Mercatovale : la Vallée du Girou rajeunit les cadres

0

Depuis les arrêts conjugués de l’emblématique duo d’entraîneurs Herrerias-Robert, la Vallée du Girou traverse une période de transition synonyme de reconstruction. A commencer par son staff qui enregistre cette année, les arrêts de Cédric Fargues et de Ludovic Lasjunies, sans oublier le départ de Xavier Fochesato (pour un nouveau projet du côté de Seilh). De son côté, Maxime Gajate, qui avait déjà participé à l’écriture d’un nouveau chapitre l’an dernier, restera bien à la barre des avants, tout comme Thierry Faucher, fidèle également à son rôle de manager. Restait à trouver le bon candidat pour s’occuper des lignes arrières…

Capture d’écran 2021 05 10 163357

Et l’heureux élu n’est autre que Paul Schlegel. Le jeune entraîneur qui avait fait le bonheur des Espoirs de Balma, puis de l’équipe première de la Salvetat-Plaisance en Honneur, nous fait part de sa satisfaction : “J’avais à coeur de trouver un nouveau challenge, après mon départ quelque peu rocambolesque, et décevant de la Salvetat. J’ai ainsi eu l’occasion de rencontrer Franck Mondon, le président de la Vallée, dont le discours m’a vraiment séduit. La structure et l’identité de jeu du club sont conformes à mes attentes. J’ai rencontré les entraîneurs en place qui partagent la même philosophie que moi, que ce soit sur la gestion des joueurs ou le projet de jeu. Maintenant, il faut se mettre au travail, surtout au niveau du recrutement. En espérant que tout reprenne normalement pour de bon cette fois !”

Paul Schlegel 768x512
Paul Schlegel, prêt pour un nouveau défi (©photo GR Vin RugbyAmateur.fr)

Il est vrai que la question sur les effectifs, qui se pose dans de nombreux clubs à cause de la crise sanitaire, touche inévitablement l’EVG. Franck Mondon en est parfaitement conscient et mise justement sur la jeunesse : “Nous sommes réalistes, on ne se battra pas de suite pour les premières places, mais on construit pour l’avenir, avec beaucoup de jeunes oui. C’est pourquoi je suis très heureux de l’arrivée de Paul Schlegel car il a toujours fait du bon boulot partout où il est passé. C’est un bon technicien, adepte du jeu de mouvement, du respect des hommes, son profil correspond pleinement aux valeurs que l’on prône. Le staff est compétent, rajeuni, à l’image de notre équipe. Rien n’est simple en ce moment, mais on s’inscrit sur du long terme, c’est notre volonté en tout cas.”

Selon nos informations, la saison 2021-2022 de fédérale 3 devrait être composée de poules de 10 équipes, sans descente pour permettre la transition vers la nouvelle pyramide souhaitée par la FFR. Autant dire une bonne nouvelle pour la Vallée du Girou et l’ensemble des clubs désireux de repartir sur de nouvelles bases, sans la pression du résultat…

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here