Promotion Honneur – Causeries et debriefs

0

Poule 1

Léguevin s’est pris les pieds dans le tapis de Daumazan, qui permet aux joueurs de l’Arize de scruter la deuxième place de poule avec gourmandise. Car Andorre, malgré son succès à Foix le week-end dernier ne fait plus peur visiblement. Les joueurs de la Principauté n’ont pas marqué le moindre point à Toulouse Lalande, qui avait bien besoin d’un succès comme celui-ci pour retrouver du moral, après quatre revers consécutifs. Mais le déplacement à Launaguet ce dimanche s’annonce périlleux pour le TLA. En effet, les jaune et noir, revenus fanny de Lézat n’ont d’autre alternative que de l’emporter pour continuer à espérer un hypothétique maintien, mais possible avec trois réceptions sur les quatre derniers matchs. Dont une confrontation directe avec Tarascon, et surtout, Portet. Saint-Orens, qui s’est incliné justement à Tarascon se prépare à un mois décisif pour savoir si sa folle remontée entamée au mois de novembre sera ponctuée de succès ou pas. Les rouge et noir reçoivent dans un premier temps Lézat, étonnant mais solide deuxième, puis Arize. La deuxième place et la montée directe vont sûrement se jouer sur ces deux rencontres. Très chaud devant !

SONY DSC
Léguevin n’ a pas réussi à franchir la défense de l’Arize (photo Sab)

Réactions

Michel Sabatier (entraîneur Arize) : Avec la réception du premier de poule on savait qu’on n’avait plus le droit à l’erreur. On avait décidé de se recentrer sur les fondamentaux , à savoir la conquête, une grosse défense et l’occupation, ce que l’on a parfaitement réussi à faire, en privant Léguevin de ballons en touche, en étant hyper agressifs en défense, et précis dans notre jeu au pied. L’équipe qui avait le plus envie de gagner, l’a emporté.

Bertrand Cunnac (pilier Léguevin) : Il y avait quelques absents, mais on a été catastrophique. Pas une touche correcte, des consignes non respectées et malgré ça on fait le forcing pour prendre le bonus défensif qui était le minimum. On se fait intercepter sur un énième ballon relâché et du coup, le score est lourd au final. 

Tarascon saint orens c. bravo (4)
Tarascon l’emporte de peu contre l’équipe en forme de la poule, Saint-Orens. Une bonne bouffée d’oxygène pour les Ariégeois (photo C. Bravo)

Michel Minvielle (président Saint-Orens) : Le déplacement à Tarascon avait été préparé sans pression particulière, après 3 semaines de repos forcé depuis le match remporté à TLA XV le 24 janvier dernier. Quelques absents et blessés, la pluie et le terrain à la limite du praticable n’ont pas arrangé nos affaires. Deux cocottes des ariégeois ont fini dans l’en but. Le pack de Tarascon était plus puissant et plus soudé, ils ont eu raison de notre enthousiasme. Beaucoup de fautes de mains dans cette gadoue, des deux côtés d’ailleurs, n’ont pas permis de voir de belles envolées. Peut-être aurait-il fallu jouer plus au pied et occuper le camp adverse. Les 20 dernières minutes  ressemblaient à celles de la France samedi soir, avec même un essai refusé alors que le ballon avait bien été aplati sur la ligne. Félicitations aux garçons qui n’ont rien lâché, qui ramènent le bonus défensif, 10 à 3 et qui ne sont pas passés loin du nul. Bravo de toute façon aux deux équipes qui ont eu le mérite de jouer dans ce bourbier, avec un très bel esprit, tout en essayant “d’envoyer du jeu”. Bon arbitrage de M. Destruhaut. Les deux prochains dimanches seront primordiaux avec les réceptions de Lézat et de l’Arize, avant d’aller à Portet et de recevoir le leader Léguevin. Un gros programme !

Résultats

L’Arize 21-3 Léguevin

Tarascon 10-3 Saint-Orens

Portet 12-14 Foix (voir le résumé et les réactions)

Lézat 16-0 Launaguet

Toulouse Lalande Aucamville 20-0 Andorre

ph-p1

leaderboard-roumagnac-2015

Poule 2

Saint-Sulpice s’attendait à un match difficile à La Nicolaïte, et l’a eu. Mais les Tarnais l’ont finalement emporté pour préserver leur première place, que Lauzerte contestera jusqu’au bout. Derrière, Saint-Jory a pris le dessus sur Saint-Juéry dans le duel des presque homonynes. On retrouvera ces deux équipes en phases finales très certainement. Tout comme Bressols qui s’impose contre L’Honor de Cos. Enfin Capdenac réussit la perf de s’imposer à Castres contre l’Aviron, qui ne pouvait pourtant pas se le permettre. Une défaite de trop pour les Tarnais ? Peut-être pas, à condition d’aller créer la sensation à Saint-Jory ce dimanche.

aviron castrais capdenac a.farral
Capdenac a fini par prendre le dessus contre l’Aviron Castrais (photo A. Farral)

Réactions

Lionel Viguié (entraîneur Saint-Juéry) : La journée des regrets. Comme face à Bressols, nous encaissons un essai sur une grosse faute dans notre gestion du troisième rideau. Sans baisser pour autant les bras, nous revenons à la charge pour marquer un essai opportuniste. La partie n’a cessé de se jouer sur un rythme elevé, on   domine territorialement, mais on pêche trop souvent par excès de precipitation et de non maîtrise. Nous passons la quasi totalité de la seconde mi-temps chez l’adversaire et manquons la plupart de nos lancements de jeu face à une équipe bien en place. Au final, nous revenons avec le point de bonus defensif, maigre consolation. Il faut souligner l’excellent arbitrage de ce match et le comportement exemplaire de nos adversaires. Jouer des matchs comme celui-ci, est un vrai régal. Maintenant, notre objectif de 3ème place est concurrencée. Dès cette semaine, nous allons tout recadrer pour faire un gros match dimanche face à Lauzerte. C’est un match à huit points, que l’on jouera avec plusieurs joueurs cadres, partis en vacances.

Alain Delmas (entraîneur Bressols) : Sur un terrain peu propice à de grandes envolées, les deux équipes ont fait du mieux qu’elles pouvaient pour produire du jeu. Beaucoup de fautes de main ont enrayé les actions des deux équipes. Malgré tout, nous pouvions chercher le point de bonus en fin de partie car nous avons passé un cap qui nous permet de ne pas encaisser d’essai, bravo à notre paquet d’avants. Cette victoire nous ouvre les portes de la qualification, que nous allons préparer avec sérieux.

Florian Pujols (pilier Aviron Castrais) : C’est une déception car ce match était très important pour notre maintien. On est tous passé à côté. En première mi-temps, on prend un essai casquette puis un autre par manque de communication et on a perdu un nombre incalculable de ballon sur les rucks. Ensuite, en deuxième mi-temps on relève la tête et on marque un essai qui nous rapproche à 14-10. Mais ensuite trop de mauvais choix et deux fautes stupides font passer le score à 20-10. On peut regretter une chose, c’est le bonus défensif qu’on laisse en route car vers la fin on a une pénalité “tentable” qu’on ne prend pas, pour aller en touche. Et une énième erreur de notre part a mis  fin à l’illusion d’un bonus défensif. Ce point laissé en route peut nous coûter cher à la fin de la saison. On n’a pas d’excuse, car quand on reçoit, on ne doit pas perdre, mais le terrain était très gras et nous commençons à avoir quelques blessés à des postes clés et on l’a ressenti. Pour gagner un match de rugby, cela passe par un gros match des avants, et là, ce ne fut pas le cas. Maintenant, on a un match reporté à jouer dimanche à Saint-Jory et on va tout faire pour ramener quelque chose de ce déplacement car l’objectif du maintien est toujours accessible. L’Aviron Castrais a sa place en promotion d’honneur et nous, les joueurs, allons tout faire pour y rester. 

Résultats

La Nicolaïte 3-10 Saint-Sulpice-la-Pointe

Saint-Jory 13-7 Saint-Juéry

Aviron Castrais 10-20 Capdenac

Bressols 13-3 L’Honor-de-Cos

Lauzerte – Rabastens (reporté)

ph-p2

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here