Honneur Finale – Saint-Girons domine Léguevin, et (re)devient champion

0

Superbe affiche entre des Ariègeois, dominateurs pendant toute la saison régulière, et pendant les phases finales, face à des Hauts-Garonnais au parcours méritant, malgré quelques accrocs et une phase éliminatoire à suspense. Le favori était connu de longue date, et mais son challenger était prêt à organiser la chasse au lion, ragaillardi par la victoire de son équipe réserve en finale une heure plsu tôt… (par GR Vin – Photos GR Vin et Pascal Villalba)

Antony s'engage sans retenue
Antony s’engage sans retenue, le début de match a été favorable pour Léguevin, mais…

Autant le dire tout de suite : les deux équipes et tous les supporters méritent les plus beaux superlatifs. Devant 3500 personnes, on a assisté à une superbe finale, de la première à la dernière minute : parfaitement arbitrée par Messieurs Rouquié, Hourquet et Janotto, et organisée par Saverdun. Même le soleil a répondu présent.

C’est avec le vent que Léguevin, nullement impressionné, se jette dans la bataille, et même si ce diable de Lazerges déflore en premier le tableau d’affichage, c’est Bosc, au pied magique, qui met les siens devant avec trois réalisations. Trois pénalités qui montrent bien que Léguevin domine. Un geste d’énervement assorti d’un jaune, un plaquage à retardement, et un hors-jeu de ligne suite à trois renversements de jeu prouvent aussi que Saint-Girons est tendu. “St Gi” bousculé, mais qui défend avec une folle énergie. Lionel Heymans, le manager ariégeois, dira à la fin du match : “On s’en sort miraculeusement, mais cette séance de plaquages les a marqués”.

Le premier tournant du match va se jouer là, Durrieu hérite dans ses 10m du ballon, joue le coup s’engage et la ligne de trois quarts de feu fait la différence pour aboutir à un regroupement aux 22m adverses, Lazerges joue un fermé où Bonzom, venu de l’aile opposée, fait parler ses jambes pour un essai magistral. On ne le sait pas encore mais le Coq ne chantera plus. Léguevin vient de laisser passer sa chance en ne concrétisant pas sa domination. Par manque de réalisme, “des petits rien qui font la différence” comme le soulignait l’arrière De Chastaigner à la fin de la rencontre.

Saint Girons Léguevin finale 2018 Photo Pascal Villalba RugbyAmateur (11)
Lazerges a montré l’exemple en défense (photo Pascal Villalba)

Dès lors les Vert et noir prennent l’ascendant, enchaînent jeu debout, jeu au large, et gagnent la bataille des rucks. L’animation de la charnière Lazerges-Digrégorio met sur orbite une merveilleuse ligne de trois quarts. Les avants Maurette, et Pujol en particulier, font trembler l’édifice adverse, et Desbiaux pas en reste, trouve l’espace pour aplatir au pied des poteaux, Lazerges transforme. St Girons prend le score juste avant la mi-temps 15-9.

Saint-Girons en mode rouleau compresseur…

Bonzom très à l'aise dans la ligne_
Bonzom très à l’aise dans la ligne_

La deuxième mi-temps se résumera en deux temps forts. Tout d’abord St Girons appuie sur l’accélérateur, joue tous les ballons, et propose beaucoup de variété avec ballons portés au sol au large. Toute l’équipe se met au diapason, ce qui donne l’impression d’un bloc indestructible. Mais Léguevin a beaucoup de coeur, et ne s’enlève pas, même si ça tape fort. Très pragmatiques, parfaitement en place, le travail de sape des Couserannais se concrétise malgré tout rapidement par un essai suite à une touche et un ballon porté. Pujol se relevant avec le ballon. Léguevin lâchait petit à petit prise, Lazerges ajoutait trois points. Ce travail huilé se parachevait dans les mêmes conditions, avec pour porter le ballon en but, un très bon Incamps. Il restait 10mn à jouer, Léguevin voulait marquer un essai, multipliait les temps de jeu, mais se heurtait irrémédiablement sur un mur noir décidément infranchissable. On en restera là, les chants victorieux dans les tribunes se faisaient entendre depuis longtemps, le champion 2018, était annoncé, il a assumé, et c’est un très bon cru. Le score est large, peut-être un peu lourd pour un adversaire pourtant particulièrement valeureux. A noter, et c’est d’autant plus remarquable en finale, l’excellent état d’esprit des deux camps. Le bon travail des entraîneurs n’est pas étranger à cela.

Saint Girons Léguevin finale 2018 Photo Pascal Villalba RugbyAmateur (15)
Di Grégorio a les yeux grands ouverts pour réaliser une…passe aveugle

Les deux équipes ont montré beaucoup de caractère et beaucoup de qualités. Le vainqueur est prêt pour les joutes du championnat de France, Léguevin aussi. Ce ne sera pas un cadeau de les rencontrer. Rugby amateur leur souhaite bonne route à tous les deux.

Les joueurs : Au SGSC, difficile de citer les uns sans penser aux autres, tous du 1 au 22 sont méritants. Maurette casseur de ligne, Pujol énormissime aux dires de son entraîneur, Rietbroek superbe pilier droit, Durrieu du niveau au-dessus, Bonzom et Bocchese vont à 2000, et Oronos et Zorzi à qui mieux mieux. A Léguevin : Darche, Antony Galaup n’ont rien lâché, Bosc a bien géré le match Ancaert et Gay ont relevé le défi au centre du terrain et Loubrieux a tout relancé.

Saint Girons Léguevin finale 2018 Photo Pascal Villalba RugbyAmateur (9)
La famille verte et noire au grand complet

Les réactions

Marc Thevenot co-entraineur Léguevin : On est tombés sur une grosse équipe, mais on s’y attendait. Je suis content de mes joueurs qui ont tout tenté et n’ont rien lâché. Je regrette de n’avoir pas réussi à les faire douter dans le premier quart d’heure, en n’arrivant pas à conclure nos actions. Peut-être que le match aurait ensuite été plus équilibré. On n’aurait certainement pas gagné pour autant, mais on a assisté à un bon match de phases finales. Félicitations à St Girons qui est une belle équipe.

Saint Girons Léguevin finale 2018 Photo Pascal Villalba RugbyAmateur (3)
Marc Thévenot a compris que la chance de son équipe est passée bien vite

Lionel Heymans entraîneur du SCSG : On est ravis bien sûr, on avait bien préparé notre coup, on avait vu qu’ils étaient solides devant mais avait des difficultés à se déplacer. On a décidé d’écarter au maximum et de jouer tous les ballons. Dès qu’on est arrivé à mettre notre jeu en place, on les a mis en difficulté. Il ne faut pas oublier qu’en première mi-temps on passe vingt minutes à défendre dont on se sort avec pas mal de réussite après trois actions chaudes. Par contre à ce moment notre défense agressive leur a certainement fait mal physiquement et moralement, je pense que paradoxalement on a pris le dessus à ce moment-là, en marquant en contre en plus. Après en deuxième mi-temps on a été dominateurs et bien en place, ce qui a rendu la tâche plus facile. En temps qu’entraîneur j’ai vécu le moment le plus difficile de ma carrière pour faire la composition d’équipe. Etre obligé de ne pas mettre sur la feuille des mecs qui ont fait toute la saison est un dilemme et un problème humain difficile à vivre. On peut expliquer les choses sportivement mais humainement c’est plus compliqué.

Saint Girons Léguevin finale 2018 Photo Pascal Villalba RugbyAmateur (4)
Le mentor de Saint-Girons, Lionel Heymans, vient d’emmener ses troupes vers un nouveau titre

Julien De Chastaignier (arrière du COQ): Ces matchs se jouent souvent sur des petits rien, manquer la dernière passe, vouloir y aller tout seul, ne pas prendre la dernière bonne décision, tout cela nous a empêché de conclure sur nos temps forts, ce que Saint Girons a fait très bien. Leur victoire est logique, on a besoin de progresser encore en maîtrise et en maturité car le groupe est jeune.

Laurent Rietbroek (pilier St Girons) : C’était compliqué en première période, car il n’a pas fallu s’enlever. Ça tapait fort, vraiment, les impacts étaient raides. Maintenant on va pouvoir faire la fête, c’est une belle récompense pour les joueurs et pour le club.

Beaucoup de monde
Beaucoup de monde pour cette finale honneur 2018

Saint Girons Léguevin finale 2018 Photo Pascal Villalba RugbyAmateur (8)


FICHE TECHNIQUE

SAINT – GIRONS LEGUEVIN 32 – 9 (Mi-temps : 15-9)
Arbitres : Rouquié Maxime (MP) Hourquet Fabien (MP), Jeanotto Rémi (MP)
Spectateurs 3500 environ

Vainqueurs : 4 E Bonzom (22) Desbiaux (35) Pujol (42) Incamps (67) 3T Lazerges (35, 42, 67) 2P Lazerges (2, 50)
Carton jaune : Rietbroek (5) Carton blanc : Rietbroek (75)
Vaincus : 3 P Bosc (5, 8, 16)

Evolution du score : 3-0, 3-3, 3-6, 3-9, 8-9, 15-9 / 22-9, 25-9, 32-9

Saint Girons : Oronos, Bonzom, Durrieu, Dariaux, Bcchese (o)Digregorio, (m) Lazerges (cap), Maurette, Desbiaux, Pons, Pujol, Jaen, Rietbroek, Pons, Estaque
Sur le banc : Incamps, Barbaste, Roudiere, Rietbroek, Duba, Cubere, Zorzi

Leguevin : Dechastaignier, Loubrieux, gay, Ancaert, Pageze (o) Bosc, (m) Thevenot, Gatay, Darche, Delpont, Antony, Galaup, Samson, Gistau
Sur le banc : Faure, Rey, Carpentier, Martin , Julia, Bos, Mazet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here