Rugby amateur (néo-zélandais) – A 55 ans, il fête son 500ème match dans le même club

0

Voilà de quoi faire réfléchir celles et ceux qui pensent arrêter de jouer au rugby après la trentaine, pensant que l’heure de la retraite n’est plus très loin…

Capture d’écran 2021 08 05 093102

Jason Judd, né en 1967, a pris sa première licence de rugby à l’âge de 5 ans. 50 ans plus tard, après avoir joué pour l’équipe de Stratford et le Wellington Collège, l’arrière (ou ouvreur) est toujours au club de Wellington Axemen, dans lequel il est arrivée en… 1988. Une longévité exceptionnelle, au point d’aligner une 500ème apparition sous les couleurs jaunes et noires de son club de coeur. 500 matchs entrecoupés d’une seule pause forcée de quelques semaines, suite à une petite blessure au genou, l’année dernière.

De « vieux » amis et coéquipiers, qui eux, avaient arrêté depuis longtemps, sont venus saluer l’inoxydable Jason fin juin dernier pour son match anniversaire et donc historique. Il a déclaré : « C’est plus d’attention que je pouvais espérer. C’est vraiment sympa de voir quelques vieux visages amis venus m’aider à célébrer ce moment. » Un maillot encadré lui a été offert par l’ensemble du club.  L’histoire ne dit si Jason compte jouer encore longtemps, mais à bientôt 55 ans, le vétéran a avoué qu’il n’y avait aucune raison pour que ce soit le cas. Il devrait repartir pour une 51ème saison consécutive et démontre que le rugby est bien plus qu’un sport en Nouvelle-Zélande…

1623549869458
Porté en triomphe pour ce 500ème match historique (©photo Stuff.co.nz)

1623544618278

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here