PH – Logique respectée pour les demi-finalistes, mais…

0

Que des retrouvailles pour ces quarts de finale qui sentaient le souffre, la revanche et surtout l’incertitude du résultat. Finalement, la logique du classement en poule a été respectée, mais dans la douleur…

11109217_821456921267782_1060836328276831705_o
Le derby Ariégeois est revenu à Daumazan (photo club)

Le duel 100% Ariégeois promettait beaucoup. Lézat avait vu sa montée directe lui passer sous le nez au profit d’Arize. On imaginait des retrouvailles viriles. Il y a eu de l’engagement certes, mais toujours dans le respect des règles et des hommes. Au fil du match, on comprenait assez vite que les joueurs de Daumazan étaient plus structurés et animés d’une volonté sans faille. Le pied de Massat faisait la différence, les trois essais contre un collectif, et de l’honneur pour Lézat, ne laissaient guère planer le doute sur l’issue de la rencontre. Victoire de Daumazan 27-14.

Michel Sabatier, le coach d’Arize analysait le match : “Un quart de finale entre deux équipes se connaissant bien et au style de jeu différent. On savait que pour pouvoir le gagner, il nous fallait mettre du rythme sur nos ballons et perturber Lézat en conquête,  ce que l’on a parfaitement fait. Ajouter à cela une bonne défense et un jeu au pied performant, et la victoire était au bout. On tient aussi à remercier le nombreux public venu nous soutenir”.
11087936_10153203057067988_1307072107329311119_o
Lauzerte en demi, dans la douleur (photo Mel Iv)

Saint-Juéry qui venait d’écarter Tarascon après prolongations le dimanche précédent, a sans doute laissé quelques forces nécessaires pour affronter une équipe du calibre de Lauzerte. Les Tarn-et-Garonnais s’imposent 15-8, non sans mal. L’honneur des Tarnais est sauf grâce à Saint-Sulpice qui a disposé de Saint-Jory (voir le résumé du match)Lionel Viguier (entraîneur Saint-Juéry) est revenu sur ce match et plus globalement sur le travail de reconstruction de son groupe : “Avec nos gros soucis d’effectif, nous nous attendions à un match très dur vu les capacités athlétiques des avants Lauzertains. Le match fut équilibré, la balance a penché pour eux, grâce à leurs très bons contres en touche qui nous ont privés de beaucoup de munitions. Sans lancement et malgré notre défense acharnée, ce fut compliqué de produire du jeu. En fin de première mi-temps, on se retrouve à 13 suite à deux cartons sévères et encaissons 10 pts, on n’avait pas besoin de cela. Puis le banc nous a apporté d’avantage de sérenité, des lancements propres et un essai d’école où tous les joueurs ont touché le ballon. 12 à 10 tout était jouable. Une enième faute sur lancement dans nos 22 nous coûte cher : 5 pts. Malgré la possession, Lauzerte a su bien défendre et la victoire nous a échappée. Félicitations à mon groupe qui malgré cette avalanche de blessures depuis 1 mois a su rester mobilisé et passer les 8ème. Cette saison fut celle du renouveau et de l’apprentissage, de bon augure pour la suite. Et maintenant, tous derrière la B qui s’est qualifiée pour les demi-finales”.

Les oppositions entre Aucamville et Léguevin en poule laissaient penser que ce serait un match disputé. Et ce fut bien le cas. Aucamville, par son entame, a perturbé le leader de la poule 1. L’organisation en touche du TLA a aussi joué un rôle important mais Léguevin a su s’appuyer sur un collectif solide pour prendre l’avantage et l’emporter 20-13. Les joueurs du tandem Baezza et Bousse ont tout donné pour essayer d’inverser la tendance comme contre Bressols le dimanche d’avant. Mais pas de miracle cette fois, et la belle saison des coéquipiers de Ludo Jacques s’arrête là.
11118842_635454733253569_5444445943323944633_n
Leguevin et TLA au coude à coude, mais c’est Léguevin qui se qualifie (photo Claire S.)

Pour Léguevin en revanche, tous les espoirs sont permis. L’ouvreur buteur Morgan Bouisset revient pour nous sur ce match :C’était la belle avec cette équipe d’Aucamville que l’on avait rencontré en poule. Ils font une bonne entame en marquant 10 pts en 10min avec des mauls bien organisés. On a ensuite réussi à gérer ces mauls, puis nous avons mis du rythme en gardant le ballon et en jouant notre jeu de 3/4. Pas de réussite au pied, on est mené à la pause 10-5. En 2ème mitemps on marque d’entrée pour revenir à égalité. Puis une pénalité et un essai nous font prendre un peu d’air. À partir de là, on s’est appliqué en défense jusqu’au bout. 20-13 fin du match et un ouf de soulagement car ce match était vraiment accroché, le TLA et sa très bonne conquête nous ont posé beaucoup de problèmes surtout en touche où ils nous ont privé de ballon à plusieurs reprises. Maintenant place à la demi”. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here