PH – Deux surprises de taille

0

La poule 2 offrait deux confrontations particulières. La première opposait deux équipes qui se connaissent bien à force : Lézat et Saint-Orens. Des retrouvailles ponctuées d’un carton rouge de chaque côté avant d’assister à un vrai match de rugby. Les Ariégeois, avant-derniers au classement,  n’avaient d’autre choix que de s’imposer, et il l’ont fait (16-10). Ils reviennent à trois points d’Andorre et quatre de Cazères. En recevant Saint-Jory ce dilmanche, ils peuvent même espérer sortir de la zone rouge si les résultats par ailleurs leur sont favorables. Inespéré il y a encore quelques semaines. Le demi de mêlée et capitaine Nicolas Benazet savoure : “C’était un match engagé qui bascule de notre côté sur les ballons portés. On a retrouvé nos valeurs de combat et surtout nos centres Lolo Gazu et l’unusable Bardy, sur qui, ses années n’ont pas de poids. A confirmer la semaine prochaine. Une mention à l’arbitre qui a assuré son rôle dans un match de type…ariégeois”.

Pour Saint-Orens en revanche, cette deuxième défaite consécutive, après celle subie dimanche dernier sur son terrain, est une nouvelle chance ratée pour s’assurer une qualification. Les hommes du président Minvielle vont devoir cravacher pour rattraper les points perdus…

12362780_733600523438989_3145434188242785890_o
Toulouse Lalande Aucamville et Saint-Orens, opposés ici en décembre dernier, sont les deux grands perdants de cette journée de rattrapage (photo Claire S.)

Même son de cloche pour Aucamville qui a bien du mal en ce début d’année 2016. La claque reçue à Saint-Jory (39-8) a été à peine amortie par une victoire poussive contre Lézat (20-16). La réception du TEC était donc une bonne occasion de se relancer. Raté ! Les toulousains du Bazacle se sont imposés, assez logiquement au final (3-15). Un deuxième succès à l’extérieur, après celui acquis à Saint-Jory), qui vaut aux hommes de Kader Bentaiba de pointer à une étonnante 4 ème place. Le coach des promus raconte : “Ce derby a tenu toutes ses promesses dans l’engagement physique, qui n’a jamais dépassé les limites de la correction. On a joué avec le vent en première mi-temps, et on su concrétiser notre domination, notamment grâce à un essai du jeune Guérard. En deuxième période, contre le vent, on a gardé le ballon, et sur une attaque adverse, Corentin Moreno a contré un ballon pour filer à l’essai. TLA n’a rien lâché, c’est une équipe vraiment difficile à manoeuvrer, mais notre groupe a su garder le score, grâce à un état d’esprit formidable et une bonne gestion du jeu au pied. L’équipe progresse à chaque sortie, nous allons nous accrocher pour essayer de nous qualifier maintenant”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here