Promotion Honneur – Saint-Lys tombe Verfeil au bout des prolongations

0

Le Complexe René-Albus de Bruguières accueillait ce weekend un quart de finale de Promotion Honneur entre deux équipes aux parcours bien différents. Passé par les barrages (victoire 28 à 12 contre Carmaux) après avoir fini à la cinquième place de la poule 1, l’US Canton Saint Lys comptait bien faire mentir les pronostics. En effet, l’US Verfeil Rugby, l’adversaire du jour, avait terminé premier de la poule 2 (ne concédant que trois défaites) et validé directement sa montée à l’échelon supérieur. Le club ayant atteint son objectif de début de saison, les joueurs voulaient à présent se faire plaisir en réalisant de bons playoffs… (par Marco Matabiau/ Photos Christophe Romera et Valérie Rodriguez).

btr
Sous le commandement de leur talonneur Morgan Doom, les joueurs du Canton Saint Lys étaient déjà très soudés à l’échauffement (Photo RugbyAmateur).

Les Saint Lysiens étaient les premiers à se mettre en ordre de marche sur le billard du Complexe René-Albus. Après un bel enchainement avants-trois quarts, ils obtenaient une pénalité pour un hors-jeu de la ligne de défense verfeilloise. L’arrière Durand convertissait cette opportunité (3 – 0, 4è). Les ententistes continuaient de mettre la main sur le ballon et d’enchainer les mauls portés  consécutifs à des prises en touche de Pierre et Jeauneau. Pour leur part, les joueurs au figuier en étaient réduits à défendre et se montraient souvent fébriles tant sur les réceptions de balles hautes que sur leur propre jeu au pied. Ils réussissaient néanmoins, grâce à l’artificier maison Accorsi, à égaliser suite à une faute adverse dans l’alignement (3 -3, 15è). Dans la foulée, Guallar se rendait coupable d’un plaquage sur son homologue saint lysien Frontil alors que ce dernier avait les deux pieds décollés du sol. Evitant de peu le carton jaune, le centre verfeillois s’en sortait avec une simple pénalité que l’arrière Durand transformait (6 – 3, 22è).

30441479_1672936966133758_6420969308586770432_o
Depuis le bord de touche, le co-entraîneur verfeillois Bruno Bousse (tout de noir vêtu) le sait bien: l’impact est proche (Photo Valérie Rodriguez).

Quelques minutes plus tard, l’USV sortait enfin de sa léthargie. L’ailier Costes, bien servi par Accorsi après un faux appel des centres, transperçait le rideau défensif adverse, crochetait Durand et se retrouvait face à Riot. Il optait pour le jeu au pied par-dessus mais ne parvenait pas à distancer l’ailier saint lysien, qui aplatissait dans son en-but. Verfeil poursuivait sur sa lancée et obtenait une nouvelle pénalité, Barrau venant contrer illégalement un maul porté prometteur. Accorsi exécutait la sentence (6 – 6, 29è). Le score restait inchangé jusqu’à la pause même si, dans les arrêts de jeu de ce premier acte, Saint Lys lançait une dernière offensive côté droit (lors de laquelle Barrau, l’ancien de Lombez-Samatan, gratifiait le public d’une petite chistera). Venu se porter au soutien, l’ailier Bazzo était repris tout près de la ligne et commettait un en-avant en tombant au sol. Aux citrons, tout restait donc à faire.

Saint Lys Verfeil 3
Sous les yeux de Doom, Lapeyre, bien soutenu par Barrau, déclenche la dernière offensive saint lysienne du premier acte  (Photo Christophe Romera).

Les occasions manquées de Saint Lys…

Peu après la reprise, le saint lysien Barrau écopait d’un carton jaune pour un mauvais geste sur Arif (47è). Quelques espaces s’ouvraient alors pour les Verfeillois, notamment sur une “89” d’école négociée par Arif et Barre, mais l’arrière rouge et vert choisissait lui aussi le jeu au pied par-dessus plutôt que de décaler Costes, pourtant en excellente position sur son aile droite. Durand ratait deux occasions de redonner l’avantage aux siens (57è et 62è). Le match gagnait en intensité et les contacts se faisaient plus rudes. En témoignent la belle percussion plein champ de Barrau, tout juste revenu en jeu, sur Vicente ou le “tampon” sur ce même Barrau administré par Sabany (63è).

Les deux équipes faisaient tourner. Les entrants, notamment Allibert côté verfeillois (très précieux dans le jeu au sol), faisaient leur possible pour aider les leurs à emporter la décision mais rien n’y faisait. Dans les arrêts de jeu, Saint Lys obtenait une pénalité sur la ligne médiane. Les joueurs de l’USV discutaient la décision de M. Samora et écopaient de dix mètres supplémentaires. Néanmoins, Durand, après concertation avec ses coachs, ne tentait pas le coup de pied et optait pour une pénal touche. Après la prise dans l’alignement de Jeauneau, l’action avortait, Desangles arrachant le précieux ballon au sol. On allait avoir droit à vingt minutes de jeu supplémentaires.

Saint Lys Verfeil
Les joueurs de Saint Lys, à l’image du troisième ligne Tonnello, ont plané sur la conquête en  touche (Photo Christophe Romera).

La victoire au bout du suspense…

Peu après le début de cet “overtime”, Barrau ratait à nouveau la cible (84è). Il était suppléé par Dutech, suite à une nouvelle faute sur maul porté. Le nouvel entrant ne tremblait pas (9 – 6, 88è). Après le rapide changement de côté, Verfeil, sentant le match lui échapper, repartait de l’avant et obtenait une pénalité consécutive à une faute dans le jeu au sol. Accorsi s’appliquait et égalisait (9 – 9, 93è). A ce moment-là du match, l’USV était qualifiée puisque Saint Lys avait écopé d’un carton jaune plus tôt dans la partie. Jouant leur va-tout, les joueurs du “Canton” déclenchaient une attaque côté gauche. Rodriguez perçait, puis l’action rebondissait dans l’axe jusqu’à Lapeyre. Ce dernier feintait la passe, s’enfonçait dans la défense et cadrait le dernier défenseur pour envoyer Riot entre les barres. Dutech transformait (16 – 9, 100è). Les quelques secondes qu’il restait à disputer ne donnaient rien. L’US Canton Saint-Lys venait de se qualifier en faisant tomber l’US Verfeil Rugby. Les joueurs et les supporters pouvaient laisser éclater leur joie.

btr
Voyant son compère Durand peu en réussite dans ses tentatives sur la fin de match, Dutech a repris le but pour Saint Lys et bien lancé les siens lors de la prolongation (Photo RugbyAmateur).

Dans un match relativement fermé, c’est (comme c’est souvent le cas en phases finales) l’équipe qui a mis le plus d’engagement et d’intensité qui s’est imposée. En effet, les Verfeillois ont semblé empruntés tout au long de la rencontre, ne parvenant pas à enchaîner de longues séquences. Ils se sont certes montrés dangereux (avec deux franchissements nets de la ligne de défense adverse sur des premiers temps de jeu) mais ont été globalement trop approximatifs en conquête et dans leur jeu au pied pour pouvoir espérer l’emporter. Peut-être que le manque de rythme dû au très long break depuis leur dernier match officiel (il y a trois semaines) et le fait qu’ils avaient assuré leur montée en Honneur lors de l’avant-dernier match de la saison (face à Montredon) les ont finalement rattrapés. Il leur reste désormais à se concentrer sur le championnat de France.

Saint Lys Verfeil 2
Accorsi, l’artificer verfeillois (3 sur 3, 9 points), a longtemps maintenu son équipe dans la partie mais n’a pu empêcher l’inéluctable (Photo Christophe Romera).

Côté saint lysien, il n’y avait qu’à voir les visages des joueurs et des supporters à la fin de cette rencontre pour comprendre à quel point cette qualification était, sinon attendue, espérée. Les joueurs de Pierre Astolfi et Christophe Montaud se sont appuyés sur la puissance et l’organisation de leur paquet d’avants (malgré l’absence d’Olivier Bouchard, suspendu), se resserrant autour d’un Barrau des grands jours et perturbant la touche adverse grâce à l’intenable Jeauneau. Les trois quarts n’ont pas été en reste, avec la charnière Lapeyre-Santouil à la baguette et les fulgurances (dont la dernière) de Riot. L’US Canton Saint Lys poursuit donc son chemin dans la compétition et retrouvera sur la route de la finale Montredon, vainqueur de l’entente Cazères-Fousseret au tour précédent.

btr
Joueurs et supporters saint lysiens réunis pour fêter la qualification (Photo RugbyAmateur).

Réactions

Michel Perez (Co-président, Saint Lys): “Un match très intense, avec en plus des prolongations. Ce groupe mérite grandement sa place en demi-finales. On passe à côté depuis quatre ans. C’est un groupe très jeune. Hier, la réserve a perdu en quarts de finale. On a plein de belles choses à faire voir. Si on réitère ce genre de match, on peut arriver jusqu’en finale, je le dis depuis que je suis co-président. Ce groupe et ce club le méritent amplement.”

FB_IMG_1523266497894
Après la qualification de ses protégés, le co-président saint lysien Michel Perez (plein centre) ne cachait ni sa joie, ni sa fierté (Photo Valérie Rodriguez).

Rémi Durand (Arrière, Saint Lys): “Avant le match, on n’avait rien à perdre. On l’avait bien préparé. On nous parlait de Verfeil, comme quoi c’était la meilleure équipe. On a fait un gros match, tant devant que derrière. On n’a rien lâché et on l’a gagné à 22, et plus que ça même (…) Gros collectif. On a réalisé quelques chose d’énorme. On est arrivés après le barrage, on n’était pas favoris. On a joué, et c’est passé.”

Julien Costes (Ailier, Verfeil): “On n’est jamais rentrés réellement dans ce match. On a un peu déjoué. On est certes tombés sur une équipe bien organisée, mais on aurait peut-être dû les jouer un peu plus derrière (…) On a aussi eu un petit souci sur la conquête aujourd’hui. On a été souvent contrés. Quand on n’a pas beaucoup le ballon, c’est difficile de mettre le jeu en place (…) Il nous reste à présent le championnat de France qui débute dans trois semaines, en espérant que tout le monde soit concerné et motivé pour pouvoir faire quelque chose.”

btrhdr
La tribune du Stade René-Albus avait fait le plein pour cette rencontre (Photo RugbyAmateur).

Feuille de match

A Bruguières (Complexe Sportif René-Albus):  US Canton Saint Lys bat US Verfeil Rugby 16 à 9 après prolongations (score à la mi-temps et à la  fin du temps réglementaire: 6-6)

Arbitrage: M. Thomas Samora assisté de MM. Marius Thau et Sébastien Marty.

Pour Saint Lys: 1 essai Riot (100è), 3 pénalités Durand (4è, 22è), Dutech (88è), 1 transformation Dutech.

Pour Verfeil: 3 pénalités Accorsi (15è, 29è, 93è).

Cartons jaunes: pour Saint Lys, Barrau (47è).

Composition US Canton Saint Lys: Durand; Bazzo, Frontil, Michard, Riot; Santouil (o), Lapeyre (m, cap); Barrau T., Jeauneau, Tonnello; Doom Ma., Pierre; Melo Alvez, Doom Mo., Lacout.

Sur le banc: Rodriguez, Barrau D., Brachet, Henauld, Calvel, Fontes, Dutech.

Entraîneurs: Pierre Astolfi et Christophe Montaud.

Composition US Verfeil: Barre; Laffont, Guallar, Mazet, Costes; Accorsi (o), Arif (m, cap); Plautard, Sabany, Desangles; Fontez, Vicente; Amouroux, Delrieu, Possamai.

Sur le banc: Sans, Mimaud, Verdalle, Allibert, Peysson, Bouchy, Romera.

Entraîneurs: Sébastien Baeza et Bruno Bousse.

rbt
D’anciennes gloires de l’US Verfeil, comme les deux Pascal (Techer avec la casquette, Tristani avec l’écharpe), avaient pourtant fait le déplacement pour soutenir les rouge et vert (Photo RugbyAmateur).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here