088_o
Le rugby amateur va s’arrêter. Mais pour combien de temps ?(©photo Christophe Fabriès)

La FFR avait décalé ses annonces en fonction de l’allocution présidentielle d’hier soir, mais a sollicité les clubs, sous forme d’une consultation générale, et les réunions en interne se sont enchaînées. Restait à trancher entre plusieurs pistes que nous évoquions déjà la semaine dernière. Celle de la suspension provisoire des championnats est devenue réalité, conséquence directe d’un reconfinement.

Avec un gel des matchs avec effet immédiat, l’important est de déterminer la durée de cette pause forcée mais aussi d’une date de reprise, aléatoire forcément… mais nécessaire pour avoir une vision. Cette date de reprise, pour les compétitions, sera décidée officiellement lors d’un bureau fédéral qui a lieu ce matin. Selon nos sources, à l’évidence, un retour aux compétitions ne serait pas envisagé avant la fin janvier 2021 (date de reprise espérée, pour laisser le temps d’une réathlétisation pour tous les pratiquants).

Lors de cette réunion, sera évoquée aussi la question de la gestion d’un calendrier chamboulé par de nombreux reports. La saison régulière, de par son retard cumulé, serait étendue jusqu’au 30 juin prochain, avec des phases finales régionales maintenues. C’est tout du moins le voeu exprimé clairement par le président Bernard Laporte ces derniers jours. Un voeu partagé par une grande majorité des dirigeants et des pratiquants, tant ces rencontres font le sel de tout championnat amateur, et deviennent un véritable objectif. En revanche, pour des raisons évidentes de calendrier surchargé, le championnat de France lui, pourrait ne pas être maintenu. Une telle décision permettrait d’assouvir un autre souhait majeur exprimé à la FFR : éviter une saison blanche, et maintenir des montées et des descentes.

Nous vous tiendrons informés de toutes les décisions officielles prises au cours de cette réunion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here