Fusion : le SSGL et l’USB passent à l’acte

2

C’était dans les tuyaux depuis deux ans déjà, c’est désormais officiel. Le Stade Saint-Gaudinois Luchonnais et l’Union Sportive Boulonnaise ne feront plus qu’un dans quelques semaines. Une Assemblée générale est prévue le 28 mars prochain entamer le processus, souhaité par les deux camps, bien avant la crise du covid…

Les Boulonnais ont rempli les étagères du club house avec des boucliers de champions régionaux et nationaux ces dernières années, en passant de la 4ème série jusqu’en promotion honneur. Un bon réservoir pour les Saint-Gaudinois, qui évoluent en fédérale 3. Et un rapprochement motivé aussi par le fait que les Boulonnais ne disposent pas d’école de rugby. La marche vers l’honneur devenait inaccessible et la fin de cycle probable. Ce plan de relance tombe à pic et devrait être bénéfique pour les deux clubs. Pascal Niolet co-président de l’USB avec Alain Cabailh nous confiait : « Le bureau est toujours motivé, mais vieillissant, c’est donc une très bonne chose que de se rapprocher d’une autre équipe, plus jeune et aussi dynamique. Il aurait été dommage de se mettre en sommeil, ce n’était vraiment pas envisageable. ». 

Une Assemblée Générale Extraordinaire se tiendra mi-avril pour modifier les statuts du SSGL. Il s’agira alors de parler d’une fusion-absorption, même si visiblement ce terme ne plaît guère au président saint-gaudinois, Bruno Perrot. Cette nouvelle entité devra ensuite être validée par la FFR, ce qui ne devrait être qu’une formalité. En revanche, si l’on sait que les couleurs du « nouveau » club reprendront le bleu et blanc, et le vert et blanc, il semblerait que le nom du futur pensionnaire de fédérale 3 ne soit pas encore acté. Pas simple en effet de « fusionner » le Stade Saint-Gaudinois Luchonnais et l’Union Sportive Boulonnaise. Nominativement parlant bien sûr. En attendant, un géant du Comminges devrait faire ses premiers pas lors de la prochaine reprise…

120097255_1872724619536358_5076693467639859528_o (1)
Le titre de champion de 1ère série d’Occitanie restera le dernier d’une longue série pour les Boulonnais (photo Pascal Villalba – RugbyAmateur)

Aucun article à afficher

2 Commentaires

  1. Boulogne et st Gaudens n’ont jamais été des clubs formateurs ….ils le payent aujourd’hui mais n’en tire pas les leçons… Ils n’ont jamais rien fait sur les collèges et lycées et pas plus en primaire…le foot le fait le 13 aussi mais pas eux….

  2. Répartir en série 4 ? Pourquoi pas ?
    Et mettre l’accent sur l’éducatif
    Il vaut mieux avoir 10 éducateurs que 5 boucliers inutiles au mur d’un club house qui ne servira ….qu’au foot.
    Investir le collège et les écoles du coin
    Pourquoi l’Isle en dodon y arrive à 15 km
    Castelnau magnoac a 10 km
    Et pas Boulogne…
    Posez vous les vrais questions

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here