Hors stade : les agresseurs d’Antony Gally arrêtés !

1

Le 12 janvier dernier, Antony Gally était sauvagement agressé alors qu’il allait retirer de l’argent à un distributeur du village d’Olonzac. Le troisième ligne du club d’Olonzac rentrait d’un match disputé en banlieue toulousaine (voir article). Frappé violemment par plusieurs individus, il avait été également mordu au visage par des chiens qui appartenaient aux agresseurs, qui avaient pris la fuite ensuite…

olonzac square
Le centre village d’Olonzac

Au lendemain de ce drame, une marche blanche avait été organisée pour soutenir Antony transféré dans une clinique spécialisée en chirurgie plastique réparatrice. Une information judiciaire avait été aussitôt ouverte pour retrouver les coupables, pour tentative de meurtre, violences aggravées ayant entraîné une mutilation permanente. France 3 révèle aujourd’hui que les agresseurs ont été arrêté : “Les investigations, menées par les gendarmes de la Brigade territoriale d’Olonzac et de la Brigade de recherches de Béziers, ont conduit à l’interpellation de cinq individus, trois mineurs et deux majeurs. Entendus, ceux-ci ont reconnu leur participation à ces violences qui seraient “consécutives à une simple altercation verbale”. Mis en examen, ils ont été présentés devant le juge des libertés et de la détention. Les deux majeurs et l’un des mineurs, âgé de 15 ans, ont été placés en détention provisoire, les deux autres mineurs (16 et 14 ans) ont fait l’objet d’un placement sous contrôle en centre éducatif fermé. Les deux chiens, relevant de la catégorie 1, ont été saisis et placés dans un chenil dans l’attente de leur sort.”

Pour rappel, Antony, jeune vigneron de 25 ans dans le Minervois, souffrait d’un traumatisme au visage, d’un traumatisme crânien, d’une luxation de l’épaule, et de nombreuses plaies, au corps et au visage. Nous lui renouvelons nos souhaits de prompt rétablissement à l’annonce de cette nouvelle.

 

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour
    je suis atterré par cette violence gratuite en plus des petits cons de 15 ans qui n’ont rien d’autre a foutre que de faire du mal pour faire du mal.
    eh bien moi j’ai une solution leur mettre une blanlée comme ils n’ont jamais eu de leur vie pour tous simplement qu’ils comprennent leur geste et la je pense qu’ils pourront se rendre compte de leur comportement.
    Je suis depité.
    bon courage au jeune agressé pour la suite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here