Honneur – Causeries et debrief

0

Poule 1

On connaît donc les quatre qualifiés de cette poule. La Vallée a assuré sa place de n°1 en dominant nettement Léguevin. Le Coq reste néanmoins dans le bon wagon des quatre. A l’image de la Salvetat, vainqueur de Lisle-sur-Tarn, et de Saint-Gaudens, qui grâce à son match nul à Mazères, a validé aussi son ticket. Restera à connaître l’ordre du 2ème au 4ème, puisque les trois formations sont à égalité de points. Léguevin et la Salvetat auront l’occasion d’en découdre directement ce dimanche. Les positions ont leur importance puisque les confrontations seront croisées avec la poule 2.

Lisle sur Tarn, sauf miracle devrait terminer avant dernier et descendre à l’étage inférieur. En effet, les Muretains (défaits à St Juéry), conservent 8 points d’avance à deux journées de la fin et attendent la venue d’Auterive, contre qui l’on peut imaginer qu’une victoire sera au rendez-vous.

st juéry muret
Le maintien s’est joué à quelques détails pour St Juéry et Muret, d’où une certaine tension, notamment en fin de match…

Réactions 

Paul Schlegel (co-entraîneur Salvetat) : Les gars ont fait un match sérieux, on avait pas mal de casse et faut souligner la belle implication des joueurs. L’objectif du bonus est acquis maintenant il nous reste deux équipes du top 4 à jouer, on va voir de quoi on est capable.

Stéphane Robert (Entraîneur, Vallée du Girou): «Une première mi-temps au cours de laquelle Léguevin a été très entreprenant. Ils nous ont gênés sur les rucks, ils ont retardé les ballons, envoyé beaucoup de jeu, mis du rythme. En seconde période, on a passé la vitesse supérieure devant, on a bien enchaîné derrière. Cela a permis aux trois-quarts de se libérer et de marquer de beaux essais. Défensivement, on a également fait une belle  partie.»

Arnold Duquesne (Président, Léguevin): «Une belle première mi-temps, bien équilibrée. En deuxième période, on est tombés sur une très belle équipe, prête à nous recevoir, bien préparée. On a senti que la Vallée prenait l’ascendant dès les dix premières minutes, avec deux essais coup sur coup. On a marqué le coup moralement. On n’a pas réussi à tenir le même rythme pendant 80 minutes. Petit à petit, on a lâché du terrain. A signaler le très bon arbitrage de Monsieur Bralley, ce qui a permis de voir un match agréable et ouvert de la part de deux équipes qui avaient envie de produire du beau jeu.»

Fabien Gasc (Troisième Ligne et capitaine, Vallée du Girou): «Une première mi-temps difficile face à une belle équipe de Léguevin, bien organisée devant et qui avait encore sans doute en tête le match aller. On a mis du temps  à faire les choses, mais petit à petit, on a réussi à imposer notre jeu, à les fixer pour pouvoir arriver à jouer derrière. Sur la première période, on a été perturbés dans les rucks parce qu’on n’y mettait pas l’intensité nécessaire, contrairement à eux. Au rugby, il faut d’abord gagner le ballon avant de vouloir l’envoyer derrière. Une fois qu’on a fait cela, on a pu mettre notre jeu en place.»

Julien De  Chasteignier (Ouverture, Léguevin): «Une première mi-temps au cours de laquelle on a réussi à rivaliser physiquement avec la Vallée. Ils sont très costauds. On a opposé notre vaillance à leur bonne organisation. Le score final est logique: à force de subir sur les impacts, on prend des points. En plus, ils font entrer les remplaçants qui sont aussi performants que leurs titulaires, qui sont expérimentés. Nous, on n’a pas ça. Ils ne sont pas premiers de poule pour rien.»

Florian Bataille (entraîneur de Muret ): un match que l’on doit gagner je pense. A la fin, sur cette pénalité et cette touche qu’on ne trouve nous coûte cher, car c’est St Juéry qui a marqué derrière les 3 points de la gagne. Cette saison, ça ne nous a jamais souri à l’extérieur, après Mazères, St Gaudens et Caussade, maintenant ici, on n’y arrive pas. Je félicite quand même les avants, car c’est le premier essai que nous marquons sur maul porté. Je pense que malgré tout on va se maintenir, Lisle sur Tarn a perdu, et nous le week-end prochain, on va à Auterive, j’espère prendre un maximum de points la bas, car toutes les équipes les ont pris, alors pourquoi pas nous.

Florian Leberre (arrière et buteur de Muret): On passe à coté de la première mi-temps, on se réveille en seconde et au final il ne manque vraiment pas grand chose pour gagner un match à l’extérieur. Donc très déçu, mais on va se remettre au travail et bien préparer le prochain match à Auterive. Il faudra être méfiant et surtout être plus lucide dans les derniers moments de match, comme ici par exemple. Je ne trouve pas cette touche importante et c’est forcément un point négatif pour moi.

Lionel Viguier (entraîneur de St Juéry ): On va se contenter du résultat, on fait une bonne entame de match et après, la blessure du joueur adverse qui a nécessité l’intervention des pompiers, nous a coupé le rythme. Je suis déçu de notre contenu, des lancements en touche, des réceptions sur coup d’envoi,, je n’ai pas senti une souveraineté immense, au final, c’était un match haché, on a rendu la tache facile à l’adversaire, mais on s’en sort bien. Autant la semaine dernière quand on va à Léguevin on pouvait faire quelque chose après avoir fait un super match, autant aujourd’hui on peut rester sur notre fin.

Bastien Daurelle ( demi d’ouverture et buteur de St Juéry ): Déjà ça fait plusieurs matchs qu’on gagne à la dernière minute, la semaine dernière on fait un gros match chez le second de poule, mais moi je sors avec 17 points manqués au pied. Du coup, j’ai attaqué un peu la tête au fond du saut, je sais pas comment ça va se passer. Et au final je suis content, je passe la pénalité de la gagne et voila, c’est pour l’équipe, on s’assure le maintien, ce qui était l’objectif en début de saison. On fait une grosse saison avec le même effectif et je suis vraiment fier des gars et des dirigeants qui nous apportent toute l’année .

Thibault Bernat ( Talonneur de St Juéry ): Le match n’a vraiment pas été facile, du moins on ne se le rend pas facile, mais il y a la victoire c’est l’essentiel. On fait une grosse saison, on a acquis de l’expérience à ce niveau et on mérite le maintien. Aujourd’hui je marque un essai, c’est Bastien (Daurelle) qui me l’offre après sa percée en me souhaitant un bon anniversaire dans la course. C’est tout à l’image de l’esprit d’équipe qui règne chez nous, à St Juéry

16903172_1927816327452151_5920391000950962080_o
Derby fermé à Mazères, mais c’est Saint-Gaudens qui fait la meilleure affaire (photo MCS)

Hervé Hillaire (entraîneur de Saint-Gaudens): C’est frustrant de faire match nul dans les dernières secondes. On connaît Mazères, leurs forces mentales. Nous faisons tout de même un très bon match, avec beaucoup de vaillance, il nous a manqué 2/3 ballons pour faire la différence. Le MCS est une équipe que nous respectons énormément.

Emmanuel Coumes (capitaine de Saint-Gaudens): On est frustrés d’avoir fait un match nul par un essai encaissé à la 79ème minute après avoir dominés 80% du temps. Mais je suis content du comportement et de l’engagement que nous avons produit. Ce match nous servira pour la suite de la saison.

Sébastien Abadie (capitaine du Mazères-Cassagne): Nous sommes satisfaits de ces 2 points. Nous avons fait face à une équipe vaillante et bien place en défense. Nous n’avons pas su appuyer devant et on a manqué de cohérence dans nos annonces. Je pense que ce match nul satisfait les deux équipes au niveau du classement.

Résultats
La Salvetat-Plaisance 43-5 Lisle-sur-Tarn
Vallée du Girou 34-8 Léguevin
Caussade 66-0 Auterive
Saint-Juéry 24-23 Muret
Mazères-Cassagne 13-13 Saint-Gaudens

habillage_pub-nouveau-scrosspub-habillage_rubriques-o-rugby https://www.o-rugby.com/

 

Poule 2

Un match nul à domicile contre Sor Agout, suivi d’une défaite à Saint-Girons, puis une victoire de deux points arrachée à Tarascon et une nouvelle défaite, hier à La Saudrune. L’hiver est long pour le Canton d’Alban qui reste leader, mais avec trois points d’avance désormais (sur St Girons, victorieux de Montesquieu, désormais 3ème). Ce serait dur pour les Albanais, eux qui ont fait la course en tête tout cette saison régulière, de se faire dépasser sur le fil. Mais faisons leur confiance pour redresser la barre face au TUC et à Bressols.

Ces deux dernières équipes jouaient leur maintien, une sorte de match de barrage pour éviter la descente. Et c’est le TUC qui s’est montré le plus à son aise, l’emportant sur le terrain de son adversaire, sans qu’il n’y ait pas grand chose à redire. Les Toulousains assurent ainsi leur maintien. Bressols regrettera sûrement de nombreux points laissés en cours de route cette saison.

Tarascon n’a pas tremblé face à St Affrique, et s’offre le droit d’espérer participer aux phases finales. Mais il faudra espérer aussi un faux pas de la Saudrune, qui démontre une nouvelle fois toute sa consistance et sa régularité dans les moments chauds. Les deux équipes ont un calendrier un peu ressemblant, donc avantage à la Saudrune et ses trois points d’avance. Leur victoire sur les Ariégeois fin janvier (15-13) pèse donc très lourd dans la balance.

Sor Agout, sans pitié face à Moissac, peut encore y croire avec cinq points de retard sur cette 4ème place tant désirée. La venue de Bressols ce dimanche laisse penser qu’un bonus offensif supplémentaire est à portée de main des Tarnais, mais le dernier match à St Girons sera autrement plus corsé. Une opposition qui sentira bon les phases finales, les deux formations s’étaient rencontrées l’an passé en demi-finale, et les Ariégeois avaient sorti les Sor Agoutois. Un parfum de revanche flottera sans doute dans l’air le 19 mars prochain.

tarascon st affrique
Tarascon a fait le boulot contre Saint-Affrique. Le promu réalise une très belle saison (photo C. Bravo)

Réactions 

André Marin (co-président Bressols) : Si la semaine dernière on était amers là on est désabusés, 17 ballons tombés par nos joueurs ce chiffre résume à lui seul notre fiasco. D’un côté nous avons eu des ballons en conquête et des munitions, preuve que nous avons rivalisé, mais dans l’utilisation et le rendement offensif, c’était zéro et notre adversaire a été bien meilleur que nous donc la victoire du TUC est logique

Baptiste Harbonnier (2ème ligne TUC) : On savait depuis quelques semaines que ce match allait être très important dans la course au maintien. Après notre succès très encourageant face à la Saudrune, on a continué à travailler très sérieusement. Au match aller, on était totalement passés à côté de la partie et on avait envie de se rattraper de la plus belle des manières. On les attendait devant et ça n’a pas manqué. 35 longues minutes sans trop d’occasions mais de l’engagement. On finit par marquer juste avant la mi-temps et ça nous libère. Malgré une équipe bressolaise qui a bien relevée la tête, on a su marquer des essais dans nos temps forts et ne pas en prendre quand ça devenait dur. Je suis fier de notre équipe qui a su mettre le coup de collier nécessaire (mais pas suffisant mathématiquement) au maintien. Pas question cependant d’aller à Alban la fleur au fusil !

Nicolas Bolay (capitaine Bressols) : on perd au bout de dix minutes notre ouvreur qui était notre buteur et qui en plus était notre chef d’attaque. Devant une cavalerie pareille cela ne pardonne pas !

Jeremy Izard (talonneur TUC) : En première période nous avons surtout fatigué l’adversaire pour le déborder ensuite. Cette rencontre était importante pour nous car après le match aller on s’était fait brancher et on voulait leur rendre la pareille sur le terrain bien sûr.

Gwenolé Jilcot (ailier TUC) :  beaucoup de kiff de pouvoir pratiquement être sur de maintenir le club en Honneur. Notre travail collectif paye enfin, on s’est fait plaisir et le résultat est ultra positif !

Stéphane Brusset (responsable sportif TUC) : J’ai demandé beaucoup de discipline pour ne pas faire des fautes évitables et rendre le ballon à Bressols. On avait bien senti leur jeu auprés des rucks, on a fait des efforts physiques pour les contrer et on a eu la concrétisation suffisante pour gagner. Au delà de la victoire, Bressols était notre principal rival pour le maintien, et le point de bonus offensif récolté est primordial car on est devant aux points terrain, devant au classement, devant au goal average, devant aux points punis, donc on va maintenant s’efforcer de gratter les points nécessaires pour être moralement à l’abri. Félicitations aux joueurs de nos deux équipes victorieuses, c’est une bonne journée pour le club.

Olivier Guy, talonneur Sor Agout : « On est satisfait du résultat, le plus dur reste à faire. Dimanche prochain on a un match contre Bressols où l’on doit aussi prendre les 5 points pour s’autoriser un 8ème de finale à St Girons. »

Sor Agout et Maxime Bathas, ici ballon en main, se préparent à deux derniers matchs décisifs pour la suite de leur saison (photo Adeline Faral)
Sor Agout et Maxime Barthas, ici ballon en main, se préparent à deux derniers matchs décisifs pour la suite de leur saison (photo Adeline Faral)

Raymond Frede, Président de Sor Agout : « Satisfait du résultat, mais c’est dommage. Déjà que Moissac n’ait pas pu amener l’équipe réserve, et ensuite, dans un match facile, de faire un peu n’importe quoi. Certes, on a marqué 45 points, mais on n’a pas fait un bon match. A part les 10 premières minutes, mais ensuite on tombe dans la facilité, c’est dommage mais on reste satisfait bien sûr. »

Pascal Audabram (entraîneur de Tarascon) : «Bon match dans l’ensemble. Les vingt premières minutes sont de bonne qualité puis on déjoue. La mi-temps à permis de remettre les choses à plat. Noune» et Hamid font un gros match, cela remet tout le monde dans le sens de la marche . Les consignes données à là mi-temps ont été respectées. Le jeu mis en place a permis de creuser l’écart et se lâcher. La victoire bonifiée est essentielle dans la course à la qualification.»

Thibault Dupuy (capitaine de Tarascon) : «Une entame compliquée face à une équipe de Saint-Afrique accrocheuse. Trop de ballons tombés pour réussir à poser notre jeu. On a réussi à gommer ces fautes pour repartir de l’avant avec une grosse partie du pack. Un gros match aussi de seconde ligne Ramos-Afkir ; mention spéciale à notre ligne de trois quarts qui a fait un bon match malgré des déconvenues.

Frédéric «Noune » Ramos (2e ligne de Tarascon) : «Je retiens que nous sommes assez fantasques, capables du meilleur comme du pire. Mais on en ressort grandis grâce, notamment, aux bons choix de notre capitaine. «

Vincent Dubreuil (entraîneur de Saint-Affrique) : «Nous étions venus avec un dernier espoir de qualification. Après une première mi-temps correcte, nous nous sommes éteints et Tarascon a parfaitement joué et a mérité sa victoire.»

Cédric Cerciat (co-entraîneur Saudrune) : après un match décevant au TUC le week-end dernier, notamment dans l’engagement, on avait demandé aux joueurs une réaction à cve niveau là. Ils ont répondu présents, bravo à eux. Même si l’arbitre a considéré qu’il y avait un excès visiblement, puisque nous avons joué à 14, puis à 13, quasiment tout le match. Magré cela, on maîtrise globalement la rencontre, avec trois essais à la clé. Un bon match donc, encore bravo aux joueurs !

Cyril Ricardo (entraîneur Alban) : Match très engagé et un peu trop même d’après les joueurs, le match le plus dur au niveau des coups. Mais même les deux cartons rouges n’ont pu nous permettre de revenir au score. Un manque cruel de confiance que nous avons essayé de travailler en compagnie de nos futurs adversaires du TUC chez Tonton après ce match de la Saudrune

Résultats
Sor Agout 46-0 Moissac
Tarascon 45-10 Saint-Affrique
La Saudrune 20-10 Canton d’Alban
Bressols 3-24 TUC
Saint-Girons 23-13 Montesquieu

pub-habillage_rubriques-o-rugby
https://www.o-rugby.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here