Prades-Côte Vermeille : 29 minutes de jeu, six cartons rouges, et match arrêté

5

Prades, leader de la poule 11 de fédérale 3, recevait la Côte Vermeille hier. Plus qu’un match de rugby, c’était surtout l’occasion pour les Pradéens, leaders, de fêter leur cinquantenaire. Une fête qui a tournée court, gâchée par un match arrêté au bout de 30 minutes…

Peu glorieuse bagarre générale (photo M. Clémentz)

Décidément, cette poule 11 a connu quelques vagues hier. Outre le match arrêté à Castelnaudary face à Capestang à la 70ème minute (voir article du jour), le Prades-Côte Vermeille, n’aura duré lui, que 29 minutes. Pourquoi ? Une pluie de mauvais coups, de gestes répréhensibles et des comportements indignes. Le rugby catalan traîne une réputation sulfureuse parfois, dont la Côte Vermeille en est la malheureuse vedette. Sans jugement pour autant, il faut convenir que ce début de match pour le moins “musclé”, à l’ancienne dirons certains, d’un autre temps en somme, obligeait Laurent Gennero, du comité Midi-Pyrénées à sortir les cartons. Mis en cause dans un article de l’Indépendant paru ce jour, le “referee” a obtenu un droit de réponse dans le quotidien languedocien, qui paraîtra demain. En effet, il n’a pas apprécié du tout qu’on remette en cause ses décisions, et surtout, sa parole. Nous l’avons contacté aujourd’hui pour en savoir plus…

Début de la distribution des cartons rouges (photo Indépendant)
Début de la distribution des cartons rouges. Laurent Gennero fera le même geste à six reprises (photo M. Clémentz)

Laurent Gennero, vous avez visiblement eu du travail hier. Que s’est -il passé ?
Oui, c’est le moins que l’on puisse dire. Sur le coup d’envoi déjà, il y a un accrochage, mais rien de méchant, alors je laisse jouer. Le souci c’est que tout le début du match a été pollué par des mauvais gestes. J’ai dû arrêter le temps à plusieurs reprises pour réprimander le 2, le 3, le 4, le 9, et le 14 de la Côte Vermeille. j’ai voulu calmer le jeu, faire de la prévention, mais leur talon est ensuite rentré dans un regroupement tête en avant dans les côtes d’un joueur de Prades. J’aurais pu sortir un rouge, mais c’était la 4ème ou la 5ème minute, alors j’ai sorti un jaune, dans l’espoir encore une fois, que cela calme les esprits.

Malheureusement, cela n’a pas été le cas ?
Et oui. Un joueur de Côte Vermeille a mis un coup de poing en plein visage d’un adversaire, volontaire. Je n’ai pas hésité, j’ai sorti le carton rouge. On jouait la 11ème minute. Prades menait 16-0, les mauvais gestes et les mauvaises paroles fusaient. Peu avant la demi-heure de jeu, un autre joueur de Côte Vermeille a asséné un plaquage haut, avec le bras, en plein visage d’un joueur de Prades, qui a eu le nez fracturé. Pour moi, il n’y avait pas de place au doute, c’était un acte délibéré, j’ai donc sorti un nouveau carton rouge.

Et c’est à partir de ce moment-là que tout a dégénéré ?
Dans la foulée, une bagarre générale éclate. Je laisse le temps à chacun de se calmer, je prends un joueur de chaque camp, impliqué dans cette bagarre, et comme le veut le règlement, je leur mets un rouge. Et là, un des coachs de la Côte Vermeille est rentré sur le terrain, et m’a insulté. Je lui ai dit se sortir immédiatement, qu’il n’avait rien à faire là, il a continué à me traiter, donc je lui ai mis un carton rouge.

Et vous sifflez la fin du match, pourquoi ?
Par manque de joueurs pour la Côte Vermeille, tel que le prévoit le règlement

Le co-entraîneur Alexandre Bonnin a déclaré dans les colonnes de l’Indépendant, qu’il ne vous avait pas insulté…
J’ai lu ça oui. Pourtant, il a bien été injurieux à mon égard en me traitant d’enc….., à plusieurs reprises. Tout le monde l’a entendu.

gennero
Le premier carton jaune n’aura pas calmé les esprits (photo M. Clémentz)

“Des comportements navrants…”

Il a dit aussi que si leurs intentions avaient été de pourrir le match, ils auraient relevé la première mêlée…
Déjà, il n’y a eu que deux mêlées, et sur la première, je mets un carton jaune à leur pilier qui pose volontairement sa main sur le visage de son vis-à-vis, et pas pour lui faire une caresse.

Jérôme Berget, pilier de la Côte Vermeille, affirme aussi que vous lui avez dit, avant le match, que vous espériez qu’il joue plus de temps que l’an passé ?
C’est vrai que j’avais arbitré la Côte l’an dernier, et c’est vrai que j’avais mis un rouge à ce joueur au bout de six ou sept minutes. C’est vrai aussi que je lui ai dit, mais pendant la rencontre, de se calmer, en arrêtant le jeu, car il contestait trop. Là, je lui ai dit : “La dernière fois que je vous ai arbitré, vous aviez tenu 7 minutes, essayez de faire mieux.”. C’était lors d’un arrêt du temps, en présence de son capitaine, et je lui ai parlé de manière calme, en restant ouvert. En aucun cas, je lui ai dit cela avant le match, ce serait anormal

Que vous inspire ce genre de match et de propos au final ?
Le rugby n’en sort pas grandi c’est certain. Un arbitre qui sort le carton rouge à cinq reprises, sans parler des cartons jaunes, ce n’est pas par plaisir. A titre personnel, je n’accepte pas que l’on mente à mon sujet, je rétablis la vérité aujourd’hui sur RugbyAmateur, tout comme j’ai demandé à le faire auprès du journaliste de l’Indépendant demain. Plus globalement, je trouve ces comportements navrants. Le président de Prades était dépité. Le club préparait ses 50 ans depuis 9 mois, et voilà le résultat. C’est triste pour tout le monde. Je peux même vous assurer que le Maire de Collioure a dit avoir honte…

5 Commentaires

  1. Cela fait des années que Cote Vermeille pollue là encore qu’attendent le Comité la fédération pour prendre les décisions qui s’imposent! Ce club n’a rien à faire en fédérale 3!

    • Ce club n’a rien à faire dans le rugby, tout simplement. Qu’ils montent un club d’arts martiaux s’ils veulent autant se battre que ça …

  2. De toute facon, c’est pareil tous les dimanches avec ce club depuis de nombreuses années. Il fait honte à notre rugby catalan. A se demander comment la ffr ne l’a toujours pas radié. Dimanche dernier pour Elne-Revel : pas un seul mauvais geste et aucun carton de tout le match ! Du jeu de mouvement en permanence. Pourtant, les deux sont concurrents directs au maintien. Preuve que nous ne sommes pas tous des sauvages. Les minots gentils comme tout et très joueurs de Revel vont à port-vendres dimanche prochain et je pense que la fédé va placer la rencontre sous haute surveillance …

  3. Je suis bien d’accord accord sur le image donnée aux enfants c est honteux même des excuses sont pas acceptables en l’etat

  4. US cote vermeille la prochaine fois faut pas oublier votre cerveau au vestiaire et au lieu de trouver des excuses a votre bêtise jouer au rugby la prochaine fois et présenter vos excuse a tous les supporters présent ce jour là sans oublier tous les enfants qui ont assisté a cette représentation déplorable

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here