Piri Weepu à Saint-Sulpice : les réactions

1
L’arrivée de Piri Weepu à Saint-Sulpice-la-Pointe, n’étant pas passée inaperçue, il nous semblait intéressant de savoir ce que les principaux concernés, à savoir les joueurs, pensaient eux-aussi, de cette recrue si particulière. Après l’avis du coach Renaud Gely (voir l’article du jour), voici donc les réactions de plusieurs cadres et jeunes de l’équipe, dont la charnière avec Bastien Catala et Florian Carayon, exposée à cette nouvelle concurrence, venue de loin. Thierry Tonon, président du club, répond quant à lui en fin d’article avec sa verve habituelle, et sans détours, histoire de clarifier certains points sur la venue du champion du monde en bordure de la RN 88…
sulpice
Ichem Ghanmi emmène ses troupes au combat. Il y aura bientôt un champion du monde derrière lui (photo S. Cartou)
Réactions
Piri Weepu
Piri Weepu portera-t-il le numéro 9 ? (photo Rugbyamateur.fr)

Bastien Catala (demi de mêlée) : Quand je suis arrivé au club je pensais avoir vu le plus gros demi de mêlée de ma longue carrière, en la personne de Florian Carayon, mais visiblement je m’étais trompé ! Je l’ai vu vendredi à l’entraînement, et j’ai vu que sur les passes il était un peu court, du coup je pense que je vais pouvoir lui donner 2-3 conseils pour qu’il puisse assurer le dimanche. Il paraît qu’il n’est pas non plus en super forme, c’est pourquoi je lui passerai le numéro de mon ami Raphaël Noyer, notre 8, pour qu’il puisse le prendre en main à la salle rapidement, comme il a pu le faire avec Alexis Garcia (centre à Saint sulpice ) qui est affûté comme jamais.

Plus sérieusement c’est fou ce qui nous arrive, un joueur que l’on badait à la TV en 2011, ou détestait pour les plus chauvins, es avec nous, là, aux entraînements, dans le vestiaire, au repas du vendredi soir. Il a l’air en plus assez simple et accessible, je pense qu’il va pouvoir nous apporter énormément. Une certaine émulation va naître de sa présence automatiquement, ce qui est bon pour le groupe mais également pour l’ensemble du club. Personnellement je pense que ça n’a pas de prix d’avoir la chance de travailler quotidiennement avec un joueur de ce niveau là. Je rajouterai juste un truc : merci à Damien Cancé et Arnaud Ferry, troisièmes lignes, pour le frigo, il est bien arrivé ce matin (rires)
Damien Cancé (troisième ligne centre) : C’est très bien pour le club. Si ça permet d’être 50 à l’entraînement avec des mecs concentrés, qui donnent le meilleur pour faire mieux que Weepu, c’est le top ! Après il y a un petit hic avec Arnaud Ferry, puisqu’il nous a piqué la place dans le vestiaire. Donc on réfléchit sérieusement à une sanction. Sinon c’est un mec très sympa, qui ne se prend pas la tête, et range même son assiette et ses couverts après le repas du vendredi.
946112_758660997573138_2863370218279367339_n
De gauche à droite : Fabien Reynès, Ichem Ghanmi et Kévin Fernandes. Trois des costauds du pack saint-sulpicien sont ravis d’accueillir un petit nouveau (photo Serge Cartou)

Kévin Fernandes (2ème ligne) : C’est tout simplement énorme et surréaliste, j’avais entendu des rumeurs mais j’y croyais pas du tout et vendredi en arrivant a l’entraînement pour participer à la vidéo pour préparer le match de dimanche il est arrivé dans les vestiaires, normal. J’étais comme un gamin, un champion du monde 2011, All Black qui vient te dire bonjour et se changer juste en face de toi. S’entraîner avec lui ? Mais c’est magnifique !

Julien Blatché (3ème ligne aile) : Comment dire, j’ai 18 ans, c’est ma première saison en senior et dans un club de ce niveau. Donc le fait qu’un joueur comme Piri Weepu vienne dans ce club, ne peut que nous faire du bien, et m’apporter à titre personnel, du positif pour mon jeu. C’est quand même un joueur qui a été champion du monde il y a 5 ans, donc même si ce n’est que pour seulement quelques matchs qu’il sera avec nous, je profiterai de chacune des minutes avec lui
Ludo Marin (ouvreur) : Mardi dernier, lors de l’entraînement, on voit deux mecs solides derrière la main courante. Je reconnais Piri Weepu et Sivivatu. On me dit que Piri veut venir jouer avec nous. Je me suis dit que ce n’était qu’une rumeur. Et puis vendredi on voit Piri arriver dans le vestiaire comme si de rien n’était. J’ai été très surpris et impressionné. On a échangé quelque mots pendant l’entraînement, il a l’air très simple et sympa. On a un groupe vraiment génial avec de bons résultats, et  je pense que sa venue ne peut être que bénéfique pour le groupe. Personnellement j’ai du mal à me rendre compte que je vais peut être jouer avec Piri Weepu, le champion du monde. Celui qui a mené le haka en finale de Coupe du Monde face à la France.

“Que demander de plus pour apprendre ?”

Fabien Reynès (2ème ligne) : L’arrivée de cette superstar est une belle et grande surprise pour tout le club. Nous sommes tous sur-excités à l’idée de jouer aux côtés de ce grand joueur. Cependant j’aurais préféré voir débarquer Paul O’connell mais bon, on ne va pas cracher dans la soupe. Pour finir, tout n’est pas acquis pour Piri Weepu, il va falloir qu’il gagne sa place  quand même, avec les Florian Carayon, Bastien Catala, David Ducos ou encore Guillaume Delmas, il y a du monde au poste de demi de mêlée. Welcome to Saint-Sulpice Mr Weepu
Florian Carayon (demi de mêlée – ouvreur) :  Vous n’avez pas un peu de cire pour que je commence à nettoyer le banc ? Le coach nous a expliqué qu’il n’allait perturber l’équilibre du groupe. Après, pour nous, les joueurs, c’est fantastique, un rêve de gosse même. Il joue 9 ou 10, que demander de plus pour apprendre ?
Ichem Ghanmi (pilier) : Une opportunité énorme pour notre club et notre équipe, notre groupe, qui vit très bien et qui a la chance d’accueillir un champion du monde ! Pour ainsi dire, beaucoup d’entre nous étaient incrédules quand nous avons vu débarquer Piri Weepu à l’entrainement. On sent quelqu’un de simple et disponible, malgré les nombreuses sollicitations. Nous n’avons jamais vu autant de monde au club vendredi soir. Vraiment avec St Sul, tout est possible!
Thierry Tonon (président Saint-Sulpice) : Piri est un joueur peut apporter quelque chose d’énorme dans l’état d’esprit, la dimension humaine, il l’a déjà montré par sa simplicité. C’est bien pour l’attractivité du club forcément, je ne vais pas m’en cacher. C’est une belle récompense pour les partenaires historiques aussi, pour les supporters fidèles, et pour les joueurs qui m’ont dit qu’ils se souviendront d’avoir joué avec un champion du monde…et qui l’a fait venir (rires). Pour être tout à fait sérieux, il n’y a pas de hasard dans la vie, ni dans cette histoire. On a aidé un joueur complètement délaissé par le rugby, qui a crée des liens forts, et aujourd’hui, on en récolte une formidable récompense. Pour les médisants qui parlent argent, je leur réponds ceci : je ne suis pas fou, je ne vais pas vendre un tracteur ou une ferme pour payer Piri Weepu. Il n’y a pas d’argent en jeu, que ce soit clair. Et pour les jaloux, ou ceux qui prétendent que le championnat sera faussé, je leur réponds avec force, et d’autant plus avec plaisir sur RugbyAmateur.fr dont je sais que tout le monde suit les propos, ce petit rappel : nous sommes premiers de poule, avec une seule défaite à l’extérieur, et d’un point à ce jour. On a eu besoin de personne pour gagner. Je voudrais juste que les gens de la région se félicitent qu’un joueur d’un tel niveau puisse jouer dans notre Comité, notre championnat, ce sera une attraction et donc une belle vitrine pour le rugby en général. En tout cas, nous, on est sur un nuage aujourd’hui !

1 COMMENTAIRE

  1. Je suis globalement d’accord avec ce que tu écris Président, il est certain que tout club qui aurait l’opportunité de voir arriver dans ses rangs un joueur de ce niveau mettrait tout en oeuvre pour concrétiser cette mutation. Je suis aussi d’accord pour dire que St Sulpice n’a pas attendu Piri Weepu pour survoler la poule 1 d’Honneur. Le seul bémol, c’est que tes futurs adversaires en phase finale ne seront peut être pas aussi enthousiastes, qu’un joueur joue en équipe UNE avec une licence MC.
    A part qu’au détour de quelque article du règlement, il y ait une annotation faisant une exception pour un champion du monde.
    Bonne fin de saison, cordialement Yves Fauré (Président de l’U.S.Arize)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here