Honneur – Revel, le rouge et le noir contre la Salvetat

0

Le niveau de cette poule 2 est dense. La Salvetat, qui ne comptait qu’une défaite était pourtant sous la menace directe de Revel pour la première place. Des Revélois dominés au match aller et désireux de montrer un autre visage au retour. La rencontre s’annonçait chaude, elle le fut. Les Lauragais endeuillés, ont dominé La Salvetat. (par Jonah Lomu et Mic le Toutou)

10854264_10204801092604682_7208321794291183411_o
16 points marqués sur 21, Faucon a survolé les débats hier (photo Serge Gonzalez)

Revel était passé à côté de son match à l’aller, sans doute à cause d’une belle performance de la Salvetat. On retiendra de cette rencontre retour, que le scénario s’est répété, mais à l’inverse. Les Salvetins n’ont étonnamment pas existé, dominés en conquête, et dans le jeu. Revel de son côté, jouait la carte de l’offensive au point de ne pas tenter certaines pénalités. Tactique payante puisque les Lauragais remportent ce choc, avec le bonus offensif acquis à la dernière minute. L’arrière Arnaud Faucon, se signalait par deux essais personnels, dont celui de la 80ème) et toutes les transformations réussies. Score final 21-3. On retiendra aussi, et avec moins d’enthousiasme, les deux cartons rouges distribués dans chaque camp, à la suite de discussions…aux poings levés. Et ce avant la demi-heure de jeu. Revel prend provisoirement la première place, qu’il ira défendre à Montesquieu. La Salvetat recevra Laroque-Belesta en match en retard, puis la Saudrune pour tenter de remonter sur son trône acquis depuis le début des qualifs.

REVEL SOUPE DE MANDALLES
L’arbitre a sorti quatre cartons rouge après ces amabilités d’usage (photo Mic le Toutou)

Réactions

Michel Blanc (entraîneur de Revel) : “Pour Steve et Mike…”

C’est très bien parce que nous prenons le bonus offensif contre le premier. Nous voulions savoir où nous étions et nous sommes arrivés à nos fins, en mettant du volume de jeu dans un match âpre. Par moments c’était très bien, par d’autres moins mais les cinq points sont là et c’est l’essentiel. Aujourd’hui, nous avions surtout à cœur de nous imposer avec une pensée pour Steve et Mike* qui vivent des moments difficiles. Steve est quelqu’un qui est arrivé un peu tard dans la saison et qui a fait preuve de beaucoup de générosité et d’application sur un poste de première ligne où on l’a replacé. Ce n’est pas un poste facile et il n’a jamais rechigné à la tâche donc déjà, c’était important de gagner pour lui, avec une pensée pour sa famille.

*NDLR : Son petit frère, Stan âgé de 15 ans, qui souhaitait prendre une licence cadet est décédé vendredi soir en rentrant de l’entraînement. Il rentrait chez lui en vélo lorsqu’il a été fauché par une voiture sur la route départementale qui le ramenait chez lui. Avant la rencontre, l’équipe cadet s’est regroupée sur le terrain pour une minute de silence pleine d’émotion

Fabien Gasc (troisième ligne centre de Revel) :Nous sommes très contents d’avoir pu nous imposer avec le bonus offensif et prendre une revanche sur la Salvetat par rapport au match aller. Nous n’étions pas fiers de ce que nous avions démontré, et nous avions lu des choses qui ne nous avaient pas vraiment plu. Nous avons fait un match plein.

Nicolas Peyrat (entraîneur de Salvetat-Plaisance) :Beaucoup de déception parce que nous étions venus pour accrocher un résultat. Notre lanceur n’a pas su trouver les solutions et nous sommes tombés globalement sur une équipe plus forte que nous et qui avait plus d’envie.

10842198_10204800830918140_2734687995230118200_o
La famille Revéloise soudée après le drame survenu vendredi soir (photo S. Gonzalez)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here