Insolite : pas de pression entre adversaires… ou presque

0

Que voulez-vous, on ne se refait pas. On aime tellement ces petites histoires du rugby dominical, qu’on les raconte avec un plaisir non dissimulé. Quand l’avant-dernier, Launaguet, reçoit le dernier, l’entente Bazet-Andrest, sans aucun espoir de pouvoir se maintenir, lors de la dernière journée de championnat de 1ère série Occitanie, il n’y a pas de pression. Enfin, vous nous avez compris…

Au niveau du match, on retiendra que la lanterne rouge, menée pendant presque toute la partie, est venue s’imposer d’un point, 24 à 25 en terre launaguétoise. Mais on retiendra surtout le bel état d’esprit qui a régné sur cette dernière sortie officielle en championnat avant, peut être, de se retrouver en 2ème série lors du prochain exercice.

53516196_2575095345838989_9031833275890401280_o

Avec en point d’orgue, un joli moment de complicité lors de la sortie de Bernard, vieille branche de l’entente Bazet-Saint-Andrest, réconforté par Christophe Lavoye, joueur de Launaguet, blessé. Avec quelques bons mots certes, mais aussi, par le partage d’un petit gobelet de l’amitié, accepté et dégusté avec entrain par le Haut-pyrénéen, alors qu’il restait une vingtaine de minutes à jouer. Un autre bel exemple de ce que le rugby amateur génère de meilleur, sans pression. Ou presque…

53499971_821647628170439_3235648856943230976_n
La pression était dans les deux camps

Bonus : les yeux dans le jaune

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here