Quillan-Limoux – Tournefeuille : victoire contestée, gendarmes appelés, et plaintes déposées

0

Quillan-Limoux, dernier de sa poule 9, ne connaissait toujours pas le goût de la victoire cette saison. 6 défaites, dont 3 à domicile, et un maigre match nul contre Rivesaltes le 24 octobre dernier (18-18), voilà le bilan des Audois. Aussi, la réception de Tournefeuille, 3ème au coup d’envoi, ne s’annonçait pas facile. Mais les dirigeants et les joueurs haut-garonnais ne s’attendaient à pareil scénario… 

Grâce à la botte de son ouvreur Perkins et un essai de Delmas, Tournefeuille virait en tête à la pause (6-13). Quillan-Limoux se reposait sur la précision de son ouvreur, Joffrey Mélé. Le bien nommé buteur audois permettait aux siens de recoller à 12-13 avant l’heure de jeu. Moment où le match a basculé. Un accrochage entre Perkins et Giorgi oblige M. l’arbitre à sortir un carton jaune de chaque côté. Mais les deux hommes avaient déjà été prévenu et sont logiquement expulsés. Ce qui est moins logique, c’est que l’accrochage s’est poursuivi ensuite. Le troisième ligne centre de Tournefeuille était aux premières loges : « Le joueur de Quillan expulsé a voulu s’expliquer encore, de là, une bagarre générale a éclaté. Les suuporters de Quillan sont rentrés sur le terrain. Tout est allé très vite. Certains ont chaussé des mecs au sol. »

Laurent Carrere, président de l’AST, descend alors des tribunes : « La bagarre a duré longtemps, plus d’une minute et demie, c’est long, très long, c’était une véritable bagarre de rue, je n’avais jamais vu une telle violence ! Heureusement que nos joueurs de la réserve sont intervenus aussi, sinon, c’était du un contre dix ! Je suis descendu des tribunes pour séparer, pour tenter de calmer les esprits, mais impossible de calmer les gars de Quillan, j’ai fini par me sortir car j’ai vu le moment où j’allais en prendre une bonne moi aussi ! »

Les esprits finissent enfin par se calmer. Le délégué du match prend note de tous les agissements. Laurent Carrere poursuit : « Le délégué du match a bien insisté dans son rapport sur l’envahissement du terrain, ce que conteste a priori Quillan. Mais c’est incontestable. L’arbitre a mis deux cartons rouges et a indiqué qu’il allait faire reprendre le match. Je lui ai dit que toutes les conditions de sécurité n’étaient pas réunies, et que s’il faisait reprendre le match, je porterais réclamation. Il a fait reprendre la partie malgré tout. J’ai donc porté réclamation car ce à quoi nous avons assisté est inadmissible ! »

Les gendarmes appelés, des plaintes déposées…

Le match reprend, dans la foulée, une pénalité de Mélé donne l’avantage aux locaux (13-12). Mais Tournefeuille parvient à marquer un essai cinq minutes plus tard (13-18). Deux minutes après, Mélé passe une nouvelle pénalité, les deux équipes sont à 18-18. Tournefeuille écope d’un carton jaune à deux minutes du terme, Mélé lui, hérite de la pénalité de la gagne et ne tremble pas. Quillan-Limoux vient de remporter son premier succès de la saison 21-18 ! Le président de l’AST était forcément amer : « Nous menions avant la bagarre, on perd à la fin du match, d’un point, après quatre pénalités offertes à Quillan. » 

Les deux équipes rentrent alors dans leurs vestiaires respectifs. Mais là encore, tout ne s’est pas passé comme prévu : « Nous étions dans le vestiaire quand un jeune de chez nous est venu nous chercher en criant » témoigne Jérémy Coudrais, « Il disait que nos joueurs de la B étaient en train de se faire tabasser par des supporters. On est sortis, certains se sont fait volés des sacs, des portables… »

Laurent Carrere était visiblement atterré : « On a appelé la gendarmerie, nous n’avions pas le choix, ce qui s’est passé est trop grave. On a plusieurs joueurs qui ont été salement touché. Un de nos jeunes a l’oeil fermé, on ne sait pas les conséquences futures, donc nous avons porté plainte. Les gendarmes ont recueilli nos témoignages, ils ont rédigé un rapport eux aussi, et nous ont raccompagné au bus, car nous ne sommes évidemment pas allés à la réception d’après match ! Je suis écœuré, ça me donne envie d’arrêter même. Le rapport du délégué fait état de l’envahissement, le rapport de l’arbitre lui, est différent. Il me tarde d’être convoqué pour pouvoir m’exprimer ! »

La presse locale (voir l’extrait ci-dessous) n’évoque pas vraiment ces « accrochages » et préfère s’attarder sur le côté sportif, à savoir la première victoire des joueurs de la Haute Vallée.

Capture d’écran 2021 11 30 101449
Extrait de la Dépêche de l’Aude

Or, sur le site de la FFR, le score n’apparaît pas, ce qui signifie qu’il n’est pas validé. La réclamation en cours permettra d’y parvenir rapidement ? Si oui, dans quel sens ? Les Commissions des Epreuves et de Discipline devront déterminer la responsabilité de chacun et confirmer ou pas cette première victoire audoise. Nous avons contacté l’US Quillan Limoux, ainsi que l’un des entraîneurs, Malik Boudjerra, sans retour malheureusement. Toujours est-il qu’il est bien regrettable de devoir évoquer ce genre de problèmes, et mettre un match de rugby au second plan. Ce qui n’est pas la première fois dans cette poule décidément très agitée. On se souvient notamment des récents incidents survenus lors du match Thuir-La Salanque

260995406_5999895940026317_4422137739884636306_n
Discussion entre les joueurs de Tournefeuille et M. l’arbitre. Le match va se prolonger en Commission de Discipline désormais… (photo club)

Capture d’écran 2021 11 30 120157

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here