Régionale 1 (Nlle Aquitaine) – Une victoire “LEC” plus ultra de Daglan

0

Sous une météo typiquement automnale (la pluie pour les réserves, le soleil pour les premières), le tout récent terrain synthétique multi-sports du Parc de Beaublanc accueillait la rencontre entre le Limoges Etudiants Club (2ème de cette poule 2) et le Rugby Club Daglanais (3ème), comptant pour la troisième journée de Régionale 1 (ex-Promotion Honneur). Sur le papier, ce duel avait tout d’un choc. En effet, les Limougeauds, avec un renouvellement d’une partie de l’effectif et du staff, avaient signé deux succès intéressants contre Egletons et au Palais pour ouvrir le bal. Quant à Daglan, le club avait terminé premier de sa poule l’an passé, avant de refuser la montée en Pré-Fédérale pour cause d’un effectif trop juste. Le RCD s’était offert toutefois une victoire contre Auvézère et un nul à Monpazier. De l’enjeu, du soleil, de l’envie : tout était réuni pour un duel de tous les instants… (Résumé et photos par Jérémy VdC)

Les équipes ne se laissaient d’ailleurs pas de « round d’observation », les Rhinos du LEC étaient les premiers en action. En sortie d’une pénal’touche sur les cinq mètres adverses, ils tentaient un maul mais se mettaient à la faute sur un contact. Dans les minutes suivantes, les Périgordins répondaient avec leur pack et obtenaient une pénalité, manquée par Maury (10’). Bis repetita sur l’action suivante, où Limoges était fautif dans un ruck, permettant au demi de mêlée visiteur d’ajuster cette fois-ci la mire (0-3, 12’).

Profitant des fautes locales, les Rouge et Blanc tentaient plusieurs offensives mais perdaient Marty (touché à la cuisse), avant de voir Sichi, nouveau buteur, faire gonfler la marque (0-6, 18’). Sur le renvoi, Limoges lançait enfin son diesel et obtenait une touche sur les cinq mètres adverses. Fautive pour avoir écroulé le maul, la défense visiteuse était surprise par Rizzi, qui jouait vite la pénalité pour servir en bout de ligne Martine, auteur du premier essai de la partie (7-6, 21’).

Pas simple de s’y retrouver et de ne pas franchir la ligne jaune

La deuxième moitié de l’acte inaugural voyait ensuite les approximations et fautes se multiplier, malgré l’envie des deux formations de produire du jeu. Au « duel dans le duel » entre les buteurs Leciste et Daglanais, l’avantage tournait en faveur du second, qui ajoutait six points aux siens, tandis que Caillaud manquait sa tentative longue distance. Le RCD profitait donc de la pause en menant 12-7 au score.

Limoges pousse pour l’exploit, mais Daglan tient bon sur sa ligne

La deuxième période débutait de la même manière que la première avait terminé, avec une pénalité des visiteurs consécutive à une faute limougeaude sur le renvoi (7-15, 41’). Touchés dans l’orgueil, les Violet-Blanc-Rose locaux réagissaient et passaient de longues minutes dans les vingt-deux adverses. Si l’arrière Leciste manquait une nouvelle pénalité, les esprits s’échauffaient par la suite, avec notamment des cartons jaunes pour Dorion (LEC) et Hamelin (RCD), envoyés se calmer sur leurs bancs. Toujours offensif, Limoges profitait d’une mêlée pour voir l’exploit en solitaire de Rizzi ; récupérant l’ovale en sortie de son pack, le demi passait en revue la défense Rouge et Blanc pour inscrire de manière acrobatique un nouvel essai qui relançait le suspens (12-15, 54’).

L’heure passée, les débats s’équilibraient de nouveau, et Daglan était tout près de faire grandir l’écart à la marque, mais Jammes sauvait la patrie du LEC en se couchant sous le ballon alors que l’ailier daglanais Doumeyrou s’en allait aplatir. L’arbitre revenait toutefois à l’avantage, et permettait à Sichi de redonner de l’avance aux visiteurs (12-18, 67’). Le dernier quart-d’heure était à l’avantage des Rhinos du LEC, lancés à corps perdus dans l’attaque pour faire leur retard au score. Et malgré de très nombreuses touches obtenues sur les cinq mètres adverses, Limoges ne parvenait pas à faire craquer la défense de Daglan, arc-boutée sur sa ligne d’en-but. Les Violet-Blanc-Rose étaient finalement coupables d’une ultime faute, scellant la victoire du RCD dans ce duel de haut de tableau.

Avec cette victoire hors de ses bases, Daglan confirme son statut de favori pour une des deux places qualificatives, conserve son invincibilité et récupère la deuxième place provisoire (à deux longueurs du NSL Rugby, seule autre formation invaincue de la poule 2 avec trois succès). Quant au LEC, le point de bonus reste une maigre consolation, dans un match qui semblait à la portée des Rhinos. Ces derniers restent toutefois au troisième rang, à égalité avec l’URC Auvézère et Saint-Cyprien.


Les réactions

Christophe Masboeuf (co-entraîneur du Limoges EC) : « C’est pas passé loin. Mais je suis très content de mes gars, parce que ces dernières saisons, je trouve qu’on avait parfois manqué de caractère, c’était compliqué à ce niveau-là. On en avait déjà parlé et je me répète, mais ça a vraiment été un problème chez nous. Mais là, ils ont montré qu’ils en avaient, j’ai trouvé ce que je voulais voir. On a joué les yeux dans les yeux face à une équipe qui devrait jouer en Pré-Fédérale cette année, on met deux essais à zéro. Alors oui, on n’a pas la réussite au pied, ça nous fait défaut aujourd’hui, mais c’était solide en face. On a des joueurs qui vont revenir, on avait des blessés et des absents cet après-midi, mais je vois qu’on a un effectif performant. Ceux qui sont remplaçants pourraient être titulaires, et c’est important pour la suite. On a un groupe qui s’est bien étoffé, notamment depuis mi-Septembre, alors qu’on avait peur de ne pas pouvoir aligner une équipe réserve. Mais on a de quoi faire de belles équipes, on a de la qualité dans notre effectif, on a une nouvelle charnière intéressante. Donc je suis content, même si bien sûr on aurait préféré gagner. On garde le bonus défensif, donc on ne repart pas les mains vides face à une équipe de haut de tableau, alors que nous on reste sur l’objectif maintien. C’est positif. »

Rémi Manczak (troisième-ligne centre et capitaine du Limoges EC) : «Au final, on n’échoue qu’à six points… Je pense qu’on a tout donné dans le combat, dans l’envie, face à une équipe qui va jouer la montée. On le savait, ils sont venus avec une belle formation bien structurée, là-dessus rien à redire. On a réussi à rivaliser, et on ne prend pas d’essai sur ce match, je suis fier des gars pour ça ce soir, même si on perd à la fin. C’est sûr que c’est rageant de s’incliner à domicile, mais bon, félicitations à Daglan et on verra pour se rattraper dimanche prochain ! Notre début de saison est très correct, avec la victoire contre Egletons et la confirmation chez nos voisins du Palais, ça fait toujours du bien. On aura bien voulu faire la passe de trois, malheureusement ce ne sera pas pour aujourd’hui. »

Pierre Masbou (co-entraîneur du RC Daglan) : «Ce match a été très compliqué, mais ce qu’on retiendra c’est l’état d’esprit de nos mecs. Ils n’ont rien lâché, même dans les moments difficiles en fin de match. Après, il nous reste encore beaucoup de travail. Il y a eu une très valeureuse équipe de Limoges en face, qui a tenté son va-tout jusqu’à la fin. Mais bon, je suis fier de ce que les mecs ont montré, je suis fier de les entraîner, et j’espère que ça va durer le plus longtemps possible comme ça ! Alors oui on fait un beau début de saison, mais on ne sait pas de quoi demain sera fait. On a eu quelques blessés aujourd’hui, qui rejoignent les quelques-uns qu’on avait déjà. On va continuer à travailler, et on verra bien la suite ! »


La feuille de match

Sur l’Annexe 4 du Parc de Beaublanc à Limoges (87) : Limoges Etudiants Club 12-18 Rugby Club Daglanais (mi-temps : 7-12)

Arbitre : M. Bruno Cachaud (Ligue Nouvelle-Aquitaine)
Représentant Fédéral : M. Thierry Lamoureux (Ligue Nouvelle-Aquitaine)

Pour Limoges : deux essais de Martine (21’) et Rizzi (54’), une transformation de Caillaud (21’)

Carton jaune : Dorion (50’, geste d’humeur)

Pour Daglan : six pénalités de Maury (10’) et Sichi (18’, 28’, 40’, 41’, 67’)

Carton blanc : Favre (49’, fautes répétées)
Cartons jaunes : Hamelin (50’, geste d’humeur) ; Doumeyrou (78’, plaquage haut)

Limoges EC

Caillaud ; Penalva, Allemand, Brun, Leclercq ; Martine (o), Rizzi (m) ; Flaud, Manczak (cap), Barriere ; Bonsignore, Pfeiffer ; Dorion, Bernard, Dieuzaide

Remplaçants : Carpentier, Lacpouymarie, Roy, Jammes, Geay, Boutonne, Cazillac
Staff : Masboeuf, Dumas, Bonnet, Barillier
Buteur : Caillaud (pénalités : 0/2 ; transformations : 1/2)

RC Daglan

Sichi ; Constant, Sabatie (cap), Lesvigne, Doumeyrou ; Guinot (o), Maury (m) ; Hamelin, Chambon, Barriere ; Favre, Marty ; Merly, Mazet, Bernard

Remplaçants : Simao, Delpech, Thibault, Picadou, Roche, Larenie
Staff : Masbou, Maren, Castant
Buteurs : Maury (pénalités : 1/2), Sichi (pénalités : 5/6)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here