Clément Bousquet (Sor Agout) : les copains d’Alban

0

Le Tarn va générer beaucoup de derbys cette saison, à tous les niveaux. Et par conséquent quelques retrouvailles attendues, d’autres un peu moins. Surtout pour ceux qui portent les couleurs de l’équipe adverse désormais. C’est ce qu’a vécu Clément Bousquet dimanche. Il nous a fait partager son sentiment. (par Simon Templar)

 

Les charges de Bousquet face à ses anciens coéquipiers
Clément s’est rappelé au bon souvenir de ses copains par quelques charges dont il a le secret

Dans cette deuxième journée de la poule 4 du championnat Honneur, le Canton d’Alban tenu en échec sur sa pelouse lors de la première journée (ndlr : 13-13 face à la Vallée du Girou) recevait son voisin sud-tarnais de Sor Agout XV. Une formation en  confiance  après son succès bonifié à domicile lors de la première journée (ndlr : 37-3 face à Lisle-sur-Tarn). Au terme d’une partie à suspens, les hommes du duo Aubéroux-Mercadier ont glané leur premier succès à domicile grâce à un état d’esprit et une défense sans faille. Sor Agout, trop indiscipliné (ndlr : cartons jaunes pour Guiraud et Burdalski) et peu inspiré dans le jeu au pied d’occupation aurait pu en fin de partie réussir l’exploit mais les interceptions de Salasc et Castan ne sont pas allées au bout. Malgré les trois échecs au pied de Bonafis, Guiraud permet aux siens d’obtenir un point de bonus défensif en guise de lot de consolation. Au delà de l’aspect purement sportif, il est un joueur qui a vécu ce derby différemment. Il s’agit de Clément Bousquet qui après avoir porté les couleurs d’Alban depuis l’âge de 5 ans et pendant 17 ans, est parti à Sor Agout. Il revenait dans le club de son coeur avec forcément un sentiment particulier : “Depuis tout petit je baignais dans ce club familial. Mon père en a été président pendant plusieurs années. De revenir sur ce stade, cela fait des sensations fortes.” Le troisième ligne centre, habitué à sonner la charge, a-t-il été perturbé pendant le match ? “J’ai essayé de ne rien calculer et de ne pas me mettre la pression. On s’est appelé avant le match et durant la semaine avec les copains d’Alban. Ça fait bizarre c’est sûr, de revenir ici avec les couleurs de Sor Agout et cela fait plaisir aussi de jouer contre eux.”

 

Un peu déçu par le résultat final, Clément n’a pas oublié d’analyser lucidement  la rencontre : “On aurait pu prendre plus de points sur ce match. On a eu des ballons que l’on n’a pas su concrétiser. On a joué 20 minutes à 14 et du coup, ça a été difficile à mettre en place ce que les coachs avaient demandé.  Je connaissais parfaitement l’adversaire et je savais l’envie qu’ils auraient aujourd’hui pour ce derby. Mais bon, tout s’est bien passé sur cette partie et ce point de bonus défensif nous arrange malgré tout”.

sor agout bousquet
Avec son numéro 8 dans le dos, Clément a vécu un match particulier dimanche

 

Cette défaite ne fait regretter en rien le choix de Clément d’être parti, pour un club aux ambitions plus affirmées : “J’ai signé à Sor Agout car c’est une formation qui voit loin certes, mais qui se rapproche d’Alban. Un club de copains avec une bonne ambiance. L’ équipe réserve a un bon niveau aussi, ce qui instaure une saine concurrence. L’effectif est jeune, entouré par quelques cadres essentiels. Avec l’effectif qu’il y a cette année, je pense qu’on ira loin. Je me sens bien dans ce groupe mais il me faut encore du temps pour assimiler tout le système de jeu”. 

 

Nul doute qu’il se sent tout de même un peu mieux quand il ne joue pas contre ses…copains d’Alban.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here