Inédit : Limoges s’offre une nul de prestige contre…l’Allemagne

0

Après plusieurs jours d’entrainement en commun, la sélection nationale allemande (22ème au classement WorldRugby) et l’équipe de l’Union Sportive Athlétique de Limoges, s’affrontaient à Beaublanc. Une antre qui sonnait quelque peu creux vendredi soir, dû aux travaux en cours, combiné à l’entrainement à proximité, ouvert au public du club de basket du CSP Limoges, équipe phare de la ville. Malgré cela, l’USAL comptait bien sur ce second et dernier match de préparation pour corriger le tir après son lourd revers à à Bourg-en-Bresse (défaite 61-19 ). Les Allemands ne l’entendaient pas ainsi…(résumé et photos par Jérémy VdC)

le maule amenant le 1er essai allemand
Le maul amenant le premier essai allemand

Dès l’entame du match, les Limougeauds imprimaient un gros rythme, avec beaucoup d’impact et d’envie, mais se voyaient stoppés dans leur élan par des fautes de main répétées. Malgré tout, ils étaient les premiers à débloquer leur compteur, grâce à un essai en bout de ligne de l’ailier Lopez, joliment servi après un travail conséquent des avants usalistes (7-0, 15’). Quasiment dans la foulée, ces derniers allaient prendre de plein fouet leurs homologues allemands, suite à une touche sur la ligne des cinq mètres locaux. Les Blacks du Rhin organisaient un maul « Panzer » écrasant tout sur son passage et permettant à Otto d’aplatir en coin et de remettre les deux équipes à hauteur (7-7, 20’).

Limoges ne baissait pas pour autant les bras et développait le jeu prôné par le duo Carmignani – Val-Pailler, mettant à mal la défense du XV de la Mannschaft mais ne marquant pas de points, la faute à quelques en-avants à proximité de la ligne. L’USAL reprenait finalement l’avantage à la demi-heure de jeu grâce à un exploit de Vakaloa, intenable le long de sa ligne, qui cassait deux plaquages avant de prendre de vitesse toute la ligne allemande pour inscrire un deuxième essai, transformé par Guénin (14-7, 30’). Pourtant, la machine s’enrayait, l’ailier sortant dans la foulée à cause d’une douleur aux adducteurs, et le buteur maison écopait d’un carton blanc pour contestation. Les visiteurs ne se faisaient pas prier et punissaient Limoges juste avant la pause, le pilier Füchsel plongeant dans l’en-but après une longue série de pick’n’go (14-14, 40’).

Otto, certifié qualité Allemande…

Neisen en lancement de jeu en 2nde période
Neisen à l’oeuvre en seconde période

Avec la forte chaleur présente et les remplacements en nombre de part et d’autre, le second acte était plus décousu, malgré l’envie manifeste des deux équipes. Limoges profitait d’un carton côté allemand et le troisième-ligne Schmitt redonnait l’avantage aux siens à la suite d’un nouveau gros travail du pack local (21-14, 65’). Les blanc et bleu défendaient ensuite comme des morts de faim, mais en infériorité numérique à leur tout (carton jaune pour plaquage à l’épaule), l’Allemagne revenait sur la sirène grâce à un nouveau maul, Otto s’offrant ainsi un doublé, et Parkinson ne tremblait pour passer la transformation de l’égalisation (21-21, 80’). L’arbitre libérait les acteurs et permettre alors aux dirigeants limougeauds de présenter l’équipe et ses recrues aux supporters ayant fait le déplacement.

Ce match nul de prestige face à une sélection allemande en reprise (et privée de certains de ses meilleurs éléments certes) laisse tout de même présager du meilleur pour Limoges, progressant dans tous les secteurs par rapport au match face à Bourg-en-Bresse. Reste à voir si cela permettra de bien débuter le championnat Elite de Fédérale 1 le 9 Septembre, à domicile, face aux Bressans justement.

gros duel d'avants en sortie de touche
Les avants de Limoges se sont mis en évidence tout le match

La feuille de match 

Au stade Beaublanc de Limoges :

USA Limoges 21-21 Allemagne (mi-temps : 14-14)

Pour Limoges : 3 essais de Lopez (15’), Vakaloa (30’), Schmitt (65’) ; 3 transformations de Guénin (15’, 30’) et Neisen (65’) Carton blanc : Guénin (38’, contestation) Carton jaune : Samisoni (75’, plaquage à l’épaule)

Pour l’Allemagne : 3 essais d’Otto (20’, 80’) et Füchsel (40’) ; 3 transformations de Parkinson (20’, 40’, 80’) Carton jaune : Johnson (62’)

Composition de l’USA Limoges :

Lafitte ; Vakaola, Liabot, Gervais, Lopez ; Guénin (o), Berger (m) ; Schmitt, Lyons, Fierro ; Samba, Samisoni ; Pétin, Viozelange (cap), Cotter

Remplaçants : Béziat, Tavberidze, Rousserie, Tartière, Leite, Barboutie, Neisen, Tindilière, Bester, Ma’ilei, Larribe, Fau

Entraîneurs : Romain Carmignani et Nicolas Vial-Pailler

détermination du côté de limoges

1er essai allemand
Le premier essai allemand
le banc allemand
le banc allemand

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here