Occitanie : Rabastens Bigorre XV ne repart pas

0

Malgré une saison en Honneur Occitanie plus que compliquée au niveau des résultats (8 points en 17 matchs, 1 victoire pour 16 défaites), les séniors de Rabastens Bigorre XV sont restés soudés entre eux et avec leurs entraîneurs. La relégation incontournable n’avait donc pas altéré la bonne ambiance générale (voir article “Quatre points et un mariage). Mais à l’heure de préparer la saison suivante, des tensions sont apparues au niveau des dirigeants…

33129666_1319840131493455_5007692753421729792_n
L’aventure en championnat de France et le titre de champion de Promotion Honneur 2018 semblent très loin (photo club)

Ces tensions internes, remettant notamment en question le présent et l’avenir des entraîneurs, a poussé les joueurs à se montrer solidaire, et à s’engager dans les clubs voisins. Hier soir, une Assemblée Générale a acté l’arrivée d’un nouveau bureau, et d’un nouveau duo présidentiel, avec Roger Dulac et Christine Dupont, déjà présents depuis de nombreuses années au club. Cette dernière confirme : “Il y aura bien une école de rugby et une équipe féminine à Rabastens, mais il n’y aura pas d’équipe séniors pour jouer en promotion d’honneur. C’est certain.”

Elle qui a passé plus de 20 ans à Vilecomtal, club distant de quelques kilomètres, clame son amour pour Rabastens, un club historique qu’elle supporte depuis son arrivée. Mais qui avait connu quelques secousses au début des années 2000 déjà. Au point de passer de l’USR (Union Sportive Rabestinoise) à Rabastens Bigorre XV. Le titre de champion 2015 d’Armagnac Bigorre semble bien loin aujourd’hui.

La néo-présidente évoque le présent mais aussi le futur immédiat : “Nos joueurs sont partis dans les clubs aux alentours, mais nous gardons le contact avec eux. Nous reviendrons vers eux plus tard, pour évoquer la reconstitution d’une équipe séniors. On comptera sur eux, mais aussi sur ceux qui partageront nos valeurs. On va continuer à vivre d’ici-là, à faire vivre ce club qui le mérite. J’ai un sentiment de colère et de déception qui se mélangent, car on n’a pas réussi à s’entendre entre certaines personnes qui n’avaient pas la même façon de concevoir le rugby chez nous. On nous dit qu’on ne sait pas où l’on met les pieds, mais je me dis aussi qu’on ne peut laisser tomber et faire comme si de rien n’était.”

L’an dernier à pareille époque, d’autres clubs du secteur rencontraient de sérieuses difficultés d’effectif. Maubourguet a réussi à s’en sortir, Bazet a été contraint au forfait… mais pour mieux repartir cette saison en 4ème série, avec Villecomtal dans la même poule. Et cette dernière qui s’impose, pourquoi ne pas profiter de la nouvelle règle proposée par la FFR liée à la crise du Coronavirus (acter un rassemblement entre deux clubs, en se laissant la liberté de se séparer à la fin de l’exercice 2020-2021) ? : “C’est une question qui revient souvent sur le tapis oui” avoue Christine Dupont, “mais qui n’a pas été traitée avec tout le sérieux que cela méritait. D’un point de vue extérieur, il est clair que cela peut sembler évident, mais il y a parfois des complications internes. Il faudra se poser les bonnes questions sur ce sujet à court terme, c’est évident. Notre rugby souffre par chez nous, celui d’en bas tout du moins. Espérons qu’il puisse survivre à tous ces problèmes, nous travaillerons dans ce sens en tout cas…”

En attendant, la poule 3 de promotion Honneur Occitanie est amputée d’une équipe. Mais la Commission des Épreuves avait visiblement anticipé ce forfait, puisque c’était la seule poule composée de 10 équipes. Souhaitons un retour des séniors Bigourdans avec une équipe fanion, en septembre 2021…

fanion rabastens bigorre xv
Pas d’équipe fanion donc !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here