Finale Honneur Réserves – Léguevin tout en maîtrise contre Muret

0

Léguevin revenait en finale (après avoir cédé l’an dernier contre La Salvetat) avec beaucoup d’ambition, en ne voulant surtout pas manquer la marche cette fois ci. Mais Muret-Eaunes, après avoir sorti le tenant du titre, se voyait bien en outsider prêt à décrocher la lune. Mais pour cela il fallait avoir la capacité à mettre son jeu en place et surtout à contrer un adversaire bien mieux organisé… (par GR Vin)

Est ce que tout le monde est prêt
Prêts pour l’envol…

Tout commence avec le vent dans le dos pour Léguevin, Everhard ne se trompe pas en occupant le camp adverse bien aidé par son compère à la mêlée Armengaud. On sent rapidement que la maîtrise de cette équipe, autour de joueurs cadres bien en place, posera beaucoup de soucis à un adversaire jouant de manière sporadique. C’est donc logiquement que Berthier ouvre le score. Muret ne veut pas perdre de terrain, mais sur une percussion Vialette quittera ses partenaires très tôt. Léguevin continue à maintenir la pression, bien récompensé par un essai de Ceratti après une pénal touche. Berthier maître canonnier transforme et dans la foulée ajoute deux pénalités juste avant de sortir sur blessure. Le score à la mi-temps commence à être conséquent (16-0) et la confiance d’un camp contraste avec l’inquiétude de l’autre.

Il reste une mi-temps, avec le changement de camp on peut penser qu’il est possible de revenir dans le match en marquant rapidement. Pour cela il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. Au lieu d’occuper le camp adverse de profiter du vent le RCM à fait tout le contraire en voulant jouer, se faisant des passes mais de façon trop stéréotypée pour inquiéter un adversaire attentif. Cette maîtrise défensive est rapidement couronnée de succès offensif. Everhard feinte la passe, trouve l’espace pour aller entre les perches et annihiler les derniers espoirs Muretains. Avec la transformation et un peu plus tard une pénalité qu’il assure lui-même il permet aux siens de prendre une confortable avance et le public d’entonner « On est les champions on est les champions… ». Il reste 10mn à jouer Léguevin se relâche un peu, Muret-Eaunes veut marquer et sauver l’honneur et y parviendra après une accélération de Glaessner qui décalera Raymond pour un essai transformé. On joue la 82ème minute, le demi de mêlée Leguevinois remplaçant, Florian Totaro, veut mettre un terme à la partie en tapant en touche. Mais son coup de pied “saucisse” (qui selon nos informations, lui aurait valu le titre de cagolin de l’année) trouve les bras de Labescat en face, qui file à l’essai pour clôturer les débats, sur un score moins pénible. Léguevin peut laisser éclater sa joie, le meilleur a gagné, Muret peut être déçu et avoir des regrets sur ce match mais peut aussi prendre date et prendre exemple sur son adversaire…perdant l’an dernier.

Everhard marque Ibarck n'y peut rien
Everhard marque, Ibarck n’y peut rien

Les joueurs
A Léguevin : La charnière Everhard, Armengaud pleine de maîtrise, Berthier jusqu’à sa sortie, le capitaine en fer de lance Calsac son compère de l’attelage Ceratti, Roche un pilier très explosif sont ressortis d’un bel ensemble. Au RCM : Marques a beaucoup plaqué, Theulièras s’est lui beaucoup employé, Glaessner aurait mérité de toucher plus de ballons. Tekurio a apporté son expérience sans pouvoir cependant faire la différence.

Theulièras a bien essayé
Theulièras a bien essayé

Les réactions :

Bertrand Cunnac co entraîneur du COQ : On est très heureux bien sûr car on s’était promis depuis l’an passé de tout faire pour y parvenir, le faire est très bien. On a vécu une belle saison avec seulement deux défaites, et finir comme ça est une très belle récompense pour tout le club. Les gars ont fait un boulot remarquable durant toute la saison, nous les avons poussés à se dépasser, et ils nous ont rendu bien plus, ils ont joué avec leur coeur et ont montré des valeurs incroyables. Je pense que sur le match la meilleure équipe a gagné même si je tiens à féliciter une très belle équipe de Muret qui n’a pas fermé le jeu, ainsi que les arbitres qui ont fait un très bon boulot. C’était une magnifique journée, je pense que toutes les personnes au club s’en souviendront longtemps. Je finirai en félicitant également l’équipe une qui malgré la défaite peut être fière d’elle et de ce qu’elle a réalisée. Ce club mérite ce qui lui arrive en espérant que la route en championnat de France soit toute aussi belle et longue que la nuit de samedi à dimanche…

Jef Asenjo co-entraineur RCM : On est tombé sur une équipe qui nous était supérieure, ils ont gagné leurs duels, c’est une belle équipe qui joue juste. Malgré la défaite je suis fier de mes joueurs, on a fait un bon parcours après un début de saison en dent de scie. Maintenant on va pouvoir basculer sur le championnat de France et il faut féliciter cette belle équipe de Léguevin.

Calsac capitaine du COQ : On a perdu l’an dernier alors on voulait marquer le coup. On est une bande de copains qui voulait prendre sa revanche cette année. Muret s’est accroché, ça n’a pas été facile mais on a réussi à bien mettre notre jeu en place et concrétiser sur nos temps forts. On est heureux et on va pouvoir fêter ça.

Yohan Theulièras RCM : On n’était pas favoris, on a fait ce que l’on a pu. On manque d’expérience avec un groupe de jeunes. Léguevin avait d’autres arguments à faire valoir. On est content d’avoir marqué à la fin ce qui montre un bel état d’esprit.

La Coupe remise par M. Pujol président du comité
La Coupe remise par M. Pujol président du comité Haute Garonne, secrétaire général de la future Ligue
Le bouclier pour Léguevin
Le bouclier pour Léguevin, remis par Pierre Cros, président du Comité Midi-Pyrénées

Feuille de match

LEGUEVIN RCM 26 – 14 (Mi temps : 16-0)
Arbitres : Mathieu Nirascou, Pierre Massat, Cedric Marchat
Vainqueurs : 2E Ceratti (25) Everhard (45) 2T Berthier (25) Everhard (45) 4P Berthier (10,27,36) Everhard (68)
Carton jaune Everhard (17) Begue (52)
Vaincus : 2E Raymond (79) Labescat (80+2) 2 T Raymond
Carton Jaune : Vialette (52)

Evolution du score : 3 -0, 10-0, 13-0, 16-0 / 23-0, 26-0, 26-7, 26-14

Leguevin : Commenge, Galeau, Faure, Berthier, Cariteau (o) Everhard, (m) Armengaud, Begue, Gouber, Rieu-Beillant, Ceratti, Calsac (cap), Montagner, Clair, Roche
Sur le banc : Nougaillon, Corbillon, Thenegal, Boue, Totaro, Devautour, David

RCM : Raymond, Glaessner, Ranza, Tekurio, Labescat, (o) Ibarcq, (m) Ibarcq G, Sanchez, Marques, Theulieras, Escude (cap), Lamarque, Gerardot, Boufil, Vialette
Sur le banc : Richard, Derunes, Correge, Pandor, Radenac, Abad, Renda

La joie du Coq
La joie du Coq

Autres instantanés saisis par C. Bravo

IMG_6778 (Copier)

IMG_6820 (Copier)

IMG_6839 (Copier)

IMG_6840 (Copier)

IMG_6853 (Copier)

IMG_6951 (Copier)

IMG_6960 (Copier)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here